Vu! American Sniper, de Clint Eastwood.

10 décembre 2016

Vu! American Sniper, de Clint Eastwood.

american-sniper

Voir sur Amazon

Chris Kyle est élevé depuis son plus jeune âge avec l’idée qu’il ne doit pas se laisser faire. Adulte, après l’attentat de Nairobi visant des ambassades américaines, il décide de s’engager dans l’armée. Il intègre rapidement les Navy Seals en tant que sniper d’élite. Après son entraînement, il épouse Taya juste avant sa première tournée en Irak. Dès son premier séjour sur place, il se fait un nom et entame une certaine rivalité avec un sniper ennemi. Les retours au pays sont difficiles et s’il manque à sa famille, Chris est vraiment lui-même quand il est allongé derrière son fusil. Il gagne rapidement le surnom de la Légende.

American Sniper est le plus grand succès (au Box-Office) de Clint Eastwood comme réalisateur. C’est aussi un film hautement polémique. Beaucoup lui reprochent d’être une propagande pour l’armée américaine. Le réalisateur pourrait toujours se ranger derrière le fait que le scénario est tiré de l’autobiographie de Chris Kyle, mais il y a beaucoup de différences entre le livre et le film. Notamment des aspects de l’histoire complètement modifiés ou inventés, tel que le sniper ennemi ou les scènes où Chris Kyle est au téléphone avec sa femme pendant des opérations, en plus d’autres détails.

En même temps, on savait déjà que les scénaristes hollywoodiens ne sont pas très doués pour adapter des scénarios et ne peuvent souvent pas s’empêcher de modifier les histoires pour simplifier ou exagérer leur impact au cinéma.

Je vais essayer de ne pas trop rentrer dans la polémique, mais il est vrai qu’American Sniper ne brille pas par son objectivité.

Malgré tout, le film est plutôt pas mal. La réalisation est de très bonne qualité, ce qui n’est pas surprenant considérant que Clint Eastwood est derrière la caméra.

Et puis Bradley Cooper est formidable dans son rôle. Vous vous rappelez de Bradley Cooper dans Alias ? Ou dans Very Bad Trip ? Bah oubliez tout ça. Ici il est sérieux, même sombre, dès cette première scène où il doit décider d’abattre une femme et son enfant. À ses côtés, Sienna Miller s’en sort plutôt bien en femme de militaire abandonnée à la maison, même si elle est beaucoup en retrait.

Pas grand chose d’autres à relever des petits rôles, qui n’ont qu’un impact très minime.

American Sniper n’est certainement pas une révolution du film de guerre, tant il n’apporte rien ou presque au genre. L’histoire qu’il raconte, celle de Chris Kyle, est une histoire ambiguë par nature et à laquelle il est difficile de s’identifier, mais tout est fait (et plutôt bien) pour qu’on rentre dans la tête du personnage. C’est également dommage que plusieurs moments du film sonnent faux (principalement ceux justement rajoutés exprès pour le film).

Mais l’ensemble reste regardable, si tant est qu’on passe sur le côté pro-armée, grâce à la maîtrise de Clint Eastwood et au talent de Bradley Cooper. American Sniper ne restera pas gravé dans ma mémoire, mais je n’ai pas détesté pour autant. D’ailleurs, il m’a même donné envie de regarder (enfin) deux autres films de guerre réalisés par Clint Eastwood, à savoir Les Mémoires de nos Pères et les Lettres d’Iwo Jima.

film-disponible-leo-rutra

FacebooktwitterFacebooktwitter

One Comment

  • Aurélien 11 décembre 2016 at 14:48

    Étant donné que je ne connais pas le lire d’origine je n’ai rien trouvé de maladroit ou choquant dans l’histoire. Le côté pro US ARMY est tellement banal dans le cinéma hollywoodien depuis des décennies que c’est presque plus un élément du folklore qu’une prise de position.
    J’ai mis du temps à rentrer dans le film mais je me suis laissé absorbé par l’histoire sans vraiment m’en rendre compte. Bradley Cooper tiens son rôle de main de maître (la prise de poid qu’il a eu pour ce personnage m’a aidé à occulter VERY BAD TRIP).
    La réalisation de Eastwood est comme souvent remarquable et j’ai apprécié l’atmosphère du film. Ce n’est pas un chef d’oeuvre mais ça reste un film presque culte pour ma part

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *