Vu! Caroline Vigneaux quitte la robe.

7 août 2018

Vu! Caroline Vigneaux quitte la robe.

Caroline Vigneaux quitte la robe

Voir sur Amazon

J’aime bien regarder des one man shows, même si je préfère le stand-up. Je préfère, de loin, les comedians américains aux humoristes français.

Globalement, je trouve les comiques français trop lisses, et quand ils essaient de se démarquer, ça manque souvent de naturel.

Ceci dit, je ne suis pas (trop) obtu.

Et il y a plusieurs humoristes français (ou francophones) qui me font beaucoup rire. Des humoristes comme Bruno Salomone, Gaspard Proust, Fabrice Éboué ou Thomas N’Gijol, pour ne citer qu’eux.

J’avais vu les affiches du spectacle de Caroline Vigneaux dans le métro parisien, il y a quelques années. Affiche très catchy, à n’en pas douter.

Un ami m’avait conseillé ce spectacle, il y a aussi quelques années, mais moins. J’avais argué que je ne suis généralement pas fan des humoristes français, mais que si l’occasion se présentait, je jetterai un coup d’œil au spectacle.

L’occasion s’est présentée, il y a quelques jours quand, en voulant regarder un épisode de Preacher sur Amazon Prime, j’ai vu l’affiche de Caroline Vigneaux.

J’ai lancé le spectacle.

Je vais commencer par ce qui m’a gêné. En fait, c’est à peu près le même défaut que je retrouve chez la plupart des humoristes : l’abus de voix caricaturales. De temps en temps, c’est nécessaire et tout le monde le fait, mais quand ça devient automatique, c’est comme les antibiotiques, ça dessert le propos.

À côté de ça, j’ai trouvé que l’ancienne avocate commis d’office mettait beaucoup d’énergie pour nous faire entrer dans son univers et se permettait des libertés qui m’ont beaucoup plu, comme cet intermède âprement négocié avec son régisseur pour faire la chasse à un spectateur dont le téléphone avait sonné durant le spectacle.

Elle revient sur son éducation stricte, sur son enfance dans les Vosges, son premier parcours professionnel et la difficulté de faire accepter par son entourage (et pôle emploi) son besoin de reconversion. Le tout avec un humour qui puise beaucoup dans les clichés mais qui parvient, grâce à une pincée d’humour noir et de provocation, à faire mouche assez souvent.

Quitte la robe est un bon one woman show, que j’ai pris plaisir à regarder et qui m’a fait rire, qui m’a même surpris, plusieurs fois.

Si vous cherchez un bon spectacle comique français et que vous ne connaissez pas encore Caroline Vigneaux, je vous recommande de la regarder quitter la robe.

FacebooktwitterFacebooktwitter

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *