Vu! Pire Soirée, de Lucia Aniello.
Films / 16 décembre 2017

Vu! Pire Soirée, de Lucia Aniello. Jess est une jeune femme ambitieuse qui se présente au sénat américain. Alors que les élections approchent et que son adversaire, un menteur misogyne, la devance dans les intentions de vote, elle part deux jours à Miami avec ses copines de la fac pour enterrer sa vie de jeune fille. Mais, très vite, les choses tournent mal et la soirée inoubliable risque bien d’avoir de lourdes conséquences. Qu’on se le dise, en choisissant de regarder ce film, je ne m’attendais pas à la meilleure comédie de l’année. En fait, j’espérais tout juste une bonne surprise. Mais bon, je suis un homme et Scarlett Johansson est à l’affiche de cette comédie. Je sais maintenant que ça ne doit pas être une raison suffisante. Pire Soirée est exactement le genre de film qu’il semble être : une comédie américaine fainéante, incohérente et lourde. J’aime beaucoup Scarlett Johansson. Je l’ai déjà dit, je le répète. Mais même son personnage de Jess ne parvient pas à être sympathique. J’avais envie de m’attacher à elle (parce que j’aime beaucoup Scarlett Johansson) mais je n’ai pas réussi. Comment croire à une femme qui se présente à un poste important et…

Vu! L’histoire de Kalief Browder.
Documentaires / 15 décembre 2017

Vu! L’histoire de Kalief Browder. En 2010, dans le Bronx, à New York, la police arrête un jeune afro-américain, accusé d’avoir volé un sac à dos contenant une caméra, un iPod et du liquide. Kalief Browder, seize ans, se défend d’être coupable, mais est emmené néanmoins au commissariat. Selon le policier qui l’arrête, ce n’est qu’une simple formalité. Pourtant Kalief devra attendre plus de trois ans avant de rentrer chez lui. Plus de trois ans passés à Rikers Island, une des prisons les plus violentes des États-Unis, en attendant un procès qui est sans cesse repoussé. Plus de trois ans à subir la violence de ses codétenus et les sévices des gardiens. De ces trois ans, Kalief, toujours en détention provisoire, en passera plus de deux en isolement. Les procureurs lui proposeront de plaider coupable, d’avoir une peine minimale et de pouvoir rentrer chez lui. Mais Kalief refuse. Il est innocent. Netflix n’en est pas à son coup d’essai, question documentaires. Les injustices, les dysfonctionnements du système, rien n’est très nouveau. Sauf que là, on regarde la vie d’un gamin détruite par un système judiciaire aussi impitoyable qu’inhumain, basé sur une énorme injustice, l’argent. Au moment de son arrestation, Kalief…

Vu! Get Out, de Jordan Peele.
Films / 13 décembre 2017

Vu! Get Out, de Jordan Peele. Chris Washington est un jeune photographe noir. En couple avec Rose depuis quelques mois, il s’apprête à rencontrer ses beaux-parents pour la première fois. Inquiet de leur réaction concernant sa couleur de peau, il est rassuré par sa compagne qui lui assure que ses parents ne sont pas racistes. Et d’ailleurs, les parents l’accueillent à bras ouverts dans leur grande maison à la campagne. Paradoxalement, l’ambiance bourgeoise le met mal à l’aise et ça ne va pas en s’arrangeant lorsque Chris apprend qu’une grande réunion de famille est prévue pour le lendemain. Mais ce n’est rien comparé au comportement étrange de Walter et Georgina, le jardinier et la servante, noirs, de la famille. Et Chris n’est pas au bout de ses peines. Jordan Peele est surtout connu pour ses sketchs comiques avec son compère Keegan Michael-Key. Mais, pour sa première réalisation, il signe un film d’horreur traitant du racisme. Alors dit comme ça, ça peut sembler étrange. Et même si Get Out reprend certains codes du film d’horreur, ce n’en est pas un à proprement parlé. Il y a bien cette ambiance de plus en plus inquiétante que le réalisateur sait parfaitement mettre en…

Vu! The Walking Dead, saison 7.
Séries TV / 12 décembre 2017

Vu! The Walking Dead, saison 7. Pour punir et briser Rick, Negan le confronte à un groupe de rôdeurs. Revoyant les événements récents, et notamment l’exécution de l’un des siens par Lucille, Rick doit décider entre se battre ou mourir. Asservis par les Sauveurs, le groupe est brisé et désemparé. Mais pas encore désespéré. Et le désir de vengeance se fait rapidement sentir. De leur côté, Carole et Morgan, qui ont quitté Alexandria, découvrent un nouveau groupe de survivants, le Royaume du roi Ezekiel. Après des débuts très remarqués, The Walking Dead s’est imposée comme une série phares parmi les nombreuses productions qui nous viennent des USA. Oui, mais voilà, le concept s’essouffle. Et cette septième saison en est un exemple parfait. Le groupe est établi à Alexandria depuis un certain temps et les inconvénients de la vie sédentaire se font sentir très vite. Le premier, et majeur, c’est que la cohérence des intrigues en prend un sacré coup en travers de la tronche. Il est fort peu logique qu’autant de monde vive si proche les uns des autres sans jamais s’être croisés jusque-là. Les Sauveurs tiennent la région, mais comment avaient-ils pu passer à côté d’Alexandria ? Et puis…

Vu! Justice League, de Zack Snyder.
Films / 8 décembre 2017

Vu! Justice League, de Zack Snyder. Après la mort de Superman, Batman doit faire face à l’arrivée d’extra-terrestres attirés par la peur. Sentant l’imminence d’une nouvelle attaque, il contacte Wonder Woman pour lui proposer une alliance. Ils tentent respectivement de convaincre Arthur Curry, Aquaman, et Victor Stone, Cyborg, de se joindre à eux, mais ceux-ci déclinent la proposition. Barry Allen, Flash, lui, accepte avec en train. Steppenwolf, guerrier de Darkseid, fait son retour sur terre pour récupérer les Boîtes-Mères et prendre le contrôle du monde. Il récupère celle des Amazones et celle des Atlantes, mais peine à retrouver celle des humains. L’attaque montre à Aquaman et Cyborg le besoin de rejoindre l’alliance pour combattre l’ennemi héréditaire. Plus les films s’enchaînent et plus j’ai l’impression avec cet univers cinématographique DC de retrouver les blockbusters américains de mon enfance. Et ce n’est pas une bonne chose. J’avais aimé Batman v Superman. Beaucoup, même. J’étais allé le voir au cinéma, malgré la présence de Ben Affleck dans le rôle de Batman, et je n’avais pas été déçu, j’avais même été très agréablement surpris par la prestation de celui qui avait ruiné Daredevil. Ensuite, il y a eu le très mauvais Suicide Squad, attendu…

Vu! Spider-Man : Homecoming, de Jon Watts.
Films / 2 décembre 2017

Vu! Spider-Man : Homecoming, de Jon Watts. Après sa participation au combat entre les alliés d’Iron Man et ceux de Captain America, Peter Parker retourne chez lui, dans le Queens. Tony Stark ne le juge pas encore prêt pour intégrer les Avengers, mais Peter cherche à lui prouver le contraire en combattant le crime sous son costume de Spider-Man. Il cache ses activités de justicier derrière le prétexte de son stage chez Stark Industries, mais se fait démasquer bêtement par son meilleur ami, Ned. Alors qu’il a de plus en plus de mal à trouver un équilibre entre sa vie de lycéen et son activité de Spider-Man, il met le doigt sur un trafic d’armes impliquant de la technologie extra-terrestre. Spider-Man n’a jamais été mon héros préféré. Je le trouve assez cool, mais trop enfantin. Même la version adulte de la trilogie de Sam Raimi ne m’a pas exalté plus que ça, la faute en grande partie au fait que je déteste Tobey Maguire. Je ne parlerais même pas de The Amazing Spider-Man, que j’ai trouvé tellement mauvais que je ne me suis même pas donné la peine de regarder la suite. Mais bon, jusque-là j’ai vu tous les films…

Vu! Vegas Academy : Coup de Poker pour la Fac, d’Andrew Jay Cohen.
Films / 24 novembre 2017

Vu! Vegas Academy : Coup de Poker pour la Fac, d’Andrew Jay Cohen. Kate et Scott sont les parents excentriques mais aimants d’Alex, qu’ils espèrent envoyer à l’université grâce à une bourse mise en place par leur ville. Mais quand le conseil municipal décide d’annuler la bourse sans préavis, ils doivent trouver une autre solution pour financer eux-mêmes les études de leur fille. Lors d’un voyage à Las Vegas avec Franck, leur ami récemment séparé, ils goûtent à l’excitation des jeux d’argent. De retour dans leur petite ville, ils décident de monter un casino clandestin pour réunir des fonds. L’opération rencontre un succès certain, mais attire rapidement la convoitise d’un groupe de gangsters et l’intérêt de la police locale. Avec Will Ferrell et Amy Poehler en têtes d’affiche, pas besoin d’être devin pour savoir à quoi s’attendre avec ce film, sobrement renommé Vegas Academy : Coup de Poker pour la Fac d’après son titre original, The House. The House est une comédie américaine comme il en sort des dizaines (au bas mot) chaque année. Si vous avec déjà vu un film avec Will Ferrell (et c’est probablement le cas vu le nombre de films dans lesquels il a joué) le…

Vu! Wonder Woman, de Patty Jenkins.
Films / 21 novembre 2017

Vu! Wonder Woman, de Patty Jenkins. À son bureau du musée du Louvre, Diana Prince reçoit un courrier de Bruce Wayne, une vieille photo d’elle posant aux côtés de Steve Trevor et ses amis pendant la Première Guerre mondiale. Diana se remémore alors son enfance sur l’île de Themyscira, son éducation en tant que fille de la reine Hippolyte, le mode de vie des Amazones, leur histoire, et l’arrivée de Steve Trevor, un espion américain, sur l’île. Diana décide de s’émanciper de l’autorité de sa mère et repartir avec Trevor. La jeune femme voit en la guerre l’œuvre d’Arès, l’ennemi juré des Amazones, et est déterminée à le détruire pour rétablir la paix. Dans les tranchées, Diana se fait passer pour la secrétaire de Trevor pour ne pas attirer l’attention mais se fait vite remarquer par ses exploits extraordinaires sur les champs de bataille. Elle traque le général Ludendorff, persuadée qu’il est la réincarnation d’Arès. C’est amusant de constater comment certains personnages fictifs ont marqué la culture générale (la fameuse). Marvel est sans aucun doute la marque de comics la plus connue, la plus populaire du monde. Mais les super-héros les plus charismatiques sont probablement chez DC Comics. Je fais…

Vu! Baby Driver, d’Edgar Wright.
Films / 18 novembre 2017

Vu! Baby Driver, d’Edgar Wright. Baby n’est pas un jeune homme comme les autres. Prodige derrière le volant, il sert de chauffeur pour des braquages afin d’éponger la dette qui le lie à Doc, un homme d’affaires véreux qui s’est pris d’affection pour lui. Ses écouteurs enfoncés dans les oreilles, Baby fait le boulot à contrecœur. Jusqu’au jour où il rencontre Debora, une serveuse dans un diner, dont il tombe aussitôt amoureux. Il n’a plus qu’une hâte, terminer son dernier boulot et changer de vie. De prime abord, un film intitulé Baby Driver, ça ne m’attire pas. Ça ressemble à une comédie d’action bas de gamme mettant en scène Zac Efron. Mais on me l’a chaudement recommandé. Par quelqu’un qui ne m’aurait jamais recommandé une comédie d’action bas de gamme mettant en scène Zac Efron. Alors je me suis laissé tenté. Et je ne regrette pas. Baby Driver est bien une comédie d’action, mais il suffit de s’y pencher d’un peu plus près pour comprendre que, derrière son titre trompeur, ça ne peut pas être un film bas de gamme. Son réalisateur (et scénariste), déjà, n’est autre que le talentueux britannique Edgar Wright, à qui l’on doit les excellents Shaun…

Vu! American Vandal, saison 1.
Séries TV / 15 novembre 2017

Vu! American Vandal, saison 1. Lorsque vingt-sept voitures appartenant au corps enseignant d’un lycée élitiste se retrouvent taguée de pénis, tout le monde se tourne vers Dylan Maxwell, le cancre en chef de l’école, réputé pour semer la zizanie en classe et… dessiner des pénis. Après un procès interne expédié, Dylan est renvoyé. Sa réputation l’accable, tout comme les accusations et les témoignages à charge contre lui. Mais pour Peter et Sam, l’affaire n’est pas claire. Ils décident donc de mener l’enquête pour découvrir si Dylan, qui clame son innocence, est effectivement le coupable, ou s’il s’est fait piégé. À mesure qu’ils explorent différentes pistes, le bureau du proviseur va leur mettre des bâtons dans les roues. Ne vous moquez pas, mais quand j’ai vu la bande-annonce d’American Vandal au moment de sa sortie sur Netflix et j’ai cru que c’était un vrai documentaire, comme le site de streaming a l’art d’en produire. L’effet a perduré quelques minutes avant que je me retrouve à froncer les sourcils et à vérifier sur le net. American Vandal est bien une fiction, mais elle est tournée comme un vrai documentaire, de manière très sérieuse (malgré le sujet traité) et professionnelle. Je me suis…