Vu! Grace and Frankie, saison 1.
Séries TV / 8 août 2018

Vu! Grace and Frankie, saison 1. Grace et Frankie n’ont rien en commun, à part peut-être le fait qu’elles se côtoient depuis des décennies, leurs maris étant partenaires dans un cabinet d’avocats. Grace a récemment pris sa retraite après avoir dirigé une entreprise de produits de beauté. Elle est élégante, soucieuse de son image et des convenances. Frankie est beaucoup plus libre, artiste hippie, elle donne des cours de peinture à d’anciens détenus, fait attention à ce qu’elle mange, pratique le yoga et a peur des tremblements de terre. Lorsque leurs maris leur annoncent qu’ils entretiennent une liaison depuis vingt ans et qu’ils désirent vivre leur amour au grand jour, Grace et Frankie deviennent colocataires par la force des choses et doivent apprendre à vivre ensemble. J’avais entendu du bien de Grace and Frankie depuis quelques années, si bien que je me suis décidé à visionner cette série crée et produite, entre autres, par Marta Kauffman, que les moins jeunes d’entre vous connaissent comme étant l’une des créatrices d’une certaine sitcom sobrement intitulée Friends. Grace and Frankie n’est pas l’histoire de jeunes trentenaires voisins de palier mais bien de deux hommes et deux femmes seniors. Le ton de la série…

Vu! Caroline Vigneaux quitte la robe.
Spectacle / 7 août 2018

Vu! Caroline Vigneaux quitte la robe. J’aime bien regarder des one man shows, même si je préfère le stand-up. Je préfère, de loin, les comedians américains aux humoristes français. Globalement, je trouve les comiques français trop lisses, et quand ils essaient de se démarquer, ça manque souvent de naturel. Ceci dit, je ne suis pas (trop) obtu. Et il y a plusieurs humoristes français (ou francophones) qui me font beaucoup rire. Des humoristes comme Bruno Salomone, Gaspard Proust, Fabrice Éboué ou Thomas N’Gijol, pour ne citer qu’eux. J’avais vu les affiches du spectacle de Caroline Vigneaux dans le métro parisien, il y a quelques années. Affiche très catchy, à n’en pas douter. Un ami m’avait conseillé ce spectacle, il y a aussi quelques années, mais moins. J’avais argué que je ne suis généralement pas fan des humoristes français, mais que si l’occasion se présentait, je jetterai un coup d’œil au spectacle. L’occasion s’est présentée, il y a quelques jours quand, en voulant regarder un épisode de Preacher sur Amazon Prime, j’ai vu l’affiche de Caroline Vigneaux. J’ai lancé le spectacle. Je vais commencer par ce qui m’a gêné. En fait, c’est à peu près le même défaut que je retrouve…

Vu! Black Panther, de Ryan Coogler.
Films / 1 août 2018

Vu! Black Panther, de Ryan Coogler. Après le conflit de Civil War faisant suite à l’assassinat de son père, T’Challa retourne au Wakanda pour être officiellement nommé roi après l’épreuve du challenge, où les différentes tribus qui forment le Wakanda peuvent le défier pour briguer le trône. M’Baku, chef de la tribu des Jabari, décide de défier T’Challa, privé pour l’occasion des pouvoirs de la Black Panther. T’Challa remporte le duel et soumet M’Baku plutôt que de le tuer, devenant par la même le roi incontesté. Son règne à peine débuté, T’Challa doit faire face au retour d’Ulysses Klaue, un marchand d’armes ennemi de longue date du Wakanda. Décidé à le stopper, T’Challa part à sa poursuite. Avant même de vous donner mon avis sur ce Black Panther, encensé par la critique, un mot sur son jeune réalisateur. Ryan Coogler, qui a aussi écrit le scénario du film, est un jeune réalisateur américain d’une toute petite trentaine d’années, qui est déjà aux commandes d’un blockbuster attendu par tout un peuple, et plus. Mais ce n’est pas son premier fait d’armes, car il a déjà réalisé (et écrit) Creed, le spin-off de Rocky, un film complètement casse-gueule sur le papier mais…

Vu! The Alibi, de Matt Checkowski et Kurt Mattila.
Films / 27 juillet 2018

Vu! The Alibi, de Matt Checkowski et Kurt Mattila. Après avoir tout appris de son mentor depuis porté disparu, Ray Elliott a monté une société fournissant des alibis aux personnes mariées souhaitant tromper leur conjoint. Il embauche la jeune et jolie Lola pour être son assistante après avoir été impressionné par sa capacité d’improvisation et séduit par son charme ravageur. Peu après, un de ses plus anciens clients, Robert Hatch, lui demande de retourner sur le terrain pour fournir un alibi à son fils, Wendell, qui part en week-end avec sa maîtresse juste avant son mariage. Lors du week-end, Wendell tue accidentellement sa maîtresse. Et, bientôt, Ray se retrouve avec un nombre grandissant de personnes désirant sa mort. The Alibi est sorti dans un anonymat complet de notre côté de l’Atlantique il y a un peu plus de dix ans. Comment je suis tombé dessus, dans ce cas, vous demandez-vous ? La réponse à cette question, comme souvent, est, tout simplement, par hasard. Ou presque. Après avoir regardé, et adoré, la première saison de Fargo, je me suis intéressé au passé de son créateur, Noah Hawley, et je suis tombé sur ce film, le seul qu’il ait écrit (en date)…

Vu! Detroit, de Kathryn Bigelow.
Films / 17 juillet 2018

Vu! Detroit, de Kathryn Bigelow. À l’été 67, à Détroit, une partie de la population afro-américaine descend dans la rue pour protester contre la ségrégation raciale, la violence policière et la guerre du Vietnam. Après plusieurs jours d’émeutes, de pillages, d’incendies et de coups de feu tirés contre les forces de l’ordre, la ville est au bord de la guerre civile. Les forces de police procèdent à des rafles en pleine rue et remplissent les cellules de la ville tandis que la police fédérale et la garde nationale sont appelées en renfort pour imposer un couvre-feu et tenter de maintenir l’ordre. Après un concert avorté, Larry Reed, le chanteur principal des Dramatics, décide d’aller passer la soirée à l’hôtel Algiers avec son ami Fred Temple pour faire la fête, en marge des affrontements. C’est dans ce même hôtel que Carl, pour amuser ses copains, tire des balles à blanc en direction des policiers qui sont stationnés près de l’hôtel. Les forces armées, menées par l’officier Krauss, croyant à la présence d’un sniper, débarquent à l’hôtel et, après avoir abattu Carl d’une balle dans le dos, entreprennent d’interroger à leur manière toutes les personnes présentes sur place. Pour la troisième fois,…

Vu! Evil Genius.
Documentaires / 13 juillet 2018

Vu! Evil Genius. Le 28 août 2003, Brian Wells, un livreur de pizza de 46 ans, entre dans une banque de sa ville natale d’Erie, en Pennsylvanie. Il tend une feuille à la guichetière indiquant qu’il effectue un braquage et qu’il doit se voir remettre 250000$ dans les quinze minutes faute de quoi une bombe attachée autour de son cou explosera. La guichetière ne peut accéder à sa requête et, à la place, lui donne un sac contenant un peu moins de 9000$. Wells est arrêté un peu plus tard par la police, à proximité de la banque. Il leur explique alors qu’il a été forcé de commettre le braquage par trois hommes noirs qui lui ont attaché une bombe autour du cou et que s’il ne complète pas une série de tâches, la bombe explosera. Avant que les démineurs n’arrivent sur les lieux, la bombe explose et Brian Wells meurt devant les caméras de télévision. Cette histoire, déjà étrange, le devient encore plus quand la police reçoit un appel de Bill Rothstein, qui habite une maison non loin de la dernière livraison effectuée par Brian Wells, le midi de sa mort. Bill Rothstein déclare à la police que Marjorie…

Vu! The Ranch, cinquième partie.
Séries TV / 11 juillet 2018

Vu! The Ranch, cinquième partie. Beau Bennett sort de son opération un nouvel homme, plein d’enthousiasme pour cette nouvelle chance qui lui est offert à la vie. Si ses intentions sont bonnes, sa motivation est rapidement mise à rude épreuve quand les garçons lui annoncent qu’ils ont acheté le ranch Peterson derrière son dos, en réunissant toutes leurs économies pour avancer l’argent du pipeline, dont la construction est tombée à l’eau suite aux manifestations. Avec maintenant deux ranchs à gérer alors qu’ils sont fauchés, les Bennett sont plus que jamais au bord du gouffre. C’est parti pour la cinquième partie des aventures de la famille Bennett dans leur ranch du Colorado. Comme d’hab, on reprend là où on s’était arrêté, après le twist final de la quatrième partie. Si les premiers épisodes se concentrent sur les garçons essayant de réparer leur erreur, c’est rapidement mis de côté lorsque les feux sauvages paralysent la ville et menacent de réduire le ranch en cendres. Décidément, les scénaristes de la série n’ont de cesse de malmener nos bouseux préférés. Le schéma est le même depuis le début ou presque, on tend vers le mieux seulement pour qu’un imprévu vienne tout remettre en cause….

Vu! Arrested Development, saison 5 (partie 1).
Séries TV / 10 juillet 2018

Vu! Arrested Development, saison 5 (partie 1). Après les événements de Cinco de Mayo et la disparition de Lucille Austero, la famille Bluth est de nouveau dans la panade. Et cette fois-ci, Michael est bien décidé à laisser les siens se débrouiller par eux-mêmes. Les uns iront chercher leur identité au Mexique, les autres iront y chercher leur femme ou leur père ; les uns iront au devant des ennuis, les autres essaieront de trouver des solutions (avec plus ou moins de succès). Il sera question d’amour interdit, de mensonges et de manipulations, et d’éviter la prison, également. Le quotidien habituel des Bluth, en somme. Arrested Development est sans doute une des sitcom les plus drôles du début des années 2000. Après trois saisons hilarantes, la série avait été mises en suspens pour permettre à son casting 5 étoiles de poursuivre sa carrière dans le cinéma (pour certains). Lorsque Netflix avait ressuscité le show pour une quatrième saison, j’étais aux anges. J’aurais pourtant dû voir la catastrophe venir. Si la quatrième saison changeait de format, devant s’articuler autour des plannings chargés du casting, elle restait de qualité et permettait de retrouver avec plaisir les personnages originaux ainsi que quelques guest-stars…

Vu! Mr. Robot, saison 3.
Séries TV / 26 juin 2018

Vu! Mr. Robot, saison 3. Après avoir tiré sur Elliot, Tyrell appelle la Dark Army à la rescousse. Elliot est soigné et remis sur pieds, mais dès qu’il reprend conscience, son seul objectif est de réparer les dégâts causés par les événements du 5/9. Il met tout en œuvre pour tenter de contrecarrer les plans de Whiterose, avec l’aide de Darlene, devenue informatrice pour le FBI, et tandis que Mr. Robot et Angela travaillent de consort dans son dos pour mener leur mission à bien. Zhang reconsidère la position d’Elliot dans son plan mais décide de le laisser vivre tant qu’il n’aura pas servi son propos. Philip Price lui met la pression pour obtenir des garanties sur Ecoin en échange de son vote pour l’annexion du Congo par la Chine, et Zhang répond en menaçant Angela. Malgré le vote de Price au conseil de l’ONU, Zhang déclenche la Phase 2 le jour du vote pour lui donner une leçon. J’ai adoré la première saison de Mr. Robot, plus que ça, je l’avais dévorée avec un enthousiasme presque inédit. Cet espèce de mélange entre V pour Vendetta et Fight Club m’avait immédiatement et complètement conquis. J’avais trouvé la saison 2 légèrement…

Vu! Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2.
Séries TV / 22 juin 2018

Vu! Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2. Arrivés à l’école préparatoire Prufrock, les orphelins Baudelaire espèrent avoir laissé Comte Olaf derrière eux, d’autant plus que la sécurité de l’école a été renforcée pour empêcher le vil homme d’entrer dans l’établissement. Même si le traitement qui leur est réservé n’est pas des plus chaleureux, puisqu’ils sont logés dans une sordide cabane et chargés de corvées, ils rencontrent Duncan et Isadora Quagmire, deux triplés arrivés peu avant eux suite à la mort accidentelle de leurs parents et de leur frère dans un incendie qui a ravagé leur maison. Lorsqu’ils comprennent que leurs parents faisaient partie de la même organisation, les Quagmire et les Baudelaire allient leurs forces et trouvent dans cette nouvelle alliance un nouvel espoir. Mais c’est sans compter sur Comte Olaf, qui, grâce à un nouveau déguisement, trouve le moyen d’entrer dans l’école. La première saison des Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire avait été un coup de cœur de l’année 2017. Je m’étais facilement immergé dans l’histoire loufoque de ces jeunes enfants frappés par la tragédie et j’avais été séduit par cette comédie sombre autant que par son casting attachant. J’attendais donc beaucoup de cette deuxième saison. Peut-être…