Vu ! Man on Fire, de Tony Scott.
Films / 8 mars 2015

Vu ! Man on Fire, de Tony Scott. Le film raconte l’histoire de John Creasy (Denzel Washington), un ancien agent de la CIA devenu alcoolique et dépressif. Grâce à un ancien collègue, il se fait engager dans une famille riche de Mexico pour devenir garde du corps d’une petite fille, Pita (Dakota Fanning). Grâce à elle, il reprend vie et tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes jusqu’à ce que l’enfant soit kidnappée et Creasy envoyé à l’hôpital. Autant vous dire que quand il reviendra à lui, l’ami Denzel ne sera pas content. Bon, je sais, j’ai mis le temps à le voir, ce film de Tony Scott (le frère de l’autre) sorti il y a un peu plus de 10 ans maintenant. Et ce n’est pas faute d’en avoir entendu du bien. Mais bon, c’est dorénavant chose faite. Et, verdict, je suis mitigé. Il y a du bon : le duo Denzel Washington/Dakota Fanning qui fonctionne très bien, des seconds rôles pas nés de la dernière pluie, comme Christopher Walken, Mickey Rourke ou Radha Mitchell puis, ensuite Denzel, jouissif, en justicier impitoyable. Mais il y a aussi du moins bon, notamment une réalisation très nerveuse et…

Vu! Game of Thrones, saison 4.
Séries TV / 4 mars 2015

Vu! Game of Thrones, saison 4. Après avoir vu récemment la saison 3, il aurait été dommage de ne pas enchaîner avec la quatrième de la série tirée de la saga de George R.R. Martin et, ainsi, risquer d’oublier à nouveau l’intrigue et me perdre dans l’histoire. Cette fois, j’entame la saison sans le « Previously on… » et parfaitement au fait de qui est qui, qui fait quoi, qui est pote avec qui, qui cherche qui/quoi et qui veut tuer qui (je passe qui baise qui volontairement, mais je le sais aussi…). Et, comme c’est devenu une habitude, les épisodes s’enchaînent avec une facilité déconcertante, telle que ça donne presque envie de prendre une journée pour regarder la prochaine saison d’une traite. Oui, en ce qui me concerne, Game of Thrones c’est addictif à ce point-là. Les 50 minutes de moyenne que durent les épisodes passent à une vitesse folle et on a envie de savoir la suite, encore et toujours. Les acteurs, les intrigues, tout est d’excellente facture. Et les rebondissements aussi. Car GoT reste une des séries les plus imprévisibles de la télé américaine (si ce n’est LA plus imprévisible). Quand tant de séries s’évertues à protéger leurs personnages…

Vu! Fury, de David Ayer.
Films / 3 mars 2015

Vu! Fury, de David Ayer. À la toute fin de la Seconde Guerre Mondiale, une bande d’américains en tanks patrouillent l’Europe pour buter du nazi. À la tête d’un tank, Wardaddy (Brad Pitt) doit aller protéger un carrefour perdu en pleine campagne pour permettre l’évacuation de personnel allié. Qu’on se le dise, ce film est, à l’image des autres films de David Ayer que j’ai vu (Bad Times, Au bout de la nuit) une déception. La présence de Brad Pitt (dans un rôle qui ressemble à une version édulcorée de celui qu’il tenait dans Inglorious Bastards) et d’un casting plutôt correct ne permet pas de faire oublier que ce film, même s’il est « original » dans le sens où il suit exclusivement une unité de tank(s), n’apporte pas grand-chose. Ça se regarde plutôt bien, sans être trop ennuyant, mais plusieurs choses sont bizarres. Les tirs, déjà, qui ressemblent à des traits de laser, avec des couleurs différentes pour les nazi et les alliés, et que dire des têtes qui explosent comme des ballons de baudruche dans les scènes de combat? Bref, faut vraiment avoir envie de le voir pour sacrifier les 2h et des bananes qu’il dure. PS : pour tous…

Vu! Stand by me, de Rob Reiner.
Films / 24 février 2015

Vu! Stand by me, de Rob Reiner. Datant de 1986, le film n’a pas vieilli. Il est adapté de la nouvelle « Le Corps », de Stephen King et raconte l’histoire d’un groupe de gamins qui partent en randonnée dans la ville fictive de Castle Rock (déplacée pour le film du Maine en Oregon) à la recherche du corps d’un enfant de leur âge porté disparu depuis plusieurs jours et qui aurait été aperçu mort par le grand frère d’un des gamins. On retrouve un casting composé de noms ronflants, avant qu’ils ne soient connus. Le personnage principal, Gordie, est interprêté par Will Wheaton, surtout connu par la suite pour son rôle de Wesley Crusher dans Star Trek Next Generation ; mais on retrouve aussi River Phoenix (frère de Joaquin et décédé très jeune), Jerry O’Connell (quand il était petit et gros) ou encore Kiefer Sutherland en loubard agressif, bien des années avant qu’il ne devienne Jack Bauer. Pour sa première adaptation de Stephen King (il réitérera plus tard avec Misery), Rob Reiner (Quand Harry rencontre Sally) signe une comédie dramatique sur le passage à l’âge adulte d’une groupe de jeunes adolescents qui font un voyage initiatique à la recherche du fameux corps….

Vu! The Rover, de David Michôd.
Films / 21 février 2015

Vu! The Rover, de David Michôd. 10 ans après une Crise dont on ne sait rien de précis, un homme (Guy Pearce) erre dans le bush australien désolé. Quand trois criminels en fuite lui volent sa voiture, il décide de partir à leur poursuite. Tombant par hasard sur Reynolds (Robert Pattinson), le frère blessé, et un brin attardé, d’un des criminels, il se sert de lui pour retrouver la trace des voleurs. Pour son second long-métrage (après Animal Kingdom), le réalisateur australien David Michôd nous plonge dans un futur proche, bien loin des fantasmes emprunt de science-fiction. Son Australie est désolée, à l’agonie, et ses habitants ne sont pas en bien meilleur état. Guy Pearce joue un homme perdu qui n’a plus rien à perdre et s’accroche coûte que coûte à ce qui lui reste (et dont je ne peux pas parler sans risquer de spoiler le film). J’ai toujours apprécié cet acteur et, une nouvelle fois, il prouve tout son talent pour nous offrir une prestation plus qu’honnête. Mais la réelle surprise de ce film, c’est celle de Robert Pattinson. Dans un rôle aux antipodes de celui qu’il tenait dans cette daube sans nom qu’est la saga Twilight, Bobby…

Vu ! Young Ones, de Jake Paltrow.
Films / 18 février 2015

Vu ! Young Ones, de Jake Paltrow. Le pitch est assez simpliste, dans un futur plus ou moins proche, la Terre vit une pénurie d’eau. Ernest Holm (le très bon Michael Shannon) est propriétaire d’une parcelle de terre aride. Il sait qu’avec de l’eau, il pourrait la cultiver à nouveau, mais les responsables de l’acheminent ne le voient pas de cet œil. Jerome, son fils, le soutien et l’admire, tandis que Flem Lever, (Nicholas Hoult), le petit ami de Mary (Elle Fanning), la fille conflictuelle d’Ernest, à d’autres plans. Pour son deuxième long-métrage en tant que réalisateur (et scénariste), Jake Paltrow, le petit frère de Gwyneth, signe un film indépendant plus qu’honnête à mon goût. Impossible de ne pas remarquer le léger manque de moyens dans certaines scènes qui auraient méritées de meilleurs effets spéciaux, mais c’est largement compensé par la créativité de plusieurs éléments (pensez « caddie sur pattes ») et surtout le jeu des acteurs. Si Elle Fanning manque encore d’expérience, elle ne manque pas de talent. Le reste des acteurs est parfaitement mené par un Michael Shannon taillé pour ce rôle, en tant que père impitoyable, torturé par le passé et les conséquences de ses choix de la vie,…

Vu! The Reader, de Stephen Daldry.
Films / 17 février 2015

Vu! The Reader, de Stephen Daldry. L’histoire de Michael Berg, un jeune garçon qui tombe amoureux d’une femme plus âgée (Kate Winslet), avec qui il entame une liaison secrète. Quand ils ne font pas l’amour, elle lui demande de lire pour elle. Puis elle disparait à la fin de l’été, du jour au lendemain. Michael poursuit sa vie, marqué par cette histoire qui n’a pas fini de le surprendre. Je ne veux pas trop spoil, je n’ajoute pas plus de détails à mon synopsis. Armé d’une histoire puissante et d’une actrice principale formidable, The Reader m’a pourtant laissé un peu sur ma faim. J’ai bien aimé, mais j’aurais aimé être plus embarqué dans ce film. Quand j’ai vu qu’il ne datait que de 2008, j’ai été surpris, il fait plus vieux.

Vu ! The Leftovers, saison 1.
Séries TV / 15 février 2015

Vu ! The Leftovers, saison 1. Un 14 octobre tout ce qu’il y a de plus banal, 2% de la population mondiale disparaît soudainement. Trois ans plus tard, le chef de la police de Mapleton, NY, Kevin Garvey (Justin Theroux) essaie, comme le reste des habitants, de se reconstruire. Tous ont perdu quelqu’un et chacun essaie à sa manière de comprendre les événements ou de les oublier. Dès les premières minutes, nous sommes immergés dans cette petite ville de banlieue située dans l’état de New-York et nous devons faire nous-mêmes bon nombre de recoupements pour y voir plus clair dans la situation, comme, par exemple, découvrir qui sont les fameux GR, ces personnes habillées tout de blanc fumant des cigarettes à la chaîne (et dont la signification de l’acronyme ne nous sera livrée que plus tard). On veut apprendre à connaître les habitants et leur histoire, autant que l’on veut comprendre ce qui s’est réellement passé ce banal 14 octobre trois ans plus tôt. Adaptée du roman homonyme de Tom Perrotta (« Les disparus de Mapleton »), la série jouit de la présence du son écrivain dans l’équipe à l’origine du projet, ainsi que Damon Lindelof (connu surtout pour son travail sur Lost)….

Vu! Falling Skies, saison 3.
Séries TV / 15 février 2015

Vu! Falling Skies, saison 3. J’avais commencé à regardé cette série au moment de sa sortie (quand Spielberg s’était associé à plusieurs projets, dont l’éphémère Terra Nova) et j’avais trouvé la première saison plutôt moyenne. Beaucoup trop prévisible, les épisodes, le scénario, les personnages, tout était formaté à souhaits, preuve en étant la présence de Noah Wyle en personnage principal. On est censés croire que ce type représente le meilleur espoir d’une colonie humaine pour résister à l’invasion de la planète par des extra-terrestres. On est dans la merde. Après une première saison moyenne, la seconde saison avait relevé le niveau. Je reviens donc pour la troisième, deux ans plus tard et le résultat est sans appel : Falling Skies essaie de faire du bon, mais pour les grandes chaines nationales américaines, ce qui donne… du réchauffé, au mieux. Le genre de série où on a fortement envie de voir les aliens exterminer la race humaine une bonne fois pour toute, juste pour en finir avec la mièvrerie vue et revue qu’on nous ressort à la moindre occasion (« oui, on est petits et faibles et vous avez des gros flingues lasers qui tuent, mais on a du cœur ! »). Seul…

Vu ! Game of Thrones, Saison 3.
Séries TV / 12 février 2015

Vu ! Game of Thrones, Saison 3. Après un hiatus de quelques années, j’ai enfin visionné la troisième saison de la série culte adaptée de la saga fleuve de George R. R. Martin. J’avais adoré les deux premières saisons, puis j’avais accordé la priorité à d’autres séries. Je savais que ce n’était qu’une question de temps avant de m’y replonger, et à l’approche de la sortie en Blu-Ray de la quatrième saison, j’ai enfin pris le temps de rattraper une partie de mon retard. Il m’aura fallu un petit temps d’adaptation avant de bien resituer l’intrigue, les différentes (nombreuses) trames et ses personnages hauts en couleur. J’avoue avoir eu un peu de mal à bien visualiser qui est qui, qui est où et qui fait quoi, mais une fois que c’était fait, j’étais de nouveau pleinement immergé dans cet univers rappelant un Seigneur des Anneaux pour adulte. Toujours aussi sanglants et impitoyables, j’ai pris beaucoup de plaisir à enchaîner les 10 épisodes de cette troisième saison, avec ses quelques rebondissements chocs (dont beaucoup de scénaristes/auteur devraient s’inspirer) et ses développements à suivre. Game of Thrones confirme haut la main son statut de série culte, avec sa qualité vidéo digne d’un…