Vu! The Fall, saison 2.
Séries TV / 19 mai 2015

Vu! The Fall, saison 2. Suite de la série d’Alan Cubitt, dont j’ai parlé il y a quelques semaines. Avoir beaucoup de retard sur les sorties séries comporte un avantage. Quand on a enfin pris le temps de regarder la première saison, la seconde est déjà sortie. Après les cinq épisodes de sa première saison, The Fall revient pour une deuxième avec six nouveaux épisodes. On est tout de suite dans l’ambiance, la série reprenant là où elle en était restée. Seul changement majeur depuis la première saison, Alan Cubitt, déjà créateur et scénariste, prend également en charge la réalisation. Sans révéler l’intrigue (le pitch de la première saison est un peu plus bas sur la page), je suis resté un peu perplexe devant certains passages des deux premiers épisodes. Mais l’évolution de l’histoire m’a convaincu. The Fall saison 2 tient ses promesses après une première saison réussie. Tous les acteurs apportent quelque chose, à commencer par les deux principaux, Gillian Anderson et Jamie Dornan. La première continue de prouver tout son talent pour interpréter des personnages profonds, avant de bientôt enfiler à nouveau son costume d’agent spécial du FBI. Le second continue de bluffer dans un rôle pourtant difficile…

Vu! The Wrong Mans, saison 1.
Séries TV / 14 mai 2015

Vu! The Wrong Mans, saison 1. Témoin d’un accident de voiture en se rendant au travail, Sam Pinkett (Matthew Baynton) entend la sonnerie d’un téléphone portable juste au moment où l’ambulance emporte le blessé. Sa vie bascule au moment où il décroche. Malgré lui, il entraîne Phil (James Corden), un collègue de travail, dans une spirale improbable et potentiellement mortelle. Car à chaque coin de rue, le danger les guette. Crée par James Corden et Matthew Baynton, The Wrong Mans est une très bonne surprise. Enfin, ce n’est pas vraiment une surprise puisque c’est une série britannique et que les britanniques ont un talent aussi formidable qu’indéniable pour produire des séries de qualité. Et The Wrong Mans n’échappe pas à cette « règle ». Mêlant habilement suspense et humour noir, cette série de 6 épisodes d’à peine trente minutes se laisse regarder toute seule. Grâce à ses personnages principaux attachants, à ses cliffhangers de fin d’épisode et à ses pointes d’humour savamment réparties. Côté casting, en plus des deux créateurs et scénaristes de la série, on retrouve Sarah Solemani, déjà vue notamment dans Bad Education, mais également Benedict Wong, dans un personnage diamétralement opposé au Khan qu’il interprétait dans Marco Polo, ou encore…

Vu! Community, saison 5.
Séries TV / 3 mai 2015

Vu! Community, saison 5. Community fait partie, depuis plusieurs années déjà, de ces sitcoms sur lesquelles on peut compter. Dès la géniale première saison, il y avait quelque chose de spécial dans ce collège communautaire. Bien sûr, avec le temps et l’enchaînement des épisodes, les personnages se sont quelque peu stéréotypés. Heureusement, il n’est pas rare qu’un épisode soit sur un thème différent et complètement déjanté. Une partie de paintball qui part en vrille, un lancer de dé qui ouvre une fracture dans la réalité spatio-temporelle et crée des univers parallèles, un Halloween cauchemardesque, un épisode tout en dessin animé ou même d’autres encore. Community est, à tort ou à raison, une série créative, qui n’a pas peur d’oser. Et que dire du casting ? Je ne vais pas tous les citer, mais bien préciser combien chacun des acteurs qui jouent dans la série, et chacun des personnages qu’ils interprètent, apporte sa pièce à l’édifice. Pour cette cinquième saison, Chevy Chase ne reprend pas son rôle de Pierce Hawthorne, et un autre personnage va abandonner ses camarades à leur triste sort. Mais ne vous en fait pas, chaque départ sera compensé et si l’on peut se sentir désolé de ne…

Vu! The Fall, saison 1.
Séries TV / 28 avril 2015

Vu! The Fall, saison 1. À Belfast, une femme est assassinée. Alors que l’enquête tourne en rond, Stella Gibson (Gillian Anderson) est appelée de Londres pour réexaminer le dossier. Rapidement, elle lie ce meurtre à un autre, perpétué quelques semaines plus tôt. Dans le même temps, Paul Spector (Jamie Dornan), conseiller psychologique pour des familles en deuil et père de famille, attend que tombe la nuit pour frapper à nouveau. The Fall est une série dont j’avais entendu du bien à sa sortie, mi-2013, mais que je n’avais pas pris le temps de regarder jusqu’à récemment. C’est désormais chose faite et je ne regrette pas. Gillian Anderson, célèbre pour son rôle de Dana Scully dans The X-Files, est formidable en superintendante de la police britannique. Froide et manipulatrice, elle met tous les moyens en oeuvre pour arrêter le tueur en série qui sévit dans les rues de Belfast. Face à elle, Jamie Dornan (qui incarne parallèlement Christian Grey au cinéma, mesdames) campe un tueur en série impitoyable. Il traque ses proies méticuleusement et les met à mort sans trembler, puis rentre chez lui pour s’occuper de ses enfants. Avec ces deux acteurs principaux, The Fall nous tient déjà en haleine….

Vu! The Musketeers, saison 1.
Séries TV / 22 avril 2015

Vu! The Musketeers, saison 1. Est-il vraiment nécessaire de présenter l’histoire, une des plus célèbres de la littérature française? Si vous ne connaissez pas le pitch, je vous invite à vous rendre de toute urgence dans la bibliothèque la plus proche pour emprunter le chef d’œuvre d’Alexandre Dumas. Avec cette énième adaptation, Jessica Pope et Adrian Hodges prennent le parti de construire la série sur le principe d’une série policière. Nous sommes au XVIIe siècle à Paris et nous retrouvons les personnages emblématiques du roman, les D’Artagnan, Athos, Portos et Aramis, le capitaine Treville, Louis XIII, Anne d’Autriche et le cardinal Richelieu, mais aussi Milady de Winter ou encore Constance Bonacieux. Chaque épisode fonctionne comme une enquête indépendante mettant en scène une mission pour les mousquetaires de roi, les opposant régulièrement aux gardes rouges du cardinal. La trame de fond évolue au fil de la saison, avec le rapprochement de D’Artagnan et de Constance, les retrouvailles entre Athos et Milady, et l’opposition entre Treville et Richelieu. Ce qui fait le charme de cette série est l’adaptation réussie de nos amis anglais, toujours très doués pour produire d’excellentes séries. Les personnages sont attachants et la pointe d’humour qui ponctue les épisodes…

Vu! Veep, Saison 1 et 2.
Séries TV / 17 avril 2015

Vu! Veep, Saison 1 et 2. La série créée par Armando Iannucci se déroule au cœur de la Maison Blanche, où l’on suit les aventures politiques de Selina Meyer (Julia Louis-Dreyfus), Vice-Présidente des États-Unis, et de son cabinet. Après avoir perdu les primaires et devant se contenter de ce poste au rabais, la Veep doit composer avec la réalité d’un monde politique impitoyable. Évidemment, la série est une satire, avec un humour décapant, toujours bien trouvé. Julia Louis-Dreyfus incarne à merveille ce personnage qui oscille parfaitement entre cynisme et ridicule. Et l’ancienne Elaine de Seinfeld peut compter sur une équipe de choc pour l’épauler dans sa mission pour nous faire rire. Citons Tony Hale (de l’excellente Arrested Development) ou Anna Chlumsky, parmi un casting formidable qui remplit son rôle à merveille. Veep est une série comique caustique, qui se regarde avec un plaisir jouissif. Les saisons (8 épisodes de 27 minutes pour la première saison puis 10 épisodes dans le même format pour les suivantes) se dévorent littéralement et on en redemande! Pour ceux qui ne connaissent pas encore, Veep est à découvrir de toute urgence!

Vu! Marco Polo, Saison 1.
Séries TV / 15 avril 2015

Vu! Marco Polo, Saison 1. La série se situe durant la jeunesse de Marco Polo, pendant son séjour à la cour de Kubilai, le Khan de l’empire Mongol. Après le décès de sa mère, le jeune Marco rencontre enfin son père, Niccolo, grand marchand. Il part avec lui sur la route de la soie mais est fait prisonnier par les Mongols. Après une courte captivité, il se lie avec le Khan qui apprécie sa façon de décrire le monde et son sens de la narration. Marco Polo découvre alors une nouvelle culture et s’intègre tant bien que mal parmi les différents personnages qui entourent le Khan, se retrouvant malgré lui mêlé à des différents politique en pleine guerre contre la dynastie chinoise Song. Le site de streaming Netflix s’est imposé en très peu de temps comme une formidable maison de production de séries, avec à leur actif, et pour n’en citer qu’elles, « Orange is the new black » ou « House of cards ». Après en avoir entendu du bien, je me suis donc laissé tenté par « Marco Polo », créée par John Fusco. Et le verdict est mitigé. Il faut déjà séparer deux aspects : la réalisation et l’histoire. Côté réalisation, rien à…

Vu! Game of Thrones, saison 4.
Séries TV / 4 mars 2015

Vu! Game of Thrones, saison 4. Après avoir vu récemment la saison 3, il aurait été dommage de ne pas enchaîner avec la quatrième de la série tirée de la saga de George R.R. Martin et, ainsi, risquer d’oublier à nouveau l’intrigue et me perdre dans l’histoire. Cette fois, j’entame la saison sans le « Previously on… » et parfaitement au fait de qui est qui, qui fait quoi, qui est pote avec qui, qui cherche qui/quoi et qui veut tuer qui (je passe qui baise qui volontairement, mais je le sais aussi…). Et, comme c’est devenu une habitude, les épisodes s’enchaînent avec une facilité déconcertante, telle que ça donne presque envie de prendre une journée pour regarder la prochaine saison d’une traite. Oui, en ce qui me concerne, Game of Thrones c’est addictif à ce point-là. Les 50 minutes de moyenne que durent les épisodes passent à une vitesse folle et on a envie de savoir la suite, encore et toujours. Les acteurs, les intrigues, tout est d’excellente facture. Et les rebondissements aussi. Car GoT reste une des séries les plus imprévisibles de la télé américaine (si ce n’est LA plus imprévisible). Quand tant de séries s’évertues à protéger leurs personnages…

Vu ! The Leftovers, saison 1.
Séries TV / 15 février 2015

Vu ! The Leftovers, saison 1. Un 14 octobre tout ce qu’il y a de plus banal, 2% de la population mondiale disparaît soudainement. Trois ans plus tard, le chef de la police de Mapleton, NY, Kevin Garvey (Justin Theroux) essaie, comme le reste des habitants, de se reconstruire. Tous ont perdu quelqu’un et chacun essaie à sa manière de comprendre les événements ou de les oublier. Dès les premières minutes, nous sommes immergés dans cette petite ville de banlieue située dans l’état de New-York et nous devons faire nous-mêmes bon nombre de recoupements pour y voir plus clair dans la situation, comme, par exemple, découvrir qui sont les fameux GR, ces personnes habillées tout de blanc fumant des cigarettes à la chaîne (et dont la signification de l’acronyme ne nous sera livrée que plus tard). On veut apprendre à connaître les habitants et leur histoire, autant que l’on veut comprendre ce qui s’est réellement passé ce banal 14 octobre trois ans plus tôt. Adaptée du roman homonyme de Tom Perrotta (« Les disparus de Mapleton »), la série jouit de la présence du son écrivain dans l’équipe à l’origine du projet, ainsi que Damon Lindelof (connu surtout pour son travail sur Lost)….

Vu! Falling Skies, saison 3.
Séries TV / 15 février 2015

Vu! Falling Skies, saison 3. J’avais commencé à regardé cette série au moment de sa sortie (quand Spielberg s’était associé à plusieurs projets, dont l’éphémère Terra Nova) et j’avais trouvé la première saison plutôt moyenne. Beaucoup trop prévisible, les épisodes, le scénario, les personnages, tout était formaté à souhaits, preuve en étant la présence de Noah Wyle en personnage principal. On est censés croire que ce type représente le meilleur espoir d’une colonie humaine pour résister à l’invasion de la planète par des extra-terrestres. On est dans la merde. Après une première saison moyenne, la seconde saison avait relevé le niveau. Je reviens donc pour la troisième, deux ans plus tard et le résultat est sans appel : Falling Skies essaie de faire du bon, mais pour les grandes chaines nationales américaines, ce qui donne… du réchauffé, au mieux. Le genre de série où on a fortement envie de voir les aliens exterminer la race humaine une bonne fois pour toute, juste pour en finir avec la mièvrerie vue et revue qu’on nous ressort à la moindre occasion (« oui, on est petits et faibles et vous avez des gros flingues lasers qui tuent, mais on a du cœur ! »). Seul…