Lu! Le bizarre incident du chien pendant la nuit de Mark Haddon.
Romans / 30 décembre 2014

Lu! Le bizarre incident du chien pendant la nuit de Mark Haddon. Je passe par différentes phases quand j’arpente les rayons d’une librairie. Parfois, je cherche quelque chose de précis et je n’ai qu’un coup d’œil rapide à ce qui se trouve autour. Parfois, je scrute attentivement chaque couverture, je détaille les tranches, je lis nombre de quatrième de couverture, je feuillette des pages. Parfois, je ne choisis un livre que sur son titre et son titre seul. « Le bizarre incident du chien pendant la nuit ». Le titre est suffisant. Pas besoin de savoir de quoi ça parle, pas besoin de savoir qui l’a écrit. « Le bizarre incident du chien pendant la nuit » est un roman particulier, étrange, Écrit du point de vue d’un jeune garçon de quinze ans atteint d’un autisme de type Asperger. Un jeune garçon qui décide d’enquêter sur la mort du chien de la voisine, retrouvé tué un matin à l’aide d’une fourche. Un jeune garçon qui aimerait aussi comprendre pourquoi sa mère est partie, ce que son père refuse d’aborder. Un jeune garçon aux capacités mathématiques exacerbés, qui relève naturellement des détails auxquels nous ne pensons même pas. Un jeune garçon avec ses angoisses, aussi,…

Lu! Yeruldelgger de Ian Manook.
Romans / 29 décembre 2014

Lu! Yeruldelgger de Ian Manook. Yeruldelgger est un inspecteur de police au passé difficile (il a perdu sa cadette et est en froid avec son aînée), aux méthodes musclées (il n’hésite pas à prendre des libertés pour obtenir les réponses dont il a besoin, quitte à laisser des traces) et à la boussole morale intacte (il est en quête de vérité et de justice). Il évolue parmi des collègues corrompus, dans des eaux politiquement troublées, le tout…. en Mongolie. Ian Manook nous fait découvrir des paysages originaux, qu’on retrouve en général uniquement dans des reportages sur Arte. L’histoire est plus « classique », le corps d’une fillette est retrouvé enterré dans les steppes, encore sur son vélo. En même temps, des chinois sont retrouvés morts en ville. La première enquête replonge Yeruldelgger dans le deuil de sa fille, décédée cinq ans plus tôt. La seconde, dans une enquête sur la corruption de laquelle il a été évincé. En menant, contre vents et marées, les deux enquêtes de front, Yeruldelgger fera plus qu’en démêler le fil, et ce qu’il découvrira changera tout ce qu’il pensait savoir. Je suis tombé sur ce roman un peu par hasard (comme souvent). Je me baladais entre des…

Lu! Les heures souterraines de Delphine de Vigan.
Romans / 28 décembre 2014

Lu! Les heures souterraines de Delphine de Vigan. Je n’avais jamais rien lu de cette auteure, et ne la connaissait que par la couverture de Rien ne s’oppose à la nuit. J’ai décidé de lire « Les heures souterraines », comme ça, sans préméditation, sans en avoir entendu parler au préalable. Et j’ai beaucoup aimé! J’ai aimé l’écriture sobre, sans trop de fioritures mais pas dénué de style. Mais j’ai surtout aimé comment l’auteure manipule tant ses personnages que son lecteur. Mathilde est une femme qui subit un harcèlement moral de tous les jours sur son lieu de travail, et Thibault, médecin urgentiste, subit le poids de la vie. Deux personnages que tout oppose mais qui sont si proches l’un de l’autre qu’ils s’empruntent parfois des répliques. Tout au long du roman, l’auteure joue sur leurs similitudes, sur cette solitude qui les lie sans qu’ils se connaissent. Si seulement ils finissaient par se rencontrer, plutôt que de seulement se croiser sur le quai d’une gare, sans même se voir. Delphine de Vigan n’a pas peur de frustré son lecteur, de refuser de lui donner ce qu’il attend, de le placer face à la dure réalité de la vie. Tout n’est pas heureux,…

Lu! Trois, de Sarah Lotz.
Romans / 27 décembre 2014

Lu! Trois, de Sarah Lotz. Dans la même journée, 4 avions de lignes s’écrasent aux quatre coins du globe. Sur trois des quatre lieux de crash, un enfant est retrouvé indemne. Très vite, des représentants religieux, des hommes politiques, des scientifiques et les familles des survivants s’emparent du phénomène. Le roman n’est pas un récit linéaire mais des interviews, des mails, des rapports de conversations compilés par un « journaliste » enquêtant sur l’affaire des Trois. On découvre donc tour à tour le point de vue de différents protagonistes. Le style d’écriture varie beaucoup d’un personnage à l’autre, ainsi que le vocabulaire et la façon de s’exprimer, ce qui est agréable. J’ai bien mon opinion sur la fin, sujette à de nombreuses critiques sur la toile, mais je la garderai pour moi afin d’éviter de la spoiler. Tout ce que je peux dire, c’est que j’ai vite été happé par l’histoire et qu’il m’a ensuite été bien compliqué de laisser le livre de côté.

Lu! Joyland de Stephen King.
Romans / 26 décembre 2014

Lu! Joyland de Stephen King. Ce n’est certainement pas le meilleur roman du maître, mais ça reste néanmoins une lecture très agréable. Stephen King a cette capacité à conter des histoires, ce secret pour embarquer son lecteur dans un univers qu’il dépeint avec ce qui semble être une facilité déconcertante. Comme nombre d’aspirants écrivains, c’est en plongeant le nez le premier dans ses romans qu’est née mon envie de raconter des histoires. Chaque année, donc, quand sort une ou deux de ses nouvelles productions, je me jette dessus comme un chien affamé sur un morceau de steak saignant et je dévore. Joyland n’a pas fait exception.

Lu! Une journée particulière, d’Anne-Dauphine Julliand.
Romans / 14 décembre 2014

Lu! Une journée particulière, d’Anne-Dauphine Julliand. J’avais lu Deux petits pas sur le sable mouillé l’année dernière et j’avais été touché par l’histoire de la petite Thaïs, âgée d’un peu plus de deux ans et dont la vie était d’ores et déjà condamnée par une maladie incurable, la leucodystrophie métachromatique. Tout ce que la petite fille avait appris au cours de ses deux premières années de vie, elle allait le désapprendre. Le témoignage de cette mère de famille racontant le parcours de vie de sa famille se concluait par la mort annoncée de Thaïs et la nouvelle de la présence de la maladie génétique chez sa petite sœur Azylis. Ce nouveau livre, cette « suite » se déroule plusieurs années plus tard, le jour (qui donne son titre au livre) de l’anniversaire de Thaïs, qui aurait eu huit ans. Azylis est toujours malade, malgré la greffe qu’elle a subi dans ses tous premiers mois. Les deux autres garçons de la famille se portent comme des charmes. Le couple des parents a traversé quelques difficultés bien naturelles, mais s’est relevé. Malgré tout, la famille Julliand est heureuse, comme ça nous est répété tout au long de ce petit livre de poche. Car c’est…

Lu! Snowblind, de Christopher Golden.
Romans / 9 décembre 2014

Lu! Snowblind, de Christopher Golden. La petite ville de Coventry, en Nouvelle-Angleterre est frappée par une énorme tempête qui coûte la vie de nombreux habitants. 12 ans plus tard, la ville se prépare à nouveau à affronter le blizzard et les habitants vivent dans l’angoisse des évènements passés. Angoisse qui ne fait que grandir quand les morts d’il y a douze ans reviennent à la vie en investissant les corps des vivants. C’est le premier roman de Christopher Golden que je lis et l’histoire ne m’a pas déçu. Tous les éléments sont là pour impliquer le lecteur, à travers les différents personnages et les différentes situations dans lesquelles ils se trouvent. Ainsi que le suspens, qui est au rendez-vous et qui nous pousse à tourner les pages pour en savoir plus, pour essayer de comprendre. Si vous aimez frissonner, ce livre est pour vous!

Lu! Berceuse, de Chuck Palahniuk.
Romans / 1 décembre 2014

Lu! Berceuse, de Chuck Palahniuk. Carl Streator est un journaliste qui enquête sur la mort subite du nourrisson. Quand il découvre qu’une berceuse d’apparence anodine se révèle être un sort d’élimination et qu’il suffit de la lire à quelqu’un pour le tuer sur le champ, il se met en quête de retrouver et détruire tous les exemplaires du recueil de poème dans lequel elle est publiée, aux côté d’une agent immobilière qui a lu la berceuse à son enfant, des années plus tôt. Dans son style particulier et à grand renfort de descriptions, Chuck Palahniuk nous livre une nouvelle histoire originale, agréable à lire, avec un rebondissement final dans la veine de ceux qui font sa marque de fabrique.  

Lu! Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier, de Patrick Modiano.
Romans / 20 novembre 2014

Lu! Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier, de Patrick Modiano. Je n’ai rien de mal à dire sur le style, ce court roman se laisse lire très facilement et nous laisse passer un agréable moment en sa compagnie. La plume est experte de simplicité avec quelques petits bijoux de phrases de-ci de-là. En ce qui concerne l’histoire, c’est autre chose. J’aime l’idée que le passé se mélange à une oeuvre, que les lignes se brouillent, aussi bien pour le protagoniste que pour le lecteur. J’aime également que les zones d’ombre prennent plus de place que la lumière… si on m’explique à la fin ce qu’on a voulu montrer, ou, au moins, qu’on me donne les clefs de le faire moi-même. C’est apparemment la marque Modiano (c’est le premier que je lis de lui) que d’ouvrir des questions et les laisser en suspens. Je le saurai pour la prochaine fois! Quoi qu’il en soit, je recommande ce Prix Nobel de Littérature 2014 à la lecture!

Lu! Hate List, de Jennifer Brown.
Romans / 12 novembre 2014

Lu! Hate List, de Jennifer Brown. Pour son premier roman publié (en 2009, il y en a eu 9 autres depuis), Jennifer Brown s’attaque au sujet complexe de la fusillade dans un lycée (et je sais à quel point c’est complexe *pub* puisque je suis moi-même en train de relire un texte qui traite également de ce sujet *pub*). Les faits se déroulent dans un lycée, six mois avant le début du roman. On revient sur le jour J par le biais de flashbacks entrecoupés d’extraits de journaux et on apprend que Nick a ouvert le feu dans la cafétéria, un matin, sans prévenir, tuant plusieurs élèves, en blessant d’autres, avant de se donner la mort. Valérie, sa petite amie, est touchée à la jambe en s’interposant devant la prochaine victime de Nick. Pendant qu’elle est à l’hôpital, on retrouve une Liste de la Haine qu’elle tenait avec Nick et sur laquelle étaient inscrits les noms de plusieurs victimes, faisant d’elle un suspect dans la tuerie. Elle finit par être innocentée, mais elle doit surmonter sa plus grande épreuve en retournant au lycée. Elle doit affronter les regards de ses camarades et des professeurs, qui pour certains la jugent responsable…