Vu! Dirk Gently’s Holistic Detective Agency, saison 1.

22 avril 2017

Vu! Dirk Gently’s Holistic Detective Agency, saison 1.

dirk-gently-s1Todd Brotzman, trentenaire paumé, est groom dans un grand hôtel. Le même jour, il s’aperçoit lui-même dans les couloirs, avant de découvrir que Patrick Spring, un riche homme d’affaires a été assassiné dans le penthouse de l’hôtel, puis d’être viré. En rentrant chez lui, il découvre Dirk Gently, un anglais fantasque prétendant être détective holistique et qui l’embarque malgré lui comme son assistant de fortune. Ensemble, ils vont devoir élucider le mystère de la mort de Patrick Spring, qui a justement engagé Dirk pour enquêter sur son futur assassinat, mais également retrouvé Lydia, sa fille, mystérieusement disparue. Et c’est sans compter Amanda, la sœur de Todd, atteinte d’une maladie particulière ; Farah, chef de la sécurité de Patrick Spring ; Bart, une tueuse déjantée ; une bande de loubards, des policiers, des agents du FBI et des hommes chauves aux tatouages et comportement étranges.

On ne va pas tourner autour du pot, Dirk Gently est un gros coup de cœur. Dès que j’ai vu l’affiche sur Netlifx, je l’ai ajouté à ma liste. Et dès que je l’ai commencée, j’ai accroché.

L’ambiance est folle, avec un ton et des idées qui rappellent les meilleures séries britanniques. Les personnages sont tout aussi attachants qu’intrigants, la trame est déjantée au possible et part dans tous les sens.

Quand on sait que Dirk Gently est un personnage créé par Douglas Adams, qui est également derrière le profondément décalé H2G2, Le Guide du Voyageur Galactique, ce n’est finalement pas une très grande surprise.

Pour l’adaptation, c’est Max Landis, le fils de John, à qui l’on doit notamment le scénario du très bon Chronicle, qui est aux manettes.

Au casting, on retrouve Elijah Wood dans un rôle qui lui va à merveille, où il peut parfaitement exploiter son côté gentil loser. Il est épaulé par des acteurs plus ou moins expérimentés mais qui s’intègrent en tout cas parfaitement à l’ambiance de la série. À commencer par Samuel Barnett, absolument génial en Dirk Gently, avec son accent et ses mimiques.

Hannah Marks apporte une touche d’émotion avec son personnage d’Amanda, sa maladie et sa relation avec son frère. Fiona Dourif apporte quant à elle une touche de folie supplémentaire dans son rôle tout à fait surréaliste de Bart.

Il y a trop de personnages intéressants pour tous les cités détaillés. Farah Black, jouée par Jade Eshete ; Ken, joué par Mpho Koaho ; Martin, joué par Michael Eklund ; Gordon Rimmer, joué par Aaron Douglas ; Estevez, joué par Neil Brown Jr. ; ou encore Patrick Spring, joué par Julian McMahon.

J’ai envie de vous en dire tellement sur cette série, les twists, les idées folles qui s’enchaînent, les dialogues très bien écrits et leurs échos, le rythme effréné. Mais je préfère vous laisser découvrir ce bijou par vous-mêmes.

Si vous aimez les séries décalées, qui touchent à plusieurs genres et vous embarquent dès les premières minutes dans un univers étrange et original sans jamais vous lâcher, jetez-vous sur Dirk Gently’s Holistic Detective Agency !

FacebooktwitterFacebooktwitter

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *