Vu! Explorer, de Jesse O’Brien.

4 octobre 2016

Vu! Explorer, de Jesse O’Brien.

explorer

Voir sur Amazon

Dans un monde divisé à la suite d’une guerre civile, Kye Cortland, mercenaire de son état, se voit confier une mission par le chef de la résistance. Il doit s’infiltrer dans un vaisseau de recherche ultra-sécurisé et pirater le système. Pris dans une tempête magnétique, le vaisseau est obligé de se crasher sur une lune déserte. Quand Kye se réveille, il doit trouver un moyen de survivre, et de s’enfuir.

J’avais lu des commentaires intéressants sur ce film de science-fiction australien à petit budget. Des commentaires qui louaient notamment son originalité.

J’y ai cru.

Honte à moi.

Il y a bien quelques tentatives scénaristiques visant à distinguer Explorer des vrais films de science-fiction se déroulant sur des planètes inhospitalières, mais si peu, et pas toujours réussies. Et quand bien même, ce qui passe bien (comme les dialogues entre notre cher Kye et son ordinateur de bord, par exemple) est ruiné par l’interprétation digne d’une mauvaise série de son principal interprète.

Dan Mor, inconnu au bataillon, est mauvais. Autant les petits films peuvent révéler des acteurs prometteurs, autant là, rien à sauver de ce côté-là. Aleisha Rose, déjà aperçue brièvement dans Wolverine, est certes charmante, mais c’est tout.

Explorer est le genre de petit film qui donne un mauvais nom aux petits films. Certains films à petit budget arrivent à compenser leur absence de moyens par une créativité et une originalité qui leur permettent de rivaliser avec les plus grosses productions en terme de qualité. Par des acteurs, aussi, qui se subliment pour donner vie au scénario.

Rien de tout ça ici.

Explorer était peut-être intéressant sur le papier, et encore. L’histoire est, au mieux, très bancale, voire complètement incohérente par moments, et même ridicule à d’autres. Les effets spéciaux sont très mauvais, tout comme les acteurs. J’ai peiné à aller jusqu’au bout et j’ai rarement été aussi soulagé de voir défiler le générique de fin.

Vous l’aurez compris, Explorer ne m’a pas convaincu. Pas du tout. C’est, de loin, le pire film que j’ai vu cette année. Je ne vous le recommande même pas pour faire une sieste.

Ceci dit… film-disponible-leo-rutra

FacebooktwitterFacebooktwitter

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *