Vu! Game of Thrones, saison 7.

23 janvier 2018

Vu! Game of Thrones, saison 7.

Game of Thrones, saison 7

Voir sur Amazon

Winter is here.

L’hiver est arrivé sur Westeros. Daenerys Targaryen, accompagnée par son armée, est arrivée à Dragonstone. Tyrion lui conseille de s’entourer d’alliés et monter sur le trône de fer sans violence pour ne pas reproduire les mêmes erreurs que son père. En manque cruel de soutiens dans la guerre à venir, Cersei repousse néanmoins la proposition de mariage d’Euron Greyjoy, qui lui promet de revenir avec un cadeau pour la convaincre. Dans le Nord, et malgré les réticences de Sansa, Jon accueille les représentants des familles dont les armées ont combattu aux côtés de Ramsay. Il comprend que les Marcheurs Blancs sont en route pour le Mur et que s’ils le passent, ce sera la fin. Alors quand Daenerys lui propose une rencontre à Dragonstone, il saisit l’opportunité.

Bon, avant de lancer cette septième saison de Game of Thrones, il m’a fallu me remettre un peu à niveau. C’est toujours pareil. Il se passe tellement de choses, dans Game of Thrones, il y a tellement de personnages que tout bien garder en tête d’une saison à l’autre est presque impossible.

Mais même en ayant regardé un récap de la saison 6, j’avais oublié que Walder Frey était mort. Et puis, quand Aria s’est révélée sous un masque après avoir assassiné les derniers seigneurs de la maison Frey, je me suis dit : « merde, c’est un vieil épisode de Mission : Impossible… »

Arya n’est pas mon personnage préféré. Et si je comprends et respecte son parcours depuis sept saisons, cette histoire de masques ne me plaît pas du tout. Je la trouve difficilement crédible et elle ne rend pas très bien à l’écran.

Mais, cette scène passée, je me suis immédiatement replongé dans l’ambiance de la série. J’ai retrouvé des personnages que j’adore et d’autres que j’adore détester. Je me suis laissé prendre au jeu au point de ne pas voir venir les retournements de situations et je me suis retrouvé avec la mâchoire pendante à plusieurs reprises.

En découvrant que cette saison durait seulement 7 épisodes contre les 10 habituels, j’étais un peu déçu. Pourtant, une fois ces sept épisodes dévorés, je n’ai qu’une hâte, regarder la huitième et dernière saison. Avec un sentiment doux-amer. Je veux voir la fin et je n’ai aucune envie que Game of Thrones s’arrête.

L’histoire est si bien écrite, si complexe. Certes, je pourrais pinailler sur quelques éléments, peut-être sur la dernière grosse révélation de cette saison, dont je ne parlerai pas ouvertement pour ne pas spoiler, mais globalement, les scénaristes parviennent à éviter les faux-pas.

À mes yeux, Game of Thrones est, de loin, la meilleure série jamais produite. Du point de vue des décors, de l’histoire, du casting, la qualité est un cran au-dessus de tout le monde. Cette septième saison est évidemment un coup de cœur.

Si vous la suivez aussi, vous êtes, comme moi, dans l’attente de la conclusion. Si vous ne vous êtes pas encore laissé contaminer par le phénomène, je ne sais pas ce que vous attendez pour vous y mettre.

FacebooktwitterFacebooktwitter

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *