Vu! Jeux de Guerre, de Philip Noyce.

4 janvier 2017

Vu! Jeux de Guerre, de Philip Noyce.

jeux-de-guerre

Voir sur Amazon

Ancien analyste de la CIA, Jack Ryan, devenu professeur, est à Londres avec sa famille pour tenir une conférence. Témoin d’une tentative d’assassinat d’un membre de la famille royale, il intervient pour empêcher le drame, tuant un des terroristes au passage et permettant l’arrestation d’un autre, Sean Miller, qui s’avère être le grand frère du premier. Membre d’une cellule extrémiste de l’IRA, Miller n’a qu’une idée en tête : venger la mort de son frère.

Jeux de Guerre est, je l’ignorais, la « suite » de À la poursuite d’Octobre Rouge, que je n’ai pas vu. Il faut dire que je ne suis pas très familier avec l’univers de Tom Clancy, dont le roman éponyme est ici adapté. Difficile donc de juger de Jeux de Guerre par rapport à son prédécesseur, ou même seulement la qualité de l’adaptation du roman.

James Earl Jones reprend son rôle d’amiral pour ce film et incarne un supérieur convaincant quoi qu’un peu classique. Donald Stewart signe une nouvelle fois le scénario, un scénario visiblement très épuré et basique. Je n’ai même pas besoin de lire le roman pour savoir qu’il doit être bien plus dense et profond que cette histoire pour le moins moyenne.

Le reste de l’équipe est complètement différente. À commencer par Philip Noyce, qui succède à John McTiernan à la réalisation. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le réalisateur australien ne prend aucun risque en signant un film convenable, si ce n’est convenu. Ce qui n’aide pas à compenser la pauvreté du scénario. Tout s’enchaîne assez vite, sans prendre vraiment le temps d’installer une ambiance ou de créer un suspense.

Reste Harrison Ford, me direz-vous. Fort de ses rôles emblématiques dans les saga Star Wars et Indiana Jones, Indy Solo devrait pouvoir à lui seul relever le niveau ? Et ben non. Peu crédible dans un personnage peu cohérent, il ne m’a pas passionné avec son interprétation froide.

Si ça m’a fait plaisir de voir Sean Bean dans le rôle du méchant (c’est l’effet Boromir/Ned Stark), j’aurais aimé voir son personnage plus étoffé et en tout cas moins stéréotypé. Samuel L. Jackson apparaît au casting dans un rôle hautement secondaire. Au final, le plus intéressant c’était peut-être encore de voir Thora Birch dans le rôle de la jeune fille des Ryan. Et je crois que c’est elle qui s’en sort le mieux…

Avec son histoire aseptisée au possible, sa réalisation pratique et son casting moyen, Jeux de Guerre n’aura pas su me séduire. Peut-être que ce qui passait comme un film correct dans les années 90 paraît fade aujourd’hui. Ou alors c’est juste moi.

film-disponible-leo-rutra

 

FacebooktwitterFacebooktwitter

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *