Lu! Beau comme un Aéroport, de Douglas Adams.

31 juillet 2018

Lu! Beau comme un Aéroport, de Douglas Adams.

Beau comme un Aéroport

Voir sur Amazon

Beau comme un aéroport est une expression qui n’existe dans aucune langue.

Ça n’empêche pas Kate de trépigner en essayant d’attraper son vol de 15h37 pour Oslo où elle s’apprête à retrouver un amant qui lui a probablement posé un lapin. Devant elle, un grand gaillard essaie d’acheter un billet mais n’a ni chéquier, ni carte bleue et encore moins de passeport. Son vol loupé, Kate est en plus blessée dans l’explosion soudaine du guichet du Terminal 2.

Dirk Gently, détective holistique, est en retard pour son rendez-vous avec un client qui pense être en danger de mort. Après une sombre histoire de réfrigérateur qui l’oppose à sa femme de ménage, il arrive enfin chez son client. Seulement pour découvrir que ledit client a été assassiné et que sa tête décapitée tourne sur un tourne-disque qui passe en boucle le refrain d’un tube dont la victime est l’auteur.

Comment tout ça est lié ? À Dirk de le découvrir. Et, pour ce faire, il compte bien laisser le hasard le guider.

Après avoir adoré Un Cheval dans la Salle de Bain, la première aventure littéraire du détective le plus absurdement barré de l’Histoire, j’ai enchaîné avec la « suite », Beau comme un Aéroport.

Pas de doute, je suis un fan de Douglas Adams. J’adore sa plume malicieuse, son don pour l’absurde et le décalé. Rarement un auteur m’aura fait autant rire. Pas une page sans que je ne glousse et n’interrompe peu importe qui se trouve autour de moi pour partager la loufoquerie d’un paragraphe, d’une phrase, d’un dialogue.

Pour être tout à fait honnête, j’ai un peu moins apprécié la conclusion de ce roman, mais ce n’est qu’un détail puisque ce qui compte, avec Dirk Gently et Douglas Adams, ce n’est pas tant la destination que le voyage. Et quel voyage ! À croire que le monsieur s’y connaît en voyages (interdimensionnels ou intergalactiques).

Si vous avez aimé le premier tome des aventures de Dirk Gently, vous allez de toute façon lire celui-ci aussi. Si vous ne connaissez pas encore ce détective holistique haut en couleurs, jetez-vous dessus, c’est une véritable pépite !

Pendant ce temps-là, je dévore Fonds de Tiroir.

FacebooktwitterFacebooktwitter

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *