Lu! Une Ex, de Gina Dimitri.

29 novembre 2016

Lu! Une Ex, de Gina Dimitri.

une-ex

Voir sur Amazon

La vidéo d’un homme sauvagement torturé est diffusée sur BDLM TV. C’est le quatrième meurtre de ce genre. Le modus operandi est toujours le même, tout comme le profil des hommes assassinés. Torture sexuellement orientée. Homme de pouvoir. Les trois premiers meurtres sont revendiqués par un groupe féministe extrémiste. En ce qui concerne Émaël Dupin, c’est son associée et son ex, Pasithéa, qui est en garde à vue. Elle a beau clamer son innocence, les policiers qui l’interrogent sont convaincus de sa culpabilité. D’autant plus que si elle a réponse à tout, elle a également tendance à mentir. En fait, elle ne fait que gagner du temps. Jusqu’à 18h30.

Une Ex est le premier roman de Gina Dimitri que je lis. J’avais découvert un extrait sur Facebook il y a plusieurs mois et ça m’avait mis l’eau à la bouche. Le ton comme le sujet donnait envie. Cette histoire d’ex psychopathe, de lettres de menaces et de manipulation avait tout pour me plaire. Et c’est bien ce que j’ai trouvé dans ce huis-clos psychologique teinté de gore et d’humour noir.

Gina Dimitri n’y va pas avec le dos de la serpe (comme dirait Cara). Le prologue est violent, trash, même gore, avec cette scène de torture qui m’a fait grimacer (ce n’est pas rien). Oui, Émaël est un salaud (un gros salopard, même), ça ne fait aucun doute. Mais j’ai souffert avec lui malgré tout.

Le reste du roman est beaucoup plus léger (en même temps, avec un tel début, tout paraît ensuite plus léger). C’est un jeu de chat à la souris qui se déroule dans la salle d’interrogatoire du commissariat où Théa fait face à une paire de policiers desquels elle s’amuse avec ses histoires.

Manipulation et humour noir sur fond des lettres de menaces reçues par la victime. On comprend très vite qu’il y a plus que ce que Théa veut bien révéler, que son histoire ne le suggère. Mais quoi ? Il faut laisser l’auteure nous balader pour espérer finir par le découvrir. Une chose est sûre, avec une écriture agréable et des personnages hauts en couleurs, la balade est un vrai plaisir (un peu malsain parfois).

Une Ex, c’est un peu une rose noire sang, ça intrigue et c’est même joli, de loin, mais si on se rapproche, ça intrigue encore plus, et ça pique. Ce qui ne fait aucun doute, c’est que j’ai aimé. J’ai ri et j’ai grincé des dents, je me suis amusé et je me suis interrogé, j’ai cru comprendre et j’ai douté.

Je vous recommande chaudement cette belle découverte, mais je me dois de vous mettre en garde, si l’envie vous prenait de quitter cette ex un brin psychopathe, vous risquez d’amèrement le regretter. Quant à moi, je vais ajouter les autres titres de Gina Dimitri à ma liste !

livre-disponible leo

FacebooktwitterFacebooktwitter

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *