Lu! Hortense, de Jacques Expert.

21 septembre 2016

Lu! Hortense, de Jacques Expert.

hortense

Voir sur Amazon

Sophie Delalande vit seule avec sa fille, Hortense, âgée de moins de trois ans. Toute sa vie ne tourne qu’autour de la petite, jusqu’à ce que Sylvain, le père de l’enfant, la lui enlève. 22 ans plus tard, Sophie ne s’est toujours pas remise de la disparition de sa fille et n’est plus que l’ombre d’elle-même. Un jour, elle croise la route d’une jeune femme. Sophie n’a aucun doute, c’est bien son Hortense.

Hortense est mon premier roman de Jacques Expert. Avant de le lire, j’en avais entendu beaucoup de bien, mais pas que. J’avais aussi lu quelques critiques moins élogieuses et qui pointaient certaines carences.

Dès le début, je me suis impliqué dans l’histoire de cette mère qui a tout perdu le jour où sa fille a disparu et qui s’est renfermée graduellement depuis. J’ai trouvé l’écriture plutôt agréable, fluide. Les chapitres courts distillent des bribes d’informations au fur et à mesure, et donnent envie d’avancer dans l’histoire pour en savoir plus.

La première partie est centrée sur le personnage de Sophie, posée comme une victime unilatérale de la vengeance de Sylvain, son ancien compagnon. La seconde partie intègre le point de vue de Hortense et permet de découvrir la vie de la jeune femme en plus de voir sa relation avec Sophie sous un autre angle.

Puis tout se dégrade subitement dans la troisième partie, à l’approche de la fin complètement imprévisible annoncée. Le style, plutôt fluide jusque-là, s’alourdit et se contredit. Ça devient long et bâclé, et les retournements de situations sont cousus de fil blanc. C’est également truffé d’incohérences. Aussi bien dans certains détails donnés précédemment et qui changent sans explications, que dans les comportements des personnages, celui d’Emmanuelle/Hortense en tête.

Quant à la fin… que dire ? Imprévisible, elle l’est, je ne peux le nier. Mais elle ressemble plus à une pirouette peu convaincante qu’à un coup de maître. Trop abrupte, trop forcée, mal amenée. Sans compter qu’elle laisse beaucoup trop de questions sans réponses. Et des questions qui auraient dû être adressée dans le récit au lieu d’être évitées.

J’étais emballé par le début de l’histoire et j’ai pris plaisir à lire ce Hortense. Jusqu’au dernier tiers. La fin du roman restera pour moi une grande déception, avec ses incohérences et sa conclusion douteuse. J’essaierai peut-être, à l’occasion, un autre roman de Jacques Expert, mais je ne me jetterai pas dessus, c’est certain. Dommage.

livre-disponible leo

FacebooktwitterFacebooktwitter

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *