Lu! Les Catilinaires d’Amélie Nothomb.

24 décembre 2015

Lu! Les Catilinaires d’Amélie Nothomb.

les-catilinaires

Voir sur Amazon

Emile, un professeur de grec à la retraite, emménage avec Juliette, sa femme, dans la Maison. Une demeure parfaite, à l’écart d’un village et où ils pourront couler des jours heureux, loin de l’effervescence de la ville. Mais c’est sans compter sur Palamède Bernardin, leur seul voisin, qui s’invite invariablement chez eux, tous les jours de 16 à 18 heures.
J’ai du mal à définir ce roman. Plein d’humour (parfois très grinçant, notamment dans la description de Bernadette Bernardin, la femme du voisin, décrite comme un kyste avec des tentacules à la place des bras) et de références philosophiques (comme le suggère le titre) ; léger par moments, plus profonds par d’autres, « Les Catilinaires » nous entraîne dans le quotidien de ce couple fusionnel à la recherche d’une retraite paisible que vient perturber ce voisin imposant.
Trouveront-ils le moyen de comprendre la raison de la venue du voisin ? Finiront-ils par s’en débarrasser ? Comment ?
L’auteure n’hésite pas à provoquer, à penser au-delà du socialement acceptable et du politiquement correct, le tout dans son style particulier. Les descriptions sont limitées à l’essentiel, les dialogues ont une place omniprésente et le personnage principal doit puiser dans des ressources inexploitées.
Une lecture rapide et agréable, sans être exceptionnelle.

livre-disponible leo

FacebooktwitterFacebooktwitter

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *