Lu! Le Saumon du Doute, de Douglas Adams.

3 août 2018

Lu! Le Saumon du Doute, de Douglas Adams.

Fonds de Tiroir

Voir sur Amazon

Résumer une histoire de Dirk Gently est un exercice à part entière. Résumer une histoire incomplète de Dirk Gently est tout autre chose encore.

Mais, en gros, Dirk refuse de prendre une affaire de chat perdu, même si, techniquement, c’est seulement une moitié du chat qui a disparu, en partie parce que la maîtresse de l’animal est une charmante jeune femme et que les charmantes jeunes femmes l’intimident.

Cherchant à se remettre en question, Dirk décide d’ouvrir ses relevés bancaires et découvre avec surprise que son compte est créditeur de plus de 20.000 livres (sterling, hein, pas 20.000 bouquins, ça n’aurait aucun sens, suivez un peu, s’il vous plaît, sinon on ne va pas y arriver…) suites aux virements réguliers d’un mystérieux donateur. Puisqu’il ne sait pas pourquoi ce client anonyme l’emploie, Dirk décide de suivre quelqu’un au hasard.

La première chose que j’ai fait, en refermant Beau comme un Aéroport, c’est d’ouvrir Fonds de Tiroir, troisième et dernier roman consacré à Dirk Gently. En fait, je m’en suis vite aperçu, c’est un ouvrage hybride, composé de témoignages de proches de l’auteur, de nouvelles, d’essais, d’interviews.

Le Saumon du Doute, le troisième roman mettant en scène Dirk Gently, ne représente qu’une petite partie du livre (pas sterling, cette fois-ci, puisqu’il n’est pas question de devise, mais bien le bouquin), à peine une centaine de pages. L’histoire, inachevée à la mort soudaine de l’auteur en 2001, a été en partie reconstituée par son éditeur grâce à différentes ébauches.

Le résultat est à la fois (à peu près) dans la lignée des deux précédents romans et en même temps très différent, puisque le roman, dans un premier temps destiné à mettre en scène Dirk Gently, avait été par la suite repris pour devenir le sixième tome de l’autre saga de Douglas Adams, Le Guide du Voyageur Intergalactique.

Qu’à cela ne tienne, et même si le roman s’achève de façon abrupte sur un des pires cliffhangers de l’histoire de la littérature (car il n’y aura, évidemment, jamais de suite), ça reste néanmoins une lecture aussi déroutante que captivante.

La raison est simple, Douglas Adams avait cette capacité à détourner le langage pour livrer des descriptions succulentes et des dialogues truculents.

Le Saumon du Doute est très (beaucoup trop, même) court, mais ça reste une lecture indispensable pour quiconque a lu (et adoré, ça va de soi) les deux premières aventures de Dirk Gently.

Et comme j’ai lu, et adoré, lire les aventures de Dirk Gently, je me suis procuré une version intégrale du Guide du Voyageur Intergalactique, que je compte lire très (très) prochainement !

FacebooktwitterFacebooktwitter

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *