Lu! Yeruldelgger de Ian Manook.

29 décembre 2014

Lu! Yeruldelgger de Ian Manook.

yeruldelgger1

Voir sur Amazon

Yeruldelgger est un inspecteur de police au passé difficile (il a perdu sa cadette et est en froid avec son aînée), aux méthodes musclées (il n’hésite pas à prendre des libertés pour obtenir les réponses dont il a besoin, quitte à laisser des traces) et à la boussole morale intacte (il est en quête de vérité et de justice). Il évolue parmi des collègues corrompus, dans des eaux politiquement troublées, le tout…. en Mongolie. Ian Manook nous fait découvrir des paysages originaux, qu’on retrouve en général uniquement dans des reportages sur Arte. L’histoire est plus « classique », le corps d’une fillette est retrouvé enterré dans les steppes, encore sur son vélo. En même temps, des chinois sont retrouvés morts en ville. La première enquête replonge Yeruldelgger dans le deuil de sa fille, décédée cinq ans plus tôt. La seconde, dans une enquête sur la corruption de laquelle il a été évincé. En menant, contre vents et marées, les deux enquêtes de front, Yeruldelgger fera plus qu’en démêler le fil, et ce qu’il découvrira changera tout ce qu’il pensait savoir.
Je suis tombé sur ce roman un peu par hasard (comme souvent). Je me baladais entre des couvertures et mes yeux ont accrochés celle-là, pour une raison que j’ignore. J’aime bien les choses différentes et la couverture de Yeruldelgger est différente. Puis j’ai lu le titre. Enfin, j’ai essayé de lire le titre. Je m’y suis repris à plusieurs fois. Avant de pouvoir prononcer Yeruldelgger sans buter sur une syllabe ou une autre, j’avais le roman sous le bras et je passais à la caisse. Du début à la fin de ma lecture, j’ai été pris par ces personnages prononcés, ses paysages d’un autre monde et ces enquêtes finement menées.
Yeruldelgger est sans doute la star des polars français de cette année. En tout cas, il fait partie des lectures que j’ai le plus apprécié !

livre-disponible leo

FacebooktwitterFacebooktwitter

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *