Vu! Preacher, saison 1.

24 janvier 2017

Vu! Preacher, saison 1.

preacher

Voir sur Amazon

Une entité traverse l’espace jusque sur Terre et prend possession du corps d’un prêtre africain. L’homme éprouve comme une illumination, puis explose. L’entité reprend sa route et, après deux autres essais non-concluants, débarque à Annville, une petite ville du Texas, pour investir le corps de Jesse Custer, le Preacher local. Jesse c’est l’enfant du pays, le fils de l’ancien prédicateur, décidé à reprendre sa vie en main et tourner la page de son passé de criminel. Sauf qu’il commence à perdre la foi et songe même à quitter sa paroisse, en tout cas jusqu’à l’arrivée de Genesis.

Preacher la série est une adaptation du roman graphique du même nom, écrit par Garth Ennis et dessiné par Steve Dillon. Tous deux sont d’ailleurs crédités comme producteurs exécutifs de la série. Série dont on doit la création à un trio bien connu. Sam Caitlin, qui a travaillé sur l’immense Breaking Bad, et les deux compères Seth Rogen et Evan Goldberg, dont on reconnait sans problème la patte.

Preacher est une série étrange, qui se déroule dans une petite ville bizarre avec des habitants singuliers. Une femme battue qui n’en est pas une ; un propriétaire d’abattoir violent et cynique ; un shérif fatigué. Et son fils, Eugene, défiguré après avoir essayé d’abattre sa petite amie qui venait de rompre et tenté de se suicider. Il est depuis surnommé Arseface et persuadé que Dieu lui en veut.

Il y a aussi Cassidy, un vampire irlandais, qui s’écrase à côté de l’église après avoir chuté d’un avion où il se faisait attaquer et qui va se lier d’amitié avec le Preacher ; ou Tulip, l’ex de Jesse, de retour en ville pour se venger de l’homme qui les a trahi ; ou encore Emily, qui a un faible pour Jesse et l’aide à la paroisse.

Et c’est sans compter les anges, bien décidés à récupérer Genesis par tous les moyens, ou ce mystérieux cowboy qui arpente encore et encore les plaines de l’Ouest.

Dominic Cooper est excellent en Jesse Custer, mais pas moins que Joseph Gilgun en Cassidy ou Ruth Negga en Tulip. J’ai aussi beaucoup aimé Lucy Griffiths dans son rôle d’Emily et Ian Colletti dans celui d’Eugene (probablement mon personnage préféré). En fait, tout le casting est très bon, de Tom Brooke et Anatol Yusef, les anges, à Graham McTavish, le vieux cowboy, à Jackie Earle Haley, Odin Quinncannon et tous les autres.

Preacher est une série déjantée et décalée, violente et drôle, blasphématoire et jouissive, servie par une bande-son géniale. Une série comme je les aime, qui n’a pas peur d’aller aussi loin que possible pour affirmer son identité. J’étais un peu sceptique au début et j’ai tenté le coup pour voir. Je me suis rapidement laissé prendre au jeu et j’ai beaucoup aimé ces dix premiers épisodes. J’attends maintenant la seconde saison, prévue pour cette année, avec impatience.

Si vous n’avez pas encore découvert ce phénomène télévisuel, il faut y remédier très, très vite !

serie-disponible-leo-rutra

FacebooktwitterFacebooktwitter

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *