Vu! The Haunting of Hill House.
Séries TV / 17 novembre 2018

Vu! The Haunting of Hill House. Pendant les vacances de l’été 1992, les Crain installent leur famille dans un ancien manoir en forêt, pour restaurer la demeure avant de la revendre. Mais, très rapidement, plusieurs événements étranges viennent perturber leurs plans et un accident tragique pousse le père à quitter précipitamment la maison avec ses cinq enfants. Plus de vingt ans après les faits, la famille est éclatée et reste profondément marquée par ce qui s’est passé à Hill House. Chacun doit vivre en combattant ses propres démons, et il faut une nouvelle tragédie pour réunir la famille à nouveau. Pas de suspense, sur ce coup-ci : The Haunting of Hill House est un gros coup de cœur, sans doute la meilleure série que j’ai vue cette année. En tout cas, je suis heureux d’avoir écrit et publié La Maison avant de regarder The Haunting of Hill House. Et de n’avoir jamais lu le roman éponyme de Shirley Jackson dont est tiré la série (même si maintenant, j’ai très envie de le lire). Certes, mon roman diffère de la série sur de nombreux points, mais ils sont également très proches sur d’autres. Outre la maison de « rêve » à l’écart de…

Vu! Orange is the New Black, saison 6.
Séries TV / 21 septembre 2018

Vu! Orange is the New Black, saison 6. Après la fin des émeutes, les détenues de Litchfield sont transférées dans le quartier de haute sécurité situé sous la prison. Changement de décor et changement de règles, de nouvelles rivalités éclatent, d’anciennes sont réveillées, attisées par les gardiens qui tiennent les détenues responsables pour la mort de Piscatella. Le FBI s’en mêle, montant les filles les unes contre les autres pour faire tomber des boucs émissaires désignés par avance. Et, bien sûr, Piper a ses propres préoccupations. Même lieu, nouvelle prison. Vous vous rappelez de la prison max, située sous Litchfield ? Celle dont venait Piscatella et sa bande pendant les émeutes ? C’est là que se situe l’action de cette sixième saison d’Orange. J’aime le changement de décor, même s’il est un peu déroutant au début, car les nouveaux quartiers confère une aura un peu plus Ozesque à la série. Les gardiens sont plus violents, plus pervers aussi, ils organisent par exemple une fantasy league des détenus. Il faut un peu de temps pour assimiler ce nouvel environnement, les nouveaux personnages (dont nous n’avions jamais entendu parler avant) et les nouvelles dynamiques qui se mettent en place. On retrouve avec plaisir…

Vu! Mindhunter, saison 1.
Séries TV / 21 août 2018

Vu! Mindhunter, saison 1. À la fin des années 70, Holden Ford, un jeune instructeur du FBI à Quantico, s’intéresse aux déviances. Placé sous la supervision de l’agent spécial Bill Tench, responsable de l’unité des sciences comportementales, il parcourt le pays pour enseigner aux polices locales les méthodes du FBI. Ils en profitent pour interroger des criminels reconnus coupables de crimes violents dans le but d’essayer de percer leur pensée et d’arrêter les futurs tueurs. Rapidement dépassés par leur tâche, ils sollicitent l’aide de Wendy Carr, une universitaire spécialisée dans les comportements déviants, qui voit en leur projet l’opportunité de faire progresser ses propres recherches. Très vite, les méthodes particulières du trio leur attirent des ennuis, en même temps qu’ils parviennent à appliquer le fruit de leurs recherches pour résoudre des enquêtes en cours. J’avais entendu parler de Mindhunter au moment de sa sortie et la série avait naturellement trouvé sa place dans Ma Liste Netflix. Il faut dire qu’une série produite par Charlize Theron, mais surtout David Fincher, ça fait envie. Il suffit de jeter un coup d’œil à la filmographie du réalisateur américain pour voir qu’il n’a commis, au cours de sa carrière, aucune fausse note. Et quand…

Vu! Tomb Raider, de Roar Uthaug.
Films / 18 août 2018

Vu! Tomb Raider, de Roar Uthaug. Sept ans après la disparition de son père, le célèbre explorateur Richard Croft, Lara Croft, âgée de 21 ans, peine à se remettre. Elle refuse d’accepter la mort de son père ou de réclamer l’héritage qui l’attend, dont la reprise de l’entreprise familiale. Elle se contente de gagner sa vie comme livreuse à vélo à Londres. Mais lorsqu’elle se fait arrêter à la suite d’une course urbaine pour gagner quelques billets, elle est récupérée par Ana, une associée proche de son père, qui lui rappelle que si elle ne signe pas l’acte de décès de son père, elle pourrait tout perdre pour toujours. Finalement, Lara accepte de signer les papiers. Elle se voit alors remettre un ancien artefact, qui se révèle être une clef. Rapidement, elle découvre les travaux secrets de son père sur la légende d’Himiko et décide de partir sur ses traces pour comprendre ce qui lui est arrivé. Adolescent, j’ai très peu joué aux jeux Tomb Raider. Je ne suis même pas sûr d’avoir vu les deux premiers films avec Angelina Jolie – probablement pas. Mais, depuis, j’ai joué à Rise of the Tomb Raider, un jeu qui reprend les mêmes…

Vu! Preacher, saison 2.
Séries TV / 10 août 2018

Vu! Preacher, saison 2. Jesse Custer, Tulip et Cassidy quittent Annville après avoir contribué à réduire la petite ville à feu et à sang. Sur la trace de Dieu, ils décident de rejoindre New Orleans, Dieu étant amateur de jazz. Leur trajet n’est pas sans encombres, d’autant plus que le Saint des Tueurs traque Jesse et n’hésite pas à assassiner quiconque se dresse sur sa route. Jesse devra en plus faire face à une mystérieuse organisation d’hommes en blanc, tandis que Tulip est confronté à son passé et Cassidy, également, d’une autre façon. Preacher, c’était un de mes coups de cœur de l’année 2016 (ou 2017, selon qu’on compte quand je l’ai commencée ou terminée). Si j’ai mis autant de temps à regarder la deuxième saison, c’est que les séries diffusées sur Amazon Prime sont moins facilement accessibles que celles diffusées sur Netflix. Ou, peut-être, simplement que j’ai le réflexe de lancer Netflix plus que celui de lancer son équivalent Amazon. Peu importe. Je n’avais aucun doute que je voulais voir la deuxième saison de Preacher, c’était seulement une question de quand. Et, une fois que j’ai lancé le premier épisode, j’ai retrouvé l’ambiance noire et décalée qui m’avait tellement…

Vu! Moonlight, de Barry Jenkins.
Films / 28 avril 2018

Vu! Moonlight, de Barry Jenkins. Juan, un dealer de Miami, prend sous son aile Chiron, un garçon chétif et introverti d’une dizaine d’années, qui subit les brimades des autres enfants du quartier. Élevé par une mère célibataire accro au crack, Chiron voit en Juan une figure paternelle à travers laquelle il cherche à se construire. Moonlight a fait parler de lui après avoir raflé l’Oscar du meilleur film en 2017 à la surprise générale. C’est un des rares films (si ce n’est le seul) à évoquer le parcours d’un enfant noir américain homosexuel. En adaptant la pièce In Moonlight Black Boys Look Blue de Tarell Alvin McCraney, Barry Jenkins livre un film très personnel sur le parcours de ce jeune garçon, Chiron. L’histoire de décompose en trois actes et s’articulent autour de trois événements fondateurs dans sa vie. D’abord à 9 ans, puis à 17 et enfin à 25. Au cours de ces différentes périodes, Chiron tente de se construire dans un environnement hostile où il subit à la fois sa différence et son contexte familial difficile. Pour raconter cette histoire complexe et très intimiste, Alex R. Hibbert, Ashton Sanders et Trevante Rhodes se succèdent pour interpréter Chiron respectivement à…

Vu! Et (beaucoup) plus si affinités, de Michael Dowse.
Films / 21 avril 2018

Vu! Et (beaucoup) plus si affinités, de Michael Dowse. Wallace vit chez sa sœur à Toronto. Il a abandonné ses études en médecine quand il a surpris sa fiancée en train de coucher avec son prof. Il s’est replié sur lui-même depuis un an mais se laisse convaincre par Allan, son meilleur ami, de venir à une soirée. C’est là qu’il rencontre Chantry, la cousine d’Allan, une dessinatrice. Ils accrochent tellement bien qu’ils quittent la soirée ensemble. Wallace raccompagne Chantry jusqu’à chez elle, où elle lui révèle qu’elle est en couple avec Ben. Néanmoins, elle donne son numéro à Wallace. Il décide de ne pas la rappeler, mais ils tombent l’un sur l’autre quelque temps plus tard, en sortant d’un cinéma. Et commencent à se fréquenter. Ils deviennent amis, mais Wallace développe des sentiments amoureux. Je viens de finir de regarder la saga Harry Potter (bon, c’était il y a quelques jours, mais quand même). Quel est le premier film que je regarde ensuite ? Un film avec Daniel Radcliffe. Logique. Une comédie romantique de surcroit. Ça peut paraître étrange, mais c’était en fait un plutôt bon choix. Bon, Et (beaucoup) plus si affinités est une comédie romantique, ce qui…

Vu! La Saga Harry Potter.
Films / 14 avril 2018

Vu! La Saga Harry Potter. **Attention, attention, si vous n’avez pas vu les films et/ou lu les livres, n’allez pas plus loin, car cette review contiendra des spoilers, notamment concernant la conclusion de la saga.** Mais avant d’en venir aux faits, revenons à la base. Quand j’étais à la fac (c’était durant un autre siècle), j’avais un ami, un peu plus jeune, qui lisait les Harry Potter. Moi, cette histoire d’ado magicien qui s’étalait sur je ne sais combien de tomes, ça ne m’intéressait pas. Je préférais la saga de la Tour Sombre d’un certain Stephen King. Quand les films consacrés à Harry Potter ont commencé à sortir au cinéma, je n’étais pas spécialement tenté. Je n’avais pas lu les livres et les films sur un ado qui fait de la magie, ça ne m’intéressait pas. Je préférais regarder le premier volet du Seigneur des Anneaux. Avançons de quelques années. En 2010, quand sort la première partie des Reliques de la Mort, les affiches sont bien plus attrayantes et je me suis dit, hum, ça a l’air assez tentant, finalement. Mais je n’avais pas vu les six premiers films et je ne prend jamais une saga (ou une série) en court…

Vu! Harry Potter et les Reliques de la Mort, de David Yates.
Films / 13 avril 2018

Vu! Harry Potter et les Reliques de la Mort, de David Yates. Après la mort de Dumbledore et tandis que Voldemort sème la terreur sur le monde, Harry met les Dursleys à l’abri. Hermione, elle, pour protéger ses parents, s’efface de leur mémoire. L’Ordre du Phénix exfiltre ensuite Harry jusqu’au Terrier en formant plusieurs duos composés de clones grâce au Polyjuice pour tromper les Death Eaters qui les attendent, renseignés par Severus Snape. L’opération n’est pas sans victimes et le répit est de courte durée. Rufus Scrimgeour, le Ministre de la Magie, exécute le testament de Dumbledore en remettant trois objets à Harry, Hermione et Ron. Pendant le mariage de Bill Weasley et Fleur Delacour, les Death Eaters attaquent, obligeant Harry et ses amis à fuir pour Londres.Ils doivent à la fois échapper aux Death Eaters de Voldemort mais aussi retrouver puis détruire les Horcrux restants. Pour ce dernier volet des aventures de Harry Potter, j’ai décidé de visionner le film comme s’il était en un seul morceau (avec une courte pause entre les deux parties, quand même). Clairement, quand je repense aux deux premiers films, je me dis qu’ils ont fait du chemin pour en arriver là. L’omniprésence de…

Vu! Annihilation, d’Alex Garland.
Films / 4 avril 2018

Vu! Annihilation, d’Alex Garland. Lena est professeure de biologie cellulaire. Elle se remet difficilement de la disparition de son mari, Kane, survenue un an plus tôt au cours d’une mission militaire. Lorsqu’il réapparaît, un soir, Lena est d’abord submergée par la joie. Mais, très vite, elle comprend que Kane est différent. Et il se met à saigner. Les secours l’emmènent d’urgence à l’hôpital, mais le convoi est intercepté par des véhicules de l’armée. En tant qu’ex-militaire, Lena accompagne son mari mourant dans la Zone X, où il est mis en quarantaine pendant que des équipes de l’armée observent le Miroitement, un phénomène inexplicable qui gagne chaque jour un peu plus de terrain. Lena, désireuse d’aider son mari, décide de prendre part à la prochaine expédition à l’intérieur du Miroitement pour essayer de comprendre le phénomène. Alex Garland n’en est pas à son coup d’essai. Après avoir publié La Plage au milieu des années 90, il a sorti quatre autres romans, dont plusieurs ont été adaptés au cinéma, mais il est surtout devenu scénariste, pour les adaptations de ses œuvres (28 Jours Plus Tard ou Sunshine) ou d’autres adaptations (Auprès de moi toujours, Dredd), avant de passer lui-même derrière la caméra…