Vu! The End of the F***ing World, saison 1.
Séries TV / 20 février 2018

Vu! The End of the F***ing World, saison 1. James, un lycéen de 17 ans d’une petite ville d’Angleterre, vit seul avec son père. Persuadé d’être un psychopathe, il tue régulièrement de petits animaux, mais a envie de passer à l’étape supérieure et de tuer un humain. Le hasard place Alyssa sur son chemin. Elle voit en James un moyen d’échapper à son quotidien, notamment sa vie chez sa mère et son beau-père, qu’elle méprise. Si James est pour elle un petit ami potentiel, Alyssa est pour lui une victime potentielle. Mais il repousse le moment et se laisse influencer par Alyssa qui l’embarque dans un road-trip bancal après avoir volé la voiture de son père. Dès les premières secondes, j’ai reconnu en The End of the F***ing World une comédie noire britannique comme je les aime. Le ton de l’histoire, la présentation des personnages, de leurs motivations, leur physique, leur accent, j’adore ! Il faut dire que les britanniques savent faire des séries originales, différentes, audacieuses. The End of the F***ing World est l’une d’elles. L’intrigue paraît simple : deux ados perturbés qui, ensemble, deviennent un peu malgré eux un couple rebelle en fugue. Mais l’histoire est bien plus…

Vu! Blade Runner, de Ridley Scott.
Films / 17 février 2018

Vu! Blade Runner, de Ridley Scott. En 2019, dans un Los Angeles ultra-urbain et pluvieux, la population est encouragée à rejoindre les Off-World. Tyrell Corporation, dirigée par le génie Eldon Tyrell, a fait fortune en développant les réplicants, des androïdes créés à partir de manipulation génétiques et utilisés comme main d’œuvre ou objets de plaisir. Après une révolte sanglante sur Mars, les réplicants sont interdits sur Terre où ils sont traqués par les Blade Runners, des policiers mandatés pour les « retirer » de la circulation. Rick Deckard, un ancien Blade Runner, rappelé par son chef pour traquer et éliminer six replicants revenus sur Terre après avoir détourné un vaisseau spatial et massacré tous leurs occupants. Ce sont des Nexus-6, un modèle ultra-perfectionné dont la durée de vie est limitée à quatre ans pour éviter qu’ils ne s’humanisent. On va jouer cartes sur table tout de suite. J’ai déjà essayé de regarder Blade Runner il y a plusieurs années, mais j’ai abandonné rapidement, trouvant que le film avait très mal vieilli et était très difficile à regarder. Je l’ai donc laissé de côté. Puis j’ai appris que Denis Villeneuve, un de mes réalisateurs préférés, avait été nommé pour diriger la suite du…

Vu! 11.22.63
Séries TV / 14 février 2018

Vu! 11.22.63 Jake Epping est un professeur d’anglais vivant à Lisbon, dans le Maine. Alors qu’il mange un burger dans le diner d’Al, il reçoit la visite de sa femme pour qu’il signe les papiers du divorce. Al s’est absenté quelques minutes mais revient bien plus vieux et avec un cancer des poumons très avancé. Il explique à Jake l’existence d’un passage, dans son arrière-boutique, qui mène en 1960. Évidemment, Jake ne le croit pas, mais après l’avoir constaté de lui-même, il doit se rendre à l’évidence. Al lui confie la mission d’empêcher l’assassinat de Kennedy. D’abord sceptique, Jake accepte finalement de reprendre le flambeau. Al le prépare et, surtout, le prévient, quand on essaie de le changer, le passé résiste. 11.22.63 est une mini-série adaptée du roman éponyme de Stephen King développée par J. J. Abrams et co-produite par Stephen King lui-même. Ajoutez James Franco dans le rôle-titre et je suis prêt à faire une entorse à ma règle habituelle de ne plus regarder les adaptations des histoires de Stephen King. Bon, la vérité c’est que je n’ai souvent pas besoin de grand-chose pour me laisser tenter. Bref. Je lance donc 11.22.63 avec l’espoir que, cette fois-ci, l’adaptation soit…

Vu! Harry Potter et la Coupe de Feu, de Mike Newell.
Films / 10 février 2018

Vu! Harry Potter et la Coupe de Feu, de Mike Newell. Harry se réveille en sursaut après un cauchemar où il rêve du retour de Voldemort. Arthur Weasley, chez qui il séjourne, emmène les enfants à la Coupe du Monde de Quidditch avec un collègue du Ministère de la Magie et son fils, Cedric Diggory, également élève à Hogwarts. Mais l’événement majeur est brutalement interrompu par une attaque des Death Eaters, qui laissent la Dark Mark, annonçant le retour de leur maître. De retour à Hogwarts, Dumbledore annonce la tenue du Triwizard Tournament, un tournoi faisant s’affronter les meilleurs éléments des trois écoles de sorciers que sont Hogwarts, Beauxbatons et Durmstrang. Un représentant de chaque école est désigné pour participer à cette compétition dangereuse. Sauf que cette année, la Coupe de Feu désigne un quatrième participant. Après Harry Potter et le Prisionnier d’Azkaban, je me demandais à quel point le réalisateur pouvait avoir un impact sur la qualité d’un film (d’autant plus quand le film fait partie d’une saga). Harry Potter et la Coupe de Feu m’a donné un bel élément de réponse. Je pensais également la saga Harry Potter définitivement lancée et j’avais hâte de découvrir la suite. J’ai…

Vu! Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban, d’Alfonso Cuaron.
Films / 7 février 2018

Vu! Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban, d’Alfonso Cuaron. Une nouvelle fois maltraité par les Dursley, Harry se rebelle en faisant gonfler Marge, la sœur de Vernon, puis s’enfuit. Il prend un bus magique, qui l’emmène au Leaky Cauldron. Il y retrouve Hermione et les Weasley, et apprend l’évasion d’Azkaban de Sirius Black, sorcier qui aurait trahi ses parents pour Voldemort. Supposant que Sirius Black va chercher à se venger d’Harry, Hogwarts est encadrée par des Dementors, les gardiens d’Azkaban, mais ceux-ci s’en prennent à Harry durant un match de Quidditch et manquent de le tuer. Alors que l’année touche à sa fin, des attaques mystérieuses se produisent dans l’enceinte de l’école, laissant penser que Sirius Black a réussi à s’y infiltrer. C’est dingue ce qu’un simple changement de réalisateur peut apporter. Exit Chris Columbus, réalisateur des deux premier opus, remplacé par le talentueux Alfonso Cuaron. Le réalisateur mexicain parvient à installer une ambiance sombre et plus adulte dès les premières minutes. Même la séquence chez les Dursley n’est pas insupportable. Mieux, elle devient sympathique. Les effets spéciaux sont beaucoup mieux travaillés et apportent au film au lieu de le desservir. Même le personnage de Dumbledore, que je surnommais le Gandalf…

Vu! Dirk Gently’s Holistic Detective Agency, saison 2.
Séries TV / 6 février 2018

Vu! Dirk Gently’s Holistic Detective Agency, saison 2. Todd et Farah, en cavale, débarquent dans la petite ville de Bergsberg, dans le Montana, à la recherche de Dirk Gently, prisonnier du Projet Blackwing, une organisation gouvernementale top secrète qui étudie les personnes avec des habilités particulières. Amanda et Vogel sont eux à la recherche des trois autres Rowdy 3, également capturés par Blackwing, et débarquent à leur tour à Bergsberg. Sauf qu’ils ont Mr Priest sur les talons, un assassin à la solde de l’agence. Bart arrive également à Bersberg, à la recherche de Ken, qui a, lui aussi, été fait prisonnier par Blackwing. Dirk Gently’s Holistic Detective Agency a été un de mes gros coups de cœur de 2017. J’ai adoré la série, son ton complètement décalé et son scénario tout aussi déjanté que cohérent, ses personnages hauts en couleurs et son humour implacable. Évidemment, quand la saison 2 est sortie, elle a immédiatement été propulsée en tête de mes séries à voir. Et ça commence très fort. Avec une scène d’intro dans un monde de chevaliers. Sauf que l’un des chevaliers a les cheveux roses et que son épée est, en fait, une énorme paire de ciseaux. Il…

Vu! Ça, Premier Chapitre, d’Andrés Muschietti.
Films / 30 janvier 2018

Vu! Ça, Premier Chapitre, d’Andrés Muschietti. En 1988, dans un Derry pluvieux, Bill Denbrough fabrique un bateau en papier pour Georgie, son petit frère. Georgie, vêtu de son imperméable jaune, profite aussitôt de l’eau qui ruisselle le long des trottoirs pour le tester. Lorsque le bateau tombe dans une bouche d’égout, Georgie essaie de le récupérer, pour ne pas se faire gronder par son frère. Il découvre alors un clown, dissimulé en partie dans l’obscurité, qui l’invite à récupérer son jouet. Quelques mois plus tard, en 1989, au moment de la fin d’année scolaire, alors que plusieurs adolescents se préparent aux grandes vacances et que de nouvelles disparitions d’enfants sont signalées à Derry, Bill n’a pas abandonné l’espoir de retrouver son petit frère vivant. Avec le club des Ratés, tous témoins de l’existence du clown, il décide de retrouver Georgie. Ça est un des romans de Stephen King les plus populaires. Il avait déjà eu droit à une adaptation en 1990, sous le titre « Il est revenu« , un double téléfilm (comme c’était la norme à l’époque pour les adaptations des romans fleuves du Maître) (re)diffusé tous les ans sur M6 pendant des années. Un téléfilm qui a marqué des générations…

Vu! Harry Potter et la Chambre des Secrets, de Chris Columbus.
Films / 24 janvier 2018

Vu! Harry Potter et la Chambre des Secrets, de Chris Columbus. De retour chez son oncle et sa tante, le jeune Harry n’a reçu aucun courrier des vacances. Pire, ses tuteurs refusent de le renvoyer à Hogwarts. Surtout après qu’Harry ait gâché un repas important aux yeux de son oncle, le soir de son anniversaire. Le vrai responsable est Dobby, un elfe de maison qui cherche à empêcher Harry de retourner à l’école car un grand danger pèse sur lui. Ron et ses frères viennent sauver Harry, prisonnier dans sa chambre, grâce à la voiture volante de leur père. De retour à Hogwarts, Harry, Ron et Hermione rencontrent Gilderoy Lockhart, le nouveau professeur de l’école, célèbre pour les nombreuses autobiographies de ses exploits. Rapidement, Harry entend une voix et découvre un message écrit avec le sang de Mrs. Norris, le chat de d’Argus Filch, indiquant que la Chambre des Secrets est ouverte. Avec ses amis, ils mènent l’enquête pour retrouver l’héritier de Salazar Slytherin, l’un des quatre fondateurs de l’école et seule personne capable d’ouvrir la Chambre des Secrets pour libérer le monstre qui y est enfermé. Sorti seulement un an après Harry Potter à l’École des Sorciers, cette suite,…

Vu! Game of Thrones, saison 7.
Séries TV / 23 janvier 2018

Vu! Game of Thrones, saison 7. Winter is here. L’hiver est arrivé sur Westeros. Daenerys Targaryen, accompagnée par son armée, est arrivée à Dragonstone. Tyrion lui conseille de s’entourer d’alliés et monter sur le trône de fer sans violence pour ne pas reproduire les mêmes erreurs que son père. En manque cruel de soutiens dans la guerre à venir, Cersei repousse néanmoins la proposition de mariage d’Euron Greyjoy, qui lui promet de revenir avec un cadeau pour la convaincre. Dans le Nord, et malgré les réticences de Sansa, Jon accueille les représentants des familles dont les armées ont combattu aux côtés de Ramsay. Il comprend que les Marcheurs Blancs sont en route pour le Mur et que s’ils le passent, ce sera la fin. Alors quand Daenerys lui propose une rencontre à Dragonstone, il saisit l’opportunité. Bon, avant de lancer cette septième saison de Game of Thrones, il m’a fallu me remettre un peu à niveau. C’est toujours pareil. Il se passe tellement de choses, dans Game of Thrones, il y a tellement de personnages que tout bien garder en tête d’une saison à l’autre est presque impossible. Mais même en ayant regardé un récap de la saison 6, j’avais oublié…

Vu! Harry Potter à l’école des sorciers, de Chris Columbus.
Films / 17 janvier 2018

Vu! Harry Potter à l’école des sorciers, de Chris Columbus. Albus Dumbledore, un grand sorcier, accompagné de Minerva McGonagall et Rubeus Hagrid, déposent un bébé orphelin nommé Harry Potter devant la maison de sa tante. Les années passent et Harry grandit dans un placard sous l’escalier, pris en grippe par la famille et moqué par son cousin Dudley. Peu avant son onzième anniversaire, Harry reçoit une lettre de l’école de magie et sorcellerie Poudlard. Mais son oncle la confisque, elle et toutes celles qui suivent. La famille finit par déménager, mais Hagrid les retrouve facilement. Il apprend au jeune Harry la vérité sur ses parents et l’emmène à Hogwarts pour qu’il y fasse sa rentrée des classes et commence son apprentissage. L’univers d’Harry Potter, que ce soit les livres ou les films, ne m’a jamais vraiment attiré. Mais je sais néanmoins reconnaître son importance dans la culture moderne. Je m’étais toujours dit que je les regarderai un jour. Et ce jour est arrivé. J’ai lancé ce premier volet de la saga avec une réelle appréhension. Après tout, le film à presque vingt ans et s’adresse à un public… disons qu’il s’adresse à un autre public. Une de mes réticences face…