Vu! L’écume des jours de Michel Gondry.
Films / 24 mars 2015

Vu! L’écume des jours de Michel Gondry. Adaptation du roman éponyme de Boris Vian, le film raconte l’histoire de Colin (Romain Duris), un jeune homme riche qui partage son temps entre son ami Chick (Gad Elmaleh), obsédé par le penseur Jean-Sol Partre, et son cuisinier Nicolas (Omar Sy). Quand Chick annonce qu’il est tombé amoureux d’Alice (Aïssa Maïga), la nièce de Nicolas, Colin est jaloux et veut également rencontrer l’amour. C’est lors d’une soirée organisée par l’amoureuse de Nicolas, Isis (Charlotte Le Bon) qu’il rencontre Chloé (Audrey Tautou). Ils tombent amoureux et se marient. Mais leur bonheur n’est que de courte durée, puisque Chloé tombe malade, elle a un nénuphar dans le poumon. J’aime beaucoup Michel Gondry, j’ai vu la plupart de ses films et, à part « Be Kind, Rewind » (« Soyez sympas, rembobinez »), j’apprécie vraiment son travail. « L’écume des jours » m’a beaucoup fait penser à « Be Kind, Rewind » par son côté très décalé. Peut-être trop décalé. En tout cas à mon goût. C’est vraiment le genre de film qui polarise, on adore ou on déteste. Le début met immédiatement dans l’ambiance, on se croirait à un croisement entre Emir Kusturica et un Jean-Pierre Jeunet en début de carrière. Puis, très…

Vu! Dracula Untold, de Gary Shore.
Films / 13 mars 2015

Vu! Dracula Untold, de Gary Shore. En 1462, Vlad L’Empaleur est Prince de la Transylvanie. La région est en paix relative, mais des traces d’éclaireurs turcs sont retrouvées dans la forêt. Vlad remonte leur piste jusqu’au pic de la Dent Brisée, où il fait la rencontre d’une créature obscure. Quand le sultan Mehmet III lui réclame 1000 enfants pour son armée, en plus de son fils, Vlad décide de refuser et doit se préparer à la guerre. Malgré ses talents de guerriers, il sait que seul, il est impuissant face aux hordes turcs. Alors il va retrouver la créature, qui lui propose un marché. Bon, j’ai longuement hésité avant de regarder ce film. Mais j’aime les vampires (les vampires, j’ai dit, pas les trucs pailletés qu’on voit dans Twilight) et l’armure de Dracula avait l’air vraiment pas mal, alors j’ai tenté le coup. Quand j’ai vu que le film ne durait qu’à peine une heure trente, j’ai de nouveau été pris de doutes. 1h30, pour traiter du mythe de Dracula, ça fait un poil court à mon goût. Mais au final, c’est plutôt pas mal. Pour ses débuts comme réalisateur, l’inconnu Gary Shore (il n’a même pas de page Wikipédia)…

Vu ! Man on Fire, de Tony Scott.
Films / 8 mars 2015

Vu ! Man on Fire, de Tony Scott. Le film raconte l’histoire de John Creasy (Denzel Washington), un ancien agent de la CIA devenu alcoolique et dépressif. Grâce à un ancien collègue, il se fait engager dans une famille riche de Mexico pour devenir garde du corps d’une petite fille, Pita (Dakota Fanning). Grâce à elle, il reprend vie et tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes jusqu’à ce que l’enfant soit kidnappée et Creasy envoyé à l’hôpital. Autant vous dire que quand il reviendra à lui, l’ami Denzel ne sera pas content. Bon, je sais, j’ai mis le temps à le voir, ce film de Tony Scott (le frère de l’autre) sorti il y a un peu plus de 10 ans maintenant. Et ce n’est pas faute d’en avoir entendu du bien. Mais bon, c’est dorénavant chose faite. Et, verdict, je suis mitigé. Il y a du bon : le duo Denzel Washington/Dakota Fanning qui fonctionne très bien, des seconds rôles pas nés de la dernière pluie, comme Christopher Walken, Mickey Rourke ou Radha Mitchell puis, ensuite Denzel, jouissif, en justicier impitoyable. Mais il y a aussi du moins bon, notamment une réalisation très nerveuse et…

Vu! Game of Thrones, saison 4.
Séries TV / 4 mars 2015

Vu! Game of Thrones, saison 4. Après avoir vu récemment la saison 3, il aurait été dommage de ne pas enchaîner avec la quatrième de la série tirée de la saga de George R.R. Martin et, ainsi, risquer d’oublier à nouveau l’intrigue et me perdre dans l’histoire. Cette fois, j’entame la saison sans le « Previously on… » et parfaitement au fait de qui est qui, qui fait quoi, qui est pote avec qui, qui cherche qui/quoi et qui veut tuer qui (je passe qui baise qui volontairement, mais je le sais aussi…). Et, comme c’est devenu une habitude, les épisodes s’enchaînent avec une facilité déconcertante, telle que ça donne presque envie de prendre une journée pour regarder la prochaine saison d’une traite. Oui, en ce qui me concerne, Game of Thrones c’est addictif à ce point-là. Les 50 minutes de moyenne que durent les épisodes passent à une vitesse folle et on a envie de savoir la suite, encore et toujours. Les acteurs, les intrigues, tout est d’excellente facture. Et les rebondissements aussi. Car GoT reste une des séries les plus imprévisibles de la télé américaine (si ce n’est LA plus imprévisible). Quand tant de séries s’évertues à protéger leurs personnages…

Vu! Stand by me, de Rob Reiner.
Films / 24 février 2015

Vu! Stand by me, de Rob Reiner. Datant de 1986, le film n’a pas vieilli. Il est adapté de la nouvelle « Le Corps », de Stephen King et raconte l’histoire d’un groupe de gamins qui partent en randonnée dans la ville fictive de Castle Rock (déplacée pour le film du Maine en Oregon) à la recherche du corps d’un enfant de leur âge porté disparu depuis plusieurs jours et qui aurait été aperçu mort par le grand frère d’un des gamins. On retrouve un casting composé de noms ronflants, avant qu’ils ne soient connus. Le personnage principal, Gordie, est interprêté par Will Wheaton, surtout connu par la suite pour son rôle de Wesley Crusher dans Star Trek Next Generation ; mais on retrouve aussi River Phoenix (frère de Joaquin et décédé très jeune), Jerry O’Connell (quand il était petit et gros) ou encore Kiefer Sutherland en loubard agressif, bien des années avant qu’il ne devienne Jack Bauer. Pour sa première adaptation de Stephen King (il réitérera plus tard avec Misery), Rob Reiner (Quand Harry rencontre Sally) signe une comédie dramatique sur le passage à l’âge adulte d’une groupe de jeunes adolescents qui font un voyage initiatique à la recherche du fameux corps….

Vu! The Reader, de Stephen Daldry.
Films / 17 février 2015

Vu! The Reader, de Stephen Daldry. L’histoire de Michael Berg, un jeune garçon qui tombe amoureux d’une femme plus âgée (Kate Winslet), avec qui il entame une liaison secrète. Quand ils ne font pas l’amour, elle lui demande de lire pour elle. Puis elle disparait à la fin de l’été, du jour au lendemain. Michael poursuit sa vie, marqué par cette histoire qui n’a pas fini de le surprendre. Je ne veux pas trop spoil, je n’ajoute pas plus de détails à mon synopsis. Armé d’une histoire puissante et d’une actrice principale formidable, The Reader m’a pourtant laissé un peu sur ma faim. J’ai bien aimé, mais j’aurais aimé être plus embarqué dans ce film. Quand j’ai vu qu’il ne datait que de 2008, j’ai été surpris, il fait plus vieux.

Vu ! Game of Thrones, Saison 3.
Séries TV / 12 février 2015

Vu ! Game of Thrones, Saison 3. Après un hiatus de quelques années, j’ai enfin visionné la troisième saison de la série culte adaptée de la saga fleuve de George R. R. Martin. J’avais adoré les deux premières saisons, puis j’avais accordé la priorité à d’autres séries. Je savais que ce n’était qu’une question de temps avant de m’y replonger, et à l’approche de la sortie en Blu-Ray de la quatrième saison, j’ai enfin pris le temps de rattraper une partie de mon retard. Il m’aura fallu un petit temps d’adaptation avant de bien resituer l’intrigue, les différentes (nombreuses) trames et ses personnages hauts en couleur. J’avoue avoir eu un peu de mal à bien visualiser qui est qui, qui est où et qui fait quoi, mais une fois que c’était fait, j’étais de nouveau pleinement immergé dans cet univers rappelant un Seigneur des Anneaux pour adulte. Toujours aussi sanglants et impitoyables, j’ai pris beaucoup de plaisir à enchaîner les 10 épisodes de cette troisième saison, avec ses quelques rebondissements chocs (dont beaucoup de scénaristes/auteur devraient s’inspirer) et ses développements à suivre. Game of Thrones confirme haut la main son statut de série culte, avec sa qualité vidéo digne d’un…

Vu! Avant d’aller dormir, de Rowan Joffé.
Films / 7 février 2015

Vu! Avant d’aller dormir, de Rowan Joffé. Nicole Kidman campe une femme amnésique suite à un accident. Elle n’est capable d’enregistrer des souvenirs que sur une période de 24 heures. Le lendemain, elle repart à zéro. Son mari, Colin Firth, la soutient mais quand son médecin (interprété par Mark Strong, un acteur que j’apprécie) la pousse à s’enregistrer jour après jour pour essayer de l’aider, elle commence à découvrir des éléments de son passé qu’elle avait oublié (oui, l’amnésie vous fait ça…). Adapté du roman éponyme de S. J. Watson, Avant d’aller dormir est un thriller psychologique plutôt bien écrit, mais n’est pas pour autant une grande réussite. La fin réserve bien quelques surprises, mais est-ce assez pour crier au génie? Non.

Vu! Sin City 2 : A Dame to Kill For, de Robert Rodriguez et Frank Miller.
Films / 7 février 2015

Vu! Sin City 2 : A Dame to Kill For, de Robert Rodriguez et Frank Miller. Presque dix ans après Sin City, voici enfin la suite tant attendue de ce film culte. On retrouve certains personnages du premier volet (Marv, Dwight, Nancy et quelques autres) et on en découvre de nouveaux (Ava Lord, Johnny). Certains des acteurs ont changé, pour différentes raisons, mais puisque je n’ai pas revu le premier volet avant de regarder le 2, ça ne m’a pas dérangé plus que ça. Comme dans le 1, il y a plusieurs histoires mélangées, certains personnages se croisent et d’autres non. Les intrigues en elle-même ne sont pas extrêmement élaborées, mais on ne regarde pas Sin City pour les mêmes raisons que La Taupe. Le point fort du film (et le plus développé) est son aspect visuel (plus encore que la présence très dénudée d’Eva Green). Et de ce côté-là, il n’y a rien à dire. C’est magnifique! Le mélange d’un noir et blanc très esthétique avec des jeux de couleurs très bien utilisés (avec un léger bémol pour Marcie) nous immergent complètement dans l’univers sombre, violent et sale du roman graphique cher à Frank Miller. Le résultat est en dessous du…

Vu! 22 Jump Street, de Phil Lord et Chris Miller.
Films / 2 février 2015

Vu! 22 Jump Street, de Phil Lord et Chris Miller. Suite de 21 Jump Street, le film qui reprenait l’idée de la série qui avait révélée Johnny Depp au grand public il y a…. longtemps, ne remuons pas non plus le couteau dans la plaie. Bref, 21 Jump Street, avec le duo Jonah Hill et Channing Tatum, m’avait plutôt plu. J’avais trouvé le film assez drôle, les personnages complémentaires et le scénario suffisamment travaillé (pour une comédie) pour qu’on ne s’ennuie pas trop. Pour ce nouvel opus, on prend littéralement les mêmes ingrédients et on recommence (ils nous le disent eux-même quelque chose comme 17 fois au début du film). Jenko et Schmidt sont envoyés à la fac pour démasquer les dealers d’une nouvelle drogue synthétique qui fait des ravages. Le duo de choc va être soudé, s’éloigner, être jaloux, tomber amoureux, remettre sa vie en question et arrêter les méchants. Étrangement, le résultat est plutôt similaire au premier, à savoir plutôt agréable à regarder. Ce n’est pas du cinéma d’auteur, c’est certain, mais 22 Jump Street est agréable à regarder, on passe un bon moment avec Jenko et Schmidt. De là à dire qu’on attend avec impatience la suite,…