fbpx
Vu! Killing Bono de Nick Hamm.
Films / 22 juillet 2015

Vu! Killing Bono de Nick Hamm. Dublin, 1976, Neil McCormick (Ben Barnes) rêve de devenir une star du rock. Il monte un groupe (qui deviendra Shook Up) avec son frère Ivan (Robert Sheehan), en concurrence de son camarade de classe Paul Hewson (Martin McCann). Quand Paul essaie de débaucher Ivan pour son groupe, Neil refuse. Quand Paul se rebaptise Bono et que son groupe, U2, trouve un succès planétaire, Neil se fait la promesse de devenir encore plus célèbre, quitte à se lier avec un mafieux dublinois pour atteindre la gloire. Killing Bono est sorti en 2011 d’après la biographie de Neil McCormick. Sur un fond pop/rock, on suit la quête des deux frères pour faire de leur groupe un succès, quand leurs anciens camarades de classe sont tranquillement installés sur le toit du monde. Dès les premières minutes, Neil McCormick nous prévient, il est poisseux. Très poisseux. Et le fait qu’il prenne de mauvaises décisions ne l’aide pas. Toute sa vie est vécue en parallèle à celle du leader de U2 et il ne le supporte pas. La réalisation n’est pas extraordinaire, mais ce n’est pas ce qui fait l’attrait de ce film. L’histoire se suffit à elle-même et les…

Vu! Donnie Brasco de Mike Newell.
Films / 14 juillet 2015

Vu! Donnie Brasco de Mike Newell. L’agent spécial Joseph Pistone (Johnny Depp) est chargé d’infiltrer la famille Bonanno de la mafia new-yorkaise. Sa porte d’entrée dans la famille est un lieutenant modeste surnommé Lefty (Al Pacino). Une relation particulière va naître entre les deux hommes, entre espoirs et trahisons. Adapté de la véritable histoire de Joseph Pistone, le film raconte comment sa mission lui est montée à la tête, les risques qu’il a pris et les répercussions sur sa vie, aussi bien professionnelle que personnelle et familiale. Se déroulant à la fin des années 70, Donnie Brasco ressemble à un vieux film de mafia. Le scénario étant dicté par les faits (certains passages ont été modifié, mais Joseph Pistone a écrit que le film était fidèle à son histoire à 90%), le film est moins spectaculaire qu’une production hollywoodienne standard. Et pourtant il n’a pas à rougir comparé à beaucoup de films qui sont sortis avant et depuis. Son authenticité lui confère même un statut très spécial. À côté des performances de Johnny Depp et Al Pacino, on retrouve au casting des habitués des films du genre, comme Michael Madsen, Bruno Kirby ou James Russo. On retrouve également Tim Blake…

Vu! Justified, saison 5.
Séries TV / 24 juin 2015

Vu! Justified, saison 5. Basé sur les personnages d’Elmore Leonard, la série créée par Graham Yost suit les aventures de Raylan Givens, US Marshall, dans son Harlan County natal, au cœur du Kenucky. Justified est une série que je suis depuis le début (même si j’ai un peu de retard puisque la sixième et dernière saison vient d’être diffusée). Les personnages sont hauts en couleur. Timothy Olyphant est parfait dans son rôle de cowboy taciturne des temps modernes, Walton Goggins n’est pas moins bon dans celui de l’ancien meilleur ami devenu criminel fanatique et le reste du casting est tout à fait à la hauteur, avec de nombreux personnages secondaires pleins de personnalité. Les intrigues se renouvellent suffisamment pour nous faire découvrir de nouveaux personnages et de nouvelles trames. Rien d’extraordinaire dans cette série, ni complot gouvernementaux ni pouvoirs paranormaux, seulement un univers regorgeant d’histoires bien racontées et qu’on prend plaisir à suivre au fil des saisons.

Vu! Edge of Tomorrow de Doug Liman.
Films / 28 mai 2015

Vu! Edge of Tomorrow de Doug Liman. Dans un futur proche, l’Europe est envahie par des extraterrestres extrêmement développés appelés Mimics. Après cinq ans de domination, le UDF (United Defense Front), coalition de tout un tas de pays, remporte sa première victoire à Verdun grâce à Rita Vrataski (Emily Blunt), une bleue qui tue des centaines de mimics dès son premier jour de combat. L’espoir renaît dans les rangs de l’UDF qui veut mettre toutes ses forces dans la prochaine bataille, notamment un débarquement en France depuis l’Angleterre. Le major William Cage (Tom Cruise) est enrôlé malgré lui et se retrouve au combat. Après quelques minutes, il tombe nez à nez avec un Alpha, un grand mimic, et meurt en essayant de le faire exploser. Il se réveille la veille au matin, avec la chance de pouvoir recommencer à nouveau. Il va devoir comprendre ce qui lui arrive, pourquoi, et comment il peut s’en servir pour remporter la guerre. Écrit par le duo Alex Kurtzman et Roberto Orci (qui ont déjà travaillé sur Alias, The Island, Transformers, Star Trek, Cowboys et Envahisseurs, entre autres) et réalisé par Doug Liman (Swingers, La mémoire dans la Peau, Mr et Mrs Smith), Edge…

Vu! L’écume des jours de Michel Gondry.
Films / 24 mars 2015

Vu! L’écume des jours de Michel Gondry. Adaptation du roman éponyme de Boris Vian, le film raconte l’histoire de Colin (Romain Duris), un jeune homme riche qui partage son temps entre son ami Chick (Gad Elmaleh), obsédé par le penseur Jean-Sol Partre, et son cuisinier Nicolas (Omar Sy). Quand Chick annonce qu’il est tombé amoureux d’Alice (Aïssa Maïga), la nièce de Nicolas, Colin est jaloux et veut également rencontrer l’amour. C’est lors d’une soirée organisée par l’amoureuse de Nicolas, Isis (Charlotte Le Bon) qu’il rencontre Chloé (Audrey Tautou). Ils tombent amoureux et se marient. Mais leur bonheur n’est que de courte durée, puisque Chloé tombe malade, elle a un nénuphar dans le poumon. J’aime beaucoup Michel Gondry, j’ai vu la plupart de ses films et, à part « Be Kind, Rewind » (« Soyez sympas, rembobinez »), j’apprécie vraiment son travail. « L’écume des jours » m’a beaucoup fait penser à « Be Kind, Rewind » par son côté très décalé. Peut-être trop décalé. En tout cas à mon goût. C’est vraiment le genre de film qui polarise, on adore ou on déteste. Le début met immédiatement dans l’ambiance, on se croirait à un croisement entre Emir Kusturica et un Jean-Pierre Jeunet en début de carrière. Puis, très…

Vu! Dracula Untold, de Gary Shore.
Films / 13 mars 2015

Vu! Dracula Untold, de Gary Shore. En 1462, Vlad L’Empaleur est Prince de la Transylvanie. La région est en paix relative, mais des traces d’éclaireurs turcs sont retrouvées dans la forêt. Vlad remonte leur piste jusqu’au pic de la Dent Brisée, où il fait la rencontre d’une créature obscure. Quand le sultan Mehmet III lui réclame 1000 enfants pour son armée, en plus de son fils, Vlad décide de refuser et doit se préparer à la guerre. Malgré ses talents de guerriers, il sait que seul, il est impuissant face aux hordes turcs. Alors il va retrouver la créature, qui lui propose un marché. Bon, j’ai longuement hésité avant de regarder ce film. Mais j’aime les vampires (les vampires, j’ai dit, pas les trucs pailletés qu’on voit dans Twilight) et l’armure de Dracula avait l’air vraiment pas mal, alors j’ai tenté le coup. Quand j’ai vu que le film ne durait qu’à peine une heure trente, j’ai de nouveau été pris de doutes. 1h30, pour traiter du mythe de Dracula, ça fait un poil court à mon goût. Mais au final, c’est plutôt pas mal. Pour ses débuts comme réalisateur, l’inconnu Gary Shore (il n’a même pas de page Wikipédia)…

Vu ! Man on Fire, de Tony Scott.
Films / 8 mars 2015

Vu ! Man on Fire, de Tony Scott. Le film raconte l’histoire de John Creasy (Denzel Washington), un ancien agent de la CIA devenu alcoolique et dépressif. Grâce à un ancien collègue, il se fait engager dans une famille riche de Mexico pour devenir garde du corps d’une petite fille, Pita (Dakota Fanning). Grâce à elle, il reprend vie et tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes jusqu’à ce que l’enfant soit kidnappée et Creasy envoyé à l’hôpital. Autant vous dire que quand il reviendra à lui, l’ami Denzel ne sera pas content. Bon, je sais, j’ai mis le temps à le voir, ce film de Tony Scott (le frère de l’autre) sorti il y a un peu plus de 10 ans maintenant. Et ce n’est pas faute d’en avoir entendu du bien. Mais bon, c’est dorénavant chose faite. Et, verdict, je suis mitigé. Il y a du bon : le duo Denzel Washington/Dakota Fanning qui fonctionne très bien, des seconds rôles pas nés de la dernière pluie, comme Christopher Walken, Mickey Rourke ou Radha Mitchell puis, ensuite Denzel, jouissif, en justicier impitoyable. Mais il y a aussi du moins bon, notamment une réalisation très nerveuse et…

Vu! Game of Thrones, saison 4.
Séries TV / 4 mars 2015

Vu! Game of Thrones, saison 4. Après avoir vu récemment la saison 3, il aurait été dommage de ne pas enchaîner avec la quatrième de la série tirée de la saga de George R.R. Martin et, ainsi, risquer d’oublier à nouveau l’intrigue et me perdre dans l’histoire. Cette fois, j’entame la saison sans le « Previously on… » et parfaitement au fait de qui est qui, qui fait quoi, qui est pote avec qui, qui cherche qui/quoi et qui veut tuer qui (je passe qui baise qui volontairement, mais je le sais aussi…). Et, comme c’est devenu une habitude, les épisodes s’enchaînent avec une facilité déconcertante, telle que ça donne presque envie de prendre une journée pour regarder la prochaine saison d’une traite. Oui, en ce qui me concerne, Game of Thrones c’est addictif à ce point-là. Les 50 minutes de moyenne que durent les épisodes passent à une vitesse folle et on a envie de savoir la suite, encore et toujours. Les acteurs, les intrigues, tout est d’excellente facture. Et les rebondissements aussi. Car GoT reste une des séries les plus imprévisibles de la télé américaine (si ce n’est LA plus imprévisible). Quand tant de séries s’évertues à protéger leurs personnages…

Vu! Stand by me, de Rob Reiner.
Films / 24 février 2015

Vu! Stand by me, de Rob Reiner. Datant de 1986, le film n’a pas vieilli. Il est adapté de la nouvelle « Le Corps », de Stephen King et raconte l’histoire d’un groupe de gamins qui partent en randonnée dans la ville fictive de Castle Rock (déplacée pour le film du Maine en Oregon) à la recherche du corps d’un enfant de leur âge porté disparu depuis plusieurs jours et qui aurait été aperçu mort par le grand frère d’un des gamins. On retrouve un casting composé de noms ronflants, avant qu’ils ne soient connus. Le personnage principal, Gordie, est interprêté par Will Wheaton, surtout connu par la suite pour son rôle de Wesley Crusher dans Star Trek Next Generation ; mais on retrouve aussi River Phoenix (frère de Joaquin et décédé très jeune), Jerry O’Connell (quand il était petit et gros) ou encore Kiefer Sutherland en loubard agressif, bien des années avant qu’il ne devienne Jack Bauer. Pour sa première adaptation de Stephen King (il réitérera plus tard avec Misery), Rob Reiner (Quand Harry rencontre Sally) signe une comédie dramatique sur le passage à l’âge adulte d’une groupe de jeunes adolescents qui font un voyage initiatique à la recherche du fameux corps….

Vu! The Reader, de Stephen Daldry.
Films / 17 février 2015

Vu! The Reader, de Stephen Daldry. L’histoire de Michael Berg, un jeune garçon qui tombe amoureux d’une femme plus âgée (Kate Winslet), avec qui il entame une liaison secrète. Quand ils ne font pas l’amour, elle lui demande de lire pour elle. Puis elle disparait à la fin de l’été, du jour au lendemain. Michael poursuit sa vie, marqué par cette histoire qui n’a pas fini de le surprendre. Je ne veux pas trop spoil, je n’ajoute pas plus de détails à mon synopsis. Armé d’une histoire puissante et d’une actrice principale formidable, The Reader m’a pourtant laissé un peu sur ma faim. J’ai bien aimé, mais j’aurais aimé être plus embarqué dans ce film. Quand j’ai vu qu’il ne datait que de 2008, j’ai été surpris, il fait plus vieux.