Vu! Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 1.
Séries TV / 8 février 2017

Vu! Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 1. Violette, Klaus et Sunny Baudelaire sont envoyés à la plage par leurs parents. Ils y sont rejoints un peu plus tard par Arthur Poe, le banquier gérant la fortune familiale. Il apprend aux enfants qu’ils sont dorénavant orphelins, suite à l’incendie qui a détruit leur manoir et coûté la vie de leurs parents. Chargé d’exécuter le testament parental, il conduit les orphelins chez leur plus proche parent et nouveau tuteur, le Comte Olaf. Acteur raté et mégalomane, cet odieux personnage n’a qu’une idée en tête, mettre la main sur l’héritage des enfants à tout prix. La nouvelle série originale Netflix est une nouvelle adaptation de la série littéraire du même nom de Lemony Snicket, publiée entre 1999 et 2006. Il y avait déjà eu un film en 2004, que j’avais beaucoup aimé, mais qui n’avait malheureusement pas eu de suite après des problèmes au sein de l’équipe de production. J’étais donc curieux de découvrir cette mini-série, dont j’attendais beaucoup. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que je ne suis pas déçu, loin de là ! Barry Sonnefeld, qui est fan des romans depuis leur sortie et qui devait à l’origine réaliser le…

Vu! Luke Cage, saison 1.
Séries TV / 6 janvier 2017

Vu! Luke Cage, saison 1. Luke Cage s’est réfugié à Harlem, dans le salon de coiffure de Pop, lieu de neutralité s’il en est. Il passe le balais et échange avec l’ancien gangster sur la vie. Never backwards, always forward (en gros, jamais en arrière, toujours vers l’avant). Il fait également la vaisselle au Harlem Paradise, un night-club tenu par Cottonmouth, un chef de la pègre et cousin de la femme politique Mariah Dillard, qui veut offrir une Renaissance à Harlem. Luke Cage essaie de rester discret, mais il est incapable de rester sans agir quand il est témoin d’injustices, et va vite se retrouver dans le viseur de Cottonmouth et son clan, ainsi que de la police. Luke Cage est la troisième série Marvel produite sur Netflix, après les excellentes Daredevil et Jessica Jones. Le personnage de Cage apparaît d’ailleurs déjà dans quelques épisodes de cette dernière. Dès les premiers instants, on sent la différence d’ambiance. Là où ses prédécesseurs sont noirs et froids, Luke Cage est parfois violente, certes, mais presque chaleureuse. L’influence de la Blaxploitation est évidente, et l’accent est mis sur la culture de ce quartier si particulier. Le Harlem Paradise, s’il est la propriété d’un…

Vu! Captain America : Civil War, de Anthony et Joe Russo.
Films / 18 octobre 2016

Vu! Captain America : Civil War, de Anthony et Joe Russo. À la suite des événements en Sokovie, les Avengers sont de plus en plus décriés. Certes, ils protègent le monde de grandes menaces, mais ils sont également la cause de catastrophes gigantesques. À la suite d’un nouvel incident, l’ONU souhaite faire de l’équipe de super-héros une entité gouvernementale obéissant à des règles. Iron Man, touché par sa confrontation avec la mère d’une victime collatérale des Avengers, décide de signer l’accord. Captain America, au contraire, refuse de céder sa liberté à des politiques. Lorsque le Soldat de l’Hiver est désigné coupable de l’assassinat de T’Chaka, le roi du Wakanda, lors d’une assemblée à Vienne, Steve Rogers veut retrouver Bucky avant les autorités tandis que T’Challa veut venger son père. Les Avengers, déjà affaiblis, s’affrontent tandis qu’une menace pèse sur eux. Les frères Russo, qui avaient déjà fait du très bon boulot avec Captain America : le Soldat de l’Hiver, confirment aux manettes de ce troisième film estampillé Captain America. Bon, ça aurait tout aussi bien pu s’intituler Iron Man : Civil War (d’ailleurs ça aurait été une idée marketing intéressante), ou même Avengers : Civil War. Car ce film est bien…