Vu! Tomb Raider, de Roar Uthaug.
Films / 18 août 2018

Vu! Tomb Raider, de Roar Uthaug. Sept ans après la disparition de son père, le célèbre explorateur Richard Croft, Lara Croft, âgée de 21 ans, peine à se remettre. Elle refuse d’accepter la mort de son père ou de réclamer l’héritage qui l’attend, dont la reprise de l’entreprise familiale. Elle se contente de gagner sa vie comme livreuse à vélo à Londres. Mais lorsqu’elle se fait arrêter à la suite d’une course urbaine pour gagner quelques billets, elle est récupérée par Ana, une associée proche de son père, qui lui rappelle que si elle ne signe pas l’acte de décès de son père, elle pourrait tout perdre pour toujours. Finalement, Lara accepte de signer les papiers. Elle se voit alors remettre un ancien artefact, qui se révèle être une clef. Rapidement, elle découvre les travaux secrets de son père sur la légende d’Himiko et décide de partir sur ses traces pour comprendre ce qui lui est arrivé. Adolescent, j’ai très peu joué aux jeux Tomb Raider. Je ne suis même pas sûr d’avoir vu les deux premiers films avec Angelina Jolie – probablement pas. Mais, depuis, j’ai joué à Rise of the Tomb Raider, un jeu qui reprend les mêmes…

Vu! Jason Bourne, de Paul Greengrass.
Films / 27 janvier 2017

Vu! Jason Bourne, de Paul Greengrass. Jason Bourne erre loin du monde occidental, survivant grâce à des combats de rue illégaux à mains nues. Nicky Parsons n’a pas abandonné le combat. Grâce à l’aide du hacker Christian Dassaut, elle parvient à pénétrer les serveurs de la CIA depuis l’Islande et récupère les fichiers des Black Ops, dont les documents de recrutement de Jason Bourne pour le projet Threadstone, initié par son propre père. Traquée par la CIA, elle retrouve Bourne à Athènes pour le convaincre de reprendre le combat et faire tomber l’Agence. Jason Bourne, à l’origine, c’est le renouveau des super-agents-secrets au cinéma. Un James Bond des temps modernes, avec une ambiance mêlant géo-politique et quête personnelle avec brio. Jason Bourne, c’est, depuis le début de la franchise, l’histoire d’un homme à la recherche de son passé et en guerre contre le mensonge et la manipulation des institutions gouvernementales. En tout cas jusqu’à la fin de la trilogie. La Mémoire Retrouvée, Jason Bourne pouvait jouir d’une retraite aussi paisible que possible. Le filon de son univers ne s’était pas arrêté pour autant, avec un spin-off mettant en scène Jeremy Renner dans le rôle d’un autre agent issu d’un autre programme…

Vu! Le Cinquième Pouvoir, de Bill Condon.
Films / 21 décembre 2016

Vu! Le Cinquième Pouvoir, de Bill Condon. Daniel Domscheit-Berg est un jeune hacker allemand. Il se sert de ses capacités informatiques pour faire de l’activisme online. Il fait la rencontre de Julian Assange pour la première fois en 2007, à la Chaos Communication Congres de Berlin, un grand congrès de hackers. Admiratif de l’ambition et de la volonté d’Assange, Daniel s’embarque dans l’aventure Wikileaks, un site Internet consacré à révélé les documents secrets les mieux gardés au public. Après s’être attaqués avec succès à une banque Suisse privée, Wikileaks poursuit son combat sans épargner personne. Mais à mesure que Julian va de plus en plus loin dans sa guerre de l’information, Daniel commence à émettre des doutes sur le bien fondé de leur démarche. Autant le dire tout de suite, ce film est passé complètement inaperçu à sa sortie, avec des recettes en salle désastreuses. Pourtant Wikileaks et Julian Assange étaient des sujets polémiques qui auraient pu faire parler d’eux. J’ai vu la bande-annonce un peu par hasard et le film m’a tenté. Le sujet m’a paru intéressant et la présence de Benedict Cumberbatch dans le rôle d’Assange m’ont attiré. Peut-être que si j’avais su que c’était le réalisateur des…

Vu! Agents très spéciaux : Code U.N.C.L.E., de Guy Ritchie.
Films / 23 février 2016

Vu! Agents très spéciaux : Code U.N.C.L.E., de Guy Ritchie. En pleine guerre froide, Napoleon Solo (Henry Cavill), un ancien dandy escroc recruté par la CIA, doit exfiltrer d’Allemagne de l’Est Gaby Teller (Alicia Vikander), la fille d’un ingénieur nucléaire disparu. Ils échappent de justesse à Illya Kouriakine (Armie Hammer), agent du KGB au caractère volatile. Mais c’est pour mieux se retrouver, lorsqu’ils doivent collaborer pour empêcher l’arme ultime de tomber entre les mains de sympathisants nazis. The Man from U.N.C.L.E. est à l’origine une série américaine des années soixante. Comme Mission Impossible ou d’autres avant elle, elle a donc droit à son adaptation cinématographie, cinquante ans plus tard. Guy Ritchie, rompu à l’exercice des comédies d’action, se charge de la réalisation. Côté casting, on retrouve Superman en espion dandy des années soixante. J’apprécie beaucoup Henry Cavill, qui m’avait déjà convaincu dans Immortals avant de reprendre de façon très convaincante le rôle compliqué de Clark Kent dans Man of Steel. Avec ce personnage entre James Bond et Hubert Bonisseur de La Bath, il s’en sort une nouvelle fois très bien. Classe et décontracté, il évite les lourdeurs et son duo avec Armie Hammer fonctionne à merveille. Armie Hammer est formidable en agent russe…

Vu! Ex Machina d’Alex Garland.
Films / 20 octobre 2015

Vu! Ex Machina d’Alex Garland. Caleb (Domnhall Gleeson) est programmeur chez Bluebook, le moteur de recherche internet le plus puissant du monde. Suite à une loterie interne, il gagne un séjour d’une semaine dans la demeure isolée de Nathan (Oscar Isaac), son PDG. Ce qu’il ignore, c’est qu’il est là pour participer à une expérience de la plus haute importance, un test de Turing visant à déterminer si Ava (Alicia Vikander), l’intelligence artificielle créée par Nathan, est douée de conscience. Ex Machina est écrit (en collaboration avec Glen Brunswick) et réalisé par Alex Garland. Après avoir écrit La Plage (dont a été tiré le film de Danny Boyle), adapté ses propres romans 28 Days Later et Sunshine Movie (également réalisés par Danny Boyle) et signé les scénarios de Never Let Me Go et Dredd, le britannique passe pour la première fois derrière la caméra. Et c’est pour nous livrer un excellent thriller psychologique sur fond de science-fiction réaliste. La demeure de Nathan, formidable, moderne et luxueuse, perdue au milieu de nulle part, confère immédiatement le sentiment d’être perdu dans un paysage grandiose. C’est également le cadre parfait pour le huis-clos qui se joue entre les trois personnages principaux, Nathan, Caleb et…