Vu! Girlfriend’s Day, de Michael Stephenson.
Films / 6 janvier 2018

Vu! Girlfriend’s Day, de Michael Stephenson. Dans une ville où les écrivains de cartes de vœux sont célébrés comme des stars de cinéma, Ray était le roi de la romance et détenteur du record des ventes pendant trois années d’affilée. En manque d’inspiration depuis son divorce, il est viré par son patron et peine à remonter la pente. Mais lorsque le maire décide de créer une nouvelle fête, Girlfriend’s Day, et lance un concours ouvert à l’intention des écrivains de cartes de vœux, c’est l’occasion pour Ray de renouer avec la gloire. Avec son affiche de film noir et son casting mené par Bob Odenkirk, Girlfriend’s Day a de quoi susciter la curiosité. Si vous aimez le personnage de Saul Goodman et que vous avez Netflix, il y a fort à parier que vous êtes tombé sur cette production originale du site au N rouge. Et avec une durée de seulement 1h10 (moins le générique de fin), ça n’engage pas à grand-chose. C’est en tout cas ce que je me suis dit. Il y a pas mal de chose à dire sur ce Girlfriend’s Day. Et pas beaucoup en même temps. J’apprécie beaucoup Bob Odenkirk. Pour son rôle dans Breaking…

Vu! Two and a Half Men, saison 12.
Séries TV / 27 avril 2016

Vu! Two and a Half Men, saison 12. Cette douzième et ultime saison est centrée autour du désir de paternité de Walden (Ashton Kutcher). N’arrivant pas à adopter d’enfant en tant que milliardaire célibataire, Walden décide de demander Alan (Jon Cryer) de l’épouser pour faciliter les procédures. Ils sont alors suivis par Mrs McMartin (Maggie Lawson), une assistante sociale qui doit déterminer s’ils sont aptes à élever Louis (Edan Alexander). Évidemment, elle aura bien des surprises aux côtés du couple. Pour cette dernière saison de la série créée par Chuck Lorre, on observe un retour aux sources. Comme aux débuts de la série, les épisodes tournent autour d’un couple improbable essayant d’élever un enfant. Bien sûr, le personnage de Walden est loin de celui de Charlie. Ce n’est pas un problème pour les scénaristes. Les blagues tendancieuses et les situations embarrassantes s’enchaînent sur un rythme soutenu. Mais même si l’on apprécie les références et autres suggestions politiquement incorrects qui ont fait le succès de la sitcom, le cœur n’y est plus vraiment. Les épisodes semblent forcés et si la trame principale est plutôt cohérente, l’ensemble est, comme lors des dernières saisons, un peu décousu. Ashton Kutcher aura eu le mérite de prendre le…

Vu! Two and a Half Men, saison 11.
Séries TV / 23 janvier 2016

Vu! Two and a Half Men, saison 11. Alan Harper (Jon Cryer) habite toujours chez Walden Schmidt (Ashton Kutcher). Ils sont rejoints par Jenny (Amber Tamblyn), la fille illégitime de Charlie. Pour cette onzième saison, le casting a été légèrement revu. Angus T. Jones, le Half original de Two and a Half Men, a quitté le show pour des raisons religieuses. Comme après le départ de Charlie Sheen, ça n’empêche pas les références à son personnage tout au long de cette saison. C’est donc Amber Tamblyn qui le remplace numériquement, apportant une touche féminine, ainsi qu’un retour à un humour graveleux par son personnage proche de celui de Charlie. Le reste est fidèle à la série. Alan est un parasite qui vit aux crochets de Walden. Il reprend une relation avec Lindsey (Courtney Thorne-Smith) en devenant ami avec le petit-ami de cette dernière. Walden cherche l’amour, mais tombe amoureux d’à peu près toutes les femmes qu’il croise. Et Berta (Conchata Ferrell) fait semblant de faire le ménage. Pendant les 22 épisodes de cette avant-dernière saison, on retrouve ce qui a fait le succès du show. Des blagues à la pelle sur la drogue et le sexe, avec de nombreuses références pop-culture,…