Abandonné! You, saison 1.
Séries TV / 25 janvier 2019

You, c’est la nouvelle série phare de Netflix, lancée le jour de Noël. Un cadeau empoisonné ? You, c’est l’histoire d’un libraire new-yorkais à tendance psychopathe qui s’éprend et devient obsédé par Beck, une jeune et jolie cliente, aspirant écrivain. Plutôt que d’espérer la revoir ou de tenter de la séduire par des moyens disons classiques, comme le feraient n’importe qui d’équilibré, il va se mettre à la traquer, d’abord sur internet, puis dans la vraie vie, s’immisçant petit à petit dans son intimité. Il va l’épier depuis sa rue, la suivre à sa fac (comme s’il n’avait rien de mieux à faire de ses journées, genre bosser), arranger une rencontre fortuite, lui sauver la vie lorsqu’elle tombe, raide bourrée, sur les rails du métro en pleine nuit, se faire vomir dessus, en profiter pour subtiliser son téléphone portable, surveiller ses communications, s’introduire chez elle, la regarder coucher avant son plan cul régulier, avant de kidnapper ce dernier et de le séquestrer. Tout ça, pendant le premier épisode de 45 minutes. Autant dire que, pour moi qui aime les histoires qui prennent leur temps, c’était mal barré. Très mal barré, même. J’ai quand même regardé le deuxième épisode par acquis…

Vu! We Are What We Are, de Jim Mickle.
Films / 8 juillet 2016

Vu! We Are What We Are, de Jim Mickle. Dans une petite ville isolée des États-Unis, la famille Parker est connue pour sa pratique très rigoureuse de la religion. Après la mort de sa femme, le patriarche va se replier encore plus sur lui-même, tandis que ses deux filles vont devoir faire face à leurs nouvelles responsabilités familiales tout en s’occupant de leur petit frère. Suite à la crue, le médecin local, doc Barrow, découvre un os qu’il pense être humain et décide de mener l’enquête. Présenté à la quinzaine des réalisateurs du festival de Cannes 2013, We Are What We Are est une relecture du film d’horreur mexicain, Ne Nous Jugez Pas. Le réalisateur américain Jim Mickle a repris l’idée et remanié complètement le scénario pour en faire plus qu’un simple film d’horreur. Dès les premières minutes, une pluie torrentielle s’abat sur la région, comme un présage du déluge à venir. Une femme quitte sa maison en bénissant ses enfants, puis se rend à l’épicerie locale. Quand elle a perçoit la viande à la découpe, elle se sent mal. Et son état empire quand elle découvre une affichette signalant la disparation d’une jeune fille. Elle se met à saigner…