Vu! Deadpool 2, de David Leitch.
Films / 12 octobre 2018

Vu! Deadpool 2, de David Leitch. Reconverti en mercenaire, Deadpool traque et tue de nombreux criminels à travers le monde. En parallèle, Wade Wilson vit le parfait amour avec Vanessa. Mais alors qu’elle est prête à fonder une famille, elle est assassinée par un baron de la drogue. Dévasté, Wade tente, en vain, de se suicider. Colossus le ramène au manoir du professeur Xavier et veut le recruter dans les X-Men. Incapable de suivre les règles lors d’une intervention pour sauver Russell Collins, un jeune mutant, Deadpool et le garçon sont envoyés dans une prison pour mutants où ils sont attaqués par Cable, un soldat venu du futur pour éliminer Russell avant qu’il ne devienne Firefist et tue sa famille. Après une vision de Vanessa, Deadpool décide de combattre Cable pour sauver Russell. Il fonde alors la X-Force. Avant de voir cette suite de Deadpool, qui m’avait beaucoup plu, j’ai demandé l’avis à plusieurs amis. Le verdict était étrangement similaire : dans la lignée du premier, l’effet de surprise en moins. En même temps, vu les libertés de ton prises par le premier film, il était difficile d’aller plus loin sans tomber dans la surenchère. Le film flirte continuellement avec…

Vu! Jurassic World : Fallen Kingdom, de Juan Antonio Bayona.
Films / 9 octobre 2018

Vu! Jurassic World : Fallen Kingdom, de Juan Antonio Bayona. Quelques années après les incidents dans le parc Jurassic World, Isla Nuba est menacée par une éruption volcanique. Claire Dearing est mandatée par Benjamin Lockwood, un vieil ami fortuné de John Hammond, pour sauver les dinosaures de l’île et les transporter vers un sanctuaire créé pour eux, où ils pourront vivre en paix loin des humains. Claire réussit à convaincre Owen Grady de se joindre à son équipe. Mais une fois sur l’île, ils comprennent rapidement que les intentions de leur commanditaire ne sont pas nobles. Réalisé par Juan Antonio Bayona, qui a connu le succès grâce à ses films L’Orphelinat puis The Impossible, cette suite de Jurassic World a été écrit par Colin Trevorrow et Derek Connolly, qui avaient déjà signé le scénario du premier volet. Pas étonnant, donc, que cette suite soit directement dans la lignée du premier volet. Le début, quoique classique, reste intéressant, notamment grâce à des effets visuels impressionnants mais également grâce au retour de Jeff Goldblum, qui confère un certain crédit à ce nouvel opus en rendant hommage à un personnage important de la saga. Mais l’embellie n’a pas duré. Très rapidement, le scénario,…

Vu! Rampage, de Brad Peyton.
Films / 25 septembre 2018

Vu! Rampage, de Brad Peyton. Davis Okoye est primatologue spécialisé dans le comportement des gorilles. Il a créé un lien très puissant avec George, un albinos aux capacités intellectuelles hors norme. Mais, suite à une expérience ratée, George, un loup et un crocodile sont transformés en monstres déchaînés qui vont semer panique et destruction à travers Chicago. Davis va alors faire équipe avec un ingénieur génétique pour tenter de sauver George et de mettre fin à la catastrophe. L’histoire, comme l’indique ce résumé succinct, n’est qu’un mauvais prétexte pour justifier les effets spéciaux. Ceci dit, elle n’est pas pire que beaucoup d’autres films du genre. D’heureuses coïncidences et quelques raccourcis nourrissent un arc narratif fébrile qui permet tout juste au personnage de The Rock d’exister. Pour le reste, c’est du grand classique, même si ça se veut parfois cool et moderne, avec plus ou moins de succès. De toute façon, le plus important, c’est de savoir si c’est spectaculaire ou pas, non ? Et la réponse est oui et non. Indéniablement, ça l’est, avec ces bestioles géantes qui détruisent tout sur leur passage. Enfin, sauf le croco, qui reste étonnamment discret pendant plus d’une heure. Mais, paradoxalement, alors que ça…

Vu! Star Wars, épisode VIII : Les Derniers Jedi, de Rian Johnson.
Films / 8 septembre 2018

Vu! Star Wars, épisode VIII : Les Derniers Jedi, de Rian Johnson. À la tête de la Résistance, Leia organise l’évacuation de la base lorsque les forces du Premier Ordre apparaissent en orbite. Poe Dameron se lance dans une mission suicide pour permettre à la flotte d’échapper à l’anéantissement. Finn se réveille dans un caisson et demande immédiatement où se trouve Rey. Débarquée sur une lointaine planète où Luke Skylwalker vit reclus, Rey, accompagnée de Chewbacca, espère que le dernier grand Maître Jedi acceptera de lui enseigner la Force. En proie au doute, Kylo Ren entre en contact avec Rey. Quitte à passer pour un hérétique, je n’ai jamais été un grand fan de la saga Star Wars. J’ai pourtant regardé tous les films et si je dois admettre qu’il y a de bonnes idées dans certains d’entre eux, je trouve la saga globalement moyenne. Et cette nouvelle trilogie s’inscrit parfaitement dans cette lignée. LucasFilms ayant été racheté par Disney, Star Wars est un peu devenu une espèce de fausse alternative à Marvel. L’intrigue de l’épisode VII m’avait laissé un peu sceptique, J. J. Abrams reprenant un modèle très similaire à celle de la trilogie originale. Mensonges, trahisons, révélations, combats…

Vu! Justice League, de Zack Snyder.
Films / 8 décembre 2017

Vu! Justice League, de Zack Snyder. Après la mort de Superman, Batman doit faire face à l’arrivée d’extra-terrestres attirés par la peur. Sentant l’imminence d’une nouvelle attaque, il contacte Wonder Woman pour lui proposer une alliance. Ils tentent respectivement de convaincre Arthur Curry, Aquaman, et Victor Stone, Cyborg, de se joindre à eux, mais ceux-ci déclinent la proposition. Barry Allen, Flash, lui, accepte avec en train. Steppenwolf, guerrier de Darkseid, fait son retour sur terre pour récupérer les Boîtes-Mères et prendre le contrôle du monde. Il récupère celle des Amazones et celle des Atlantes, mais peine à retrouver celle des humains. L’attaque montre à Aquaman et Cyborg le besoin de rejoindre l’alliance pour combattre l’ennemi héréditaire. Plus les films s’enchaînent et plus j’ai l’impression avec cet univers cinématographique DC de retrouver les blockbusters américains de mon enfance. Et ce n’est pas une bonne chose. J’avais aimé Batman v Superman. Beaucoup, même. J’étais allé le voir au cinéma, malgré la présence de Ben Affleck dans le rôle de Batman, et je n’avais pas été déçu, j’avais même été très agréablement surpris par la prestation de celui qui avait ruiné Daredevil. Ensuite, il y a eu le très mauvais Suicide Squad, attendu…

Vu! Wonder Woman, de Patty Jenkins.
Films / 21 novembre 2017

Vu! Wonder Woman, de Patty Jenkins. À son bureau du musée du Louvre, Diana Prince reçoit un courrier de Bruce Wayne, une vieille photo d’elle posant aux côtés de Steve Trevor et ses amis pendant la Première Guerre mondiale. Diana se remémore alors son enfance sur l’île de Themyscira, son éducation en tant que fille de la reine Hippolyte, le mode de vie des Amazones, leur histoire, et l’arrivée de Steve Trevor, un espion américain, sur l’île. Diana décide de s’émanciper de l’autorité de sa mère et repartir avec Trevor. La jeune femme voit en la guerre l’œuvre d’Arès, l’ennemi juré des Amazones, et est déterminée à le détruire pour rétablir la paix. Dans les tranchées, Diana se fait passer pour la secrétaire de Trevor pour ne pas attirer l’attention mais se fait vite remarquer par ses exploits extraordinaires sur les champs de bataille. Elle traque le général Ludendorff, persuadée qu’il est la réincarnation d’Arès. C’est amusant de constater comment certains personnages fictifs ont marqué la culture générale (la fameuse). Marvel est sans aucun doute la marque de comics la plus connue, la plus populaire du monde. Mais les super-héros les plus charismatiques sont probablement chez DC Comics. Je fais…

Vu! Le Roi Arthur : La Légende d’Excalibur, de Guy Ritchie.
Films / 10 octobre 2017

Vu! Le Roi Arthur : La Légende d’Excalibur, de Guy Ritchie. Grâce à son épée magique, Excalibur, Uther Pendragon, roi de l’île de Bretagne, défait le Mage Noir, Mordred, et son armée à la suite d’une attaque sur Camelot. Mais une fois la bataille terminée, Uther doit affronter Vortigem, son propre frère, qui sacrifie sa femme pour devenir un chevalier démon. Le démon défait Uther en combat après avoir abattu sa femme, tandis que le jeune Arthur, seul survivant, dérive sur un bateau jusqu’à Londinium, où il est élevé par des prostituées. Le jeune Arthur grandit dans la rue et devient un chef de gang. Mais quand il s’en prend à un groupe de Viking protégés par le roi Vortigem, les Blacklegs l’embarquent. Comme tous les hommes de son âge, il est amené de force à Camelot pour essayer de retirer une épée récemment apparue dans la roche. La légende du Roi Arthur est une histoire que j’aime bien. Je ne la connais pas très bien, mais je l’aime bien. J’aime bien Kaamelott, évidemment, mais j’avais aussi bien aimé Le Roi Arthur, la version d’Antoine Fuqua (même si je redoute de la regarder de nouveau, plus de dix ans après). J’aime…

Vu! La Grande Muraille, de Zhang Yimou.
Films / 2 juin 2017

Vu! La Grande Muraille, de Zhang Yimou. William et sa bande de mercenaires sont en quête de la poudre noire. Le groupe est décimé par les Khitan et une force mystérieuse. William et Tovar, les deux survivants, fuient dans les montagnes de la Mongolie. Arrivés devant la Grande Muraille, ils sont faits prisonniers par l’Ordre Sans Nom. Le rempart est assiégé par des créatures abominables, les Tao Tei, des monstres engendrés par la chute d’une météorite verte dans les montagnes, deux mille ans plus tôt. Depuis, tous les soixante ans, ils attaquent la Muraille pour nourrir leur reine. William et Tovar se joignent aux troupes de l’Ordre Sans Nom pour combattre les Tao Tei. Si Tovar pense déjà à récupérer la poudre noire avec la complicité de Sir Ballard, retenu dans la Muraille depuis 25 ans, William, face à cette menace pour l’humanité toute entière, découvre en lui un héroïsme qu’il ignorait. En regardant ce film, je n’ai pas pu m’empêcher de penser à la série de pub pour Schweppes, vous savez, ces désormais célèbres What Did You Expect ? Non, il n’y a ni Nicole Kidman, ni Uma Thurman, ni Penelope Cruz au casting. Dès les premières minutes, j’ai compris que je…

Vu! Warcraft : le Commencement, de Duncan Jones.
Films / 23 octobre 2016

Vu! Warcraft : le Commencement, de Duncan Jones. Lorsque Draenor, leur monde, se meurt, le sorcier Gul’dan unifie les différents clans orcs au sein de la Horde. Grâce à la magie du Fel, il ouvre un portail vers Azeroth. Voyant les villages pillés, Sir Lothar, le commandant des troupes de Hurlevent, demande l’aide du Gardien. Parallèlement, le roi Wrynn mène une troupe en terre orc avec Garona, une hybride orc faite prisonnière. Warcraft, c’est avant tout une série de jeux vidéos dans un univers fantasy. Il y a longtemps (avant que ça ne devienne un des MMORPG les plus populaires du monde), j’avais passé quelques heures à créer des armées pour combattre l’envahisseur. Depuis sa première version dans les années 90, Warcraft est devenue une marque, déclinée en jeux de plateaux, de rôle, en mangas, comics, romans et donc, tout naturellement, en film. Je ne dirais pas que j’attendais beaucoup de ce blockbuster annoncé, n’étant pas un inconditionnel de la franchise, mais j’étais curieux. Avec son univers fantasy et sa légion de fans, Warcraft avait tout pour s’imposer dans un genre trop peu représenté sérieusement au cinéma (Le Seigneur des Anneaux et Le Hobbit mis à part). Pourtant, dès les premières minutes, il apparaît évident…

Vu! Pan, de Joe Wright.
Films / 20 mars 2016

Vu! Pan, de Joe Wright. Peter (Levi Miller), un orphelin dans le Londres de la Seconde Guerre Mondiale, est enlevé avec d’autres enfants par les pirates d’un bateau volant. Amenés au Pays Imaginaires, ils sont asservis par Barbe Noire (Hugh Jackman) et utilisés comme mineurs pour extraire le pixom des fées dans la roche. Mais au Pays Imaginaire, Peter n’est pas un enfant comme les autres et il va s’allier avec un adulte, James Hook (Garrett Hedlund), pour retrouver sa mère. On nous promettait, avec ce Pan, un retour aux sources, une nouvelle façon de redécouvrir ce compte centenaire, un espèce de reboot de la franchise, si vous voulez. Bien, soit. À peine le film commence que déjà, je me suis dit que je n’étais pas le public visé. Certes, j’avais beaucoup aimé le Hook, de Steven Spielberg, quand j’étais gamin, mais il y avait Robin Williams et Dustin Hoffman au casting. Ici, on veut faire un mélange de l’Odyssée de Pi et Avatar sur fond de Peter Pan. Les effets visuels, omniprésents, sont parfois très réussis, mais la plupart du temps, c’est surchargé au point d’en devenir grossier. Le montage n’est pas toujours très juste non plus. Et que…