Lu! Mato Grosso, de Ian Manook.
Romans / 22 novembre 2017

Lu! Mato Grosso, de Ian Manook. Trente ans après avoir quitté le Brésil, Jacques Haret, écrivain bourlingueur, y revient pour être honoré après le succès de son roman en partie autobiographique se déroulant dans le Mato Grosso. Mais, à son arrivée à Pétropolis, dans la maison où Stefan Zweig a mis fin à ses jours, il se retrouve face à face avec son passé et comprend qu’il est tombé dans un piège. Il n’a pas été invité ici pour être honoré mais pour rendre des comptes. Débute alors un duel à mort entre un narrateur manipulateur et un personnage revanchard. Je me rendais chez mon dealer de livres habituel pour récupérer mon exemplaire du Bourbon Kid. Et puis je suis tombé (entre autres) sur cette couverture. J’ai beaucoup aimé la trilogie mongole de Ian Manook et son inspecteur au nom imprononçable, Yeruldelgger. Tellement qu’il était évident que j’allai lire ce nouveau roman. Pour avoir eu l’occasion de discuter avec le fort sympathique Ian Manook, je sais que le Brésil est un pays qui lui tient à cœur. Je ne suis donc pas surpris que sa nouvelle histoire s’y déroule. Par contre, j’ai été surpris par le changement de style. Exit…