Vu! Ocean’s 8, de Gary Ross.
Films / 7 juin 2019

Debbie Ocean, la sœur de Danny, est libérée en conditionnelle après avoir passé cinq ans en prison. Pour ne pas perdre de temps, elle a utilisé ces quelques années pour préparer un plan ambitieux : voler le Toussaint, un collier de diamants de Cartier estimé à 150 millions de dollars. Elle retrouve son amie Lou dès sa sortie, puis forme autour d’elles une équipe pour leur permettre de réaliser ce coup impossible sans se faire pincer. J’aime bien Sandra Bullock. Bon, l’ado que j’étais dans les années 90 aime bien Sandra Bullock et l’adulte que je suis devenu n’ose pas trop le contredire. J’aime bien plusieurs autres des actrices qui occupent la tête d’affiche de ce spin-off de la série des Ocean’s. Mindy Kaling, Anne Hathaway, Helena Bonham Carter et même Sarah Paulson (que j’ai confondu, quelques instants, avec Kristen Wiig). Plus largement, j’aime beaucoup l’idée de renouveler les sagas pleines de testostérones avec des castings à majorité féminins. Bon, c’est dommage cependant que ça tombe à une époque où le cinéma bat des records de consensualité… Et, en même temps, j’avais trouvé le SOS Fantômes de Paul Feig pas si mauvais que ça. Vu que je n’étais pas un…

Vu! Mowgli : la légende de la jungle, d’Andy Serkis.
Actualités , Films / 22 février 2019

Est-ce qu’un résumé est vraiment nécessaire ? Bon, puisque vous insistez. Mowgli est un jeune garçon sauvé et élevé par une meute de loups au cœur de la jungle indienne. Il devient l’un des leurs, surtout grâce aux soutients de Baloo (c’est un ours) et de Bagheera (c’est une panthère). Indépendamment de sa volonté, Mowgli va se retrouver au centre d’une guerre de clan entre Akela (c’est le chef des loups) et Shere Khan (c’est un tigre) avant de devoir affronter ses origines humaines. J’aime bien l’histoire du Livre de la Jungle. J’ai vu le dessin animé de Disney en grandissant, à une époque où il en fallait peu pour être heureux. J’ai regardé, récemment, la version de Jon Favreau (si vous voulez voir ce que j’en ai pensé). Puis j’ai entendu parlé de cette version, plus sombre, réalisée par Gollum, et je savais que je voudrais le voir aussi. Un jour, il faudra que je lise le roman de Kipling. Dire que de cette histoire culte de la littérature humaine, je ne connais que ce que j’apprécie le moins, les adaptations… Ceci dit, j’ai beaucoup aimé cette adaptation. Au début, j’ai cru que les animaux n’allaient pas parler, et…

Vu! Thor : Ragnarök, de Taika Waititi.
Films / 9 mars 2018

Vu! Thor : Ragnarök, de Taika Waititi. Parti à la recherche des Pierres d’Infinité après les événements de l’Âge d’Ultron, Thor se retrouve prisonnier sur Muspelheim par Surtur, qui compte profiter de l’absence d’Odin pour accomplir le Ragnarök et réduire Asgard en cendres. Thor se libère et détruit Surtur avant de retourner sur Asgard où il constate non seulement qu’Heimdall a été chassé de son poste de gardien du Bifrost mais que Loki a pris les traits d’Odin pour régner à sa place. Thor embarque son frère adoptif sur Terre pour retrouver leur père, qui leur apprend, juste avant de mourir, le retour imminent de leur sœur aînée, Hela, Déesse de la Mort. Dès la mort d’Odin, Hela est libérée de sa prison, détruit le Marteau de Thor et entreprend de régner sur Asgard tandis que Thor se retrouve sur Sakaar, une étrange planète dépotoir contrôlée par le Grand Maître. Ça fait déjà un sacré résumé et pourtant ça ne représente même pas le premier tiers du film. Sans compter que je vous ai épargné les détails, comme cette fabuleuse scène de reconstitution théâtrale du sacrifice de Loki jouée par Matt Damon, Luke Hemsworth (qui joue, évidemment, son frère) et…

Vu! Truth, de James Vanderbilt.
Films / 23 décembre 2016

Vu! Truth, de James Vanderbilt. En 2004, quelques mois avant l’élection présidentielle, l’équipe de journalistes d’investigation de Mary Mapes, productrice pour l’émission 60 Minutes diffusée sur CBS, enquête sur le passé militaire de George W. Bush et comment il a échappé à la guerre du Viêt Nam grâce à des magouilles politiques. Le sujet est diffusé en urgence et cause une grosse polémique. L’équipe de Mary et le présentateur vedette Dan Rather sont accusés d’avoir présenté des faux et les témoins se rétractent uns à uns alors que la campagne bat son plein. Après un Cinquième Pouvoir un peu décevant, j’avais envie de rester dans le sujet. La presse et le pouvoir, une mine d’or pour les histoires polémiques. J’avais beaucoup aimé Spotlight et je m’attendais à un film dans la même veine avec Truth. Les faits n’ont pas forcément été beaucoup documentés en France, mais ils se révèlent très intéressants. Bon, c’est peut-être parce que j’aime bien quand on dénonce les abus de pouvoir. Et là-dessus, l’adaptation du récit de Mary Mapes n’y va pas par quatre chemins. Sans jamais vraiment l’affirmer, il est évident que ce film est à charge contre l’ancien président américain. Notamment avec cet extrait…

Vu! Le Hobbit : La Bataille des cinq armées, de Peter Jackson.
Films / 26 février 2016

Vu! Le Hobbit : La Bataille des cinq armées, de Peter Jackson. Pendant que la population de Lacville fait de son mieux pour s’enfuir, Smaug met la ville à feu et à sang (surtout à feu). Depuis la montagne Solitaire, Thorin et sa compagnie fouillent les trésors de Smaug à la recherche de l’Arkenstone. Thranduil, apprenant la chute du dragon, se dirige avec son armée vers la montagne pour récupérer les bijoux elfiques, tandis que les hommes veulent leur part du butin pour reconstruire leur ville. Thorin demande l’aide de son cousin pour tenir tête aux elfes et aux humains, mais une menace plus lourde pèse sur eux, les deux armées d’Orques menées par Azog et son fils Bolg. Dans le même temps, à Dol Guldur, Gandalf est sauvé par Galadriel, Elrond, Saroumane et Radagast, avant de devoir affronter Sauron et ses Nazgûls. Ce troisième volet des aventures de Bilbo reprend exactement là où le second s’était arrêté. Et pour cause, The Hobbit était programmé par son réalisateur pour être un diptyque et non une trilogie. Dès sa sortie, La bataille des armées aura essuyé de nombreuses critiques. Considéré comme le moins bon film de la série. Déjà, Martin Freeman, très bon en…

Vu! La vie aquatique de Wes Anderson.
Films / 8 juillet 2015

Vu! La vie aquatique de Wes Anderson. Steve Zissou (Bill Murray) est un océanographe excentrique conscient que sa carrière touche à sa fin. Dans un effort ultime pour atteindre la gloire, il veut retrouver le requin-jaguar, un animal inconnu responsable de la mort de son partenaire, Esteban de Plantier. Entraînant son équipage et sa famille dans une dernière aventure. Que dire de ce film? Wes Anderson est un artiste. Un poète de l’absurde. Et ce film en est une nouvelle preuve. Le personnage de Steve Zissou est un hommage loufoque à Jacques-Yves Costeau, rien que par le bonnet qu’il ne quitte pas et dont il affuble tout son équipage. Sans parler du Belafonte, son bateau surréel où l’on retrouve… je vous laisse le découvrir par vous-mêmes. Le réalisateur s’entoure comme toujours d’un noyau d’acteurs fidèles. Bill Murray et Owen Wilson sont comme toujours au rendez-vous, portant le film à eux deux. Tout comme Anjelica Huston, Jeff Goldblum et Willem Dafoe qui ont tous joué dans un moins un autre film de Wes Anderson avant ou après celui-là. À leurs côtés, Cate Blanchett est une excellente addition, elle est à sa place et joue sa partition avec talent. Et que dire…