Vu! Logan Lucky, de Steven Soderbergh.
Films / 1 mai 2018

Vu! Logan Lucky, de Steven Soderbergh. En Virginie-Occidentale, Jimmy Logan, ancienne gloire de l’équipe locale de football américain promis à une grande carrière, vit désormais de petits boulots. Lorsqu’il est licencié pour raison médicale du chantier sur lequel il travaille, sur le Motor Speedway de Charlotte, dans l’état voisin, et qu’il apprend que Bobby Jo, son ex-femme, s’apprête à déménager plus au sud avec son nouveau mari, il met en place un plan pour braquer le circuit lors d’un salon automobile. Il embarque son frère, Clyde, un ancien soldat américain amputé de l’avant-bras tenancier d’un petit bar, dans l’aventure. Et, pour percer le coffre où toutes les recettes des différentes concessions sont envoyées, ils convainquent Joe Bang de se joindre à eux. Petit détail, Joe Bang est en prison. Il exige égalementque ses deux frères soient de la partie. Si vous voulez faire un film de braquage, vous pouvez confier le bébé à celui qui a sans doute signé le plus populaire des films (série de films, même) de braquage de ces dernières années. Oui, je parle de Steven Soderbergh et je fais référence à Ocean’s Eleven (Twelve et Thirteen). Pour cette nouvelle histoire de braquage, le réalisateur américain peut…

Vu! Ave, César !, de Joel et Ethan Coen.
Films / 2 novembre 2016

Vu! Ave, César !, de Joel et Ethan Coen. Dans le Hollywood des années 50, Eddie Mannix est le fixer du studio Capitol Pictures. Lien direct avec le grand patron à New York, il doit veiller au bon fonctionnement du studio, à éviter que les facéties de ses stars soient découvertes par le grand public tout en réglant les divers problèmes et en orientant la presse dans la bonne direction. Attendu avec beaucoup d’espoirs, le dernier film en date des Frères Coen promettait d’excellentes choses. On connait le duo de scénaristes/réalisateurs pour ses histoires loufoques et ses personnages pittoresques, alors les imaginer revisitant l’Âge d’Or des studios de cinéma Hollywoodiens était alléchant. D’autant plus quand on voit le casting avec lequel ils travaillent ici. Jugez plutôt : Josh Brolin dans le rôle d’Eddie Mannix (inspiré par le célèbre fixer Eddie Mannix) ; George Clooney en star de cinéma, qui joue un centurion romain dans un péplum sur Jésus (et auquel le film emprunte le titre) ; Channing Tatum en star de comédie musicale ; Scarlett Johansson en starlette à la vie privée chaotique ; Aiden Ehrenreich dans le rôle d’un acteur de western propulsé à l’affiche d’une drame psychologique ;…

Vu! Les 8 Salopards, de Quentin Tarantino.
Films / 25 mai 2016

Vu! Les 8 Salopards, de Quentin Tarantino. Une diligence progresse dans la neige des montagnes du Wyoming. Un homme se trouve sur la route. Il se présente comme étant le major Marquis Warren, ancien soldat de l’Union reconverti chasseur de primes. Derrière lui, une pile de trois cadavres qu’il doit livrer à Red Rock pour collecter son argent. Dans la diligence, John Ruth « The Hangman », un autre chasseur de primes en route pour Red Rock, transporte Daisy Domergue, promise à la potence. Plus loin, ils croisent encore un autre homme, perdu au milieu de la neige dans le blizzard approchant et qui se présente comme étant Chris Mannix, le nouveau shérif de Red Rock. La diligence arrive au chalet de Minnie pour y trouver, non pas Minnie ou Sweet Dave, mais Bob le Mexicain, laissé en charge de l’établissement en l’absence des propriétaires, ainsi qu’Oswaldo Mobray, le nouveau bourreau de Red Rock, Joe Gage, un cowboy taciturne rentré voir sa mère pour Noël et le général confédéré Stanford Smithers. Mais tout le monde n’est pas qui il prétend être et un jeu de poker menteur grandeur nature s’engage rapidement. Présenté à grandes pompes, ce huitième film de Quentin Tarantino semble dans la…

Vu! Jupiter : le Destin de l’Univers, de Lana et Andy Wachowski.
Films / 10 avril 2016

Vu! Jupiter : le Destin de l’Univers, de Lana et Andy Wachowski. Née d’un père fils de diplomate britannique et passionné par les étoiles, et d’une mère russe, Jupiter Jones (Mila Kunis) gagne sa vie en nettoyant des toilettes. Jusqu’au jour où, voulant vendre ses ovules pour s’acheter un télescope, elle subit une tentative d’assassinat par des extra-terrestres. Sauvée in extremis par Caine (Channing Tatum), un mercenaire interplanétaire, ce qu’elle va apprendre sur elle-même va changer à tout jamais sa vision du monde et de l’univers. Quand j’avais découvert l’affiche de ce film, j’avais pensé me tenir aussi éloigné que possible de ce qui m’apparaissait comme un très probable navet. Puis j’ai appris que le film était écrit, produit et réalisé par les frères sœurs Wachowski (Andy étant depuis la sortie du film devenu Lilly). Je garde un très bon souvenir de la trilogie Matrix et si j’avais moins accroché sur Speed Racer, j’avais été bluffé par son univers visuel époustouflant. Et j’avais beaucoup aimé Cloud Atlas, sorti un peu dans l’indifférence, par sa capacité de narration. Je m’attendais donc à retrouver dans ce Jupiter Ascending les ingrédients qui ont fait jusque-là le succès du duo. Et j’en ai retrouvé certains,…

Vu! Foxcatcher de Bennett Miller.
Films / 8 juin 2015

Vu! Foxcatcher de Bennett Miller. Inspiré d’une histoire vraie, Foxcatcher raconte la relation complexe qui lie trois personnes. D’un côté les deux frères Schultz, Mark (Channing Tatum) et Dave (Mark Ruffalo), anciens médaillés d’or en lutte gréco-romaine aux J.O. de Los Angeles, et le milliardaire excentrique John Du Pont (Steve Carell). J’attendais de voir ce film. J’avais même fait de mon mieux pour ne pas m’intéresser aux critiques ni à l’histoire, souhaitant la découvrir par moi-même. J’en attendais peut-être trop. Toujours est-il que je suis un peu déçu. Et pourtant, je n’ai pas grand-chose à reprocher au film. Le trio d’acteurs principaux est excellent. Pour Channing Tatum c’est un peu une surprise. Je n’ai rien contre lui en particulier, mais des trois c’était celui concernant lequel j’avais le plus de doutes. Mark Ruffalo est très bon, comme à son habitude. C’est un acteur que j’apprécie et qui a prouvé à maintes reprises sa capacité à entrer dans son personnage. Et que dire de Steve Carell ? Il est tout juste exceptionnel. Très très loin de Michael Scott, il démontre son potentiel dramatique dans ce rôle très sérieux. Pas de blagues, mais une transformation physique et une interprétation époustouflantes. La réalisation…

Vu! 22 Jump Street, de Phil Lord et Chris Miller.
Films / 2 février 2015

Vu! 22 Jump Street, de Phil Lord et Chris Miller. Suite de 21 Jump Street, le film qui reprenait l’idée de la série qui avait révélée Johnny Depp au grand public il y a…. longtemps, ne remuons pas non plus le couteau dans la plaie. Bref, 21 Jump Street, avec le duo Jonah Hill et Channing Tatum, m’avait plutôt plu. J’avais trouvé le film assez drôle, les personnages complémentaires et le scénario suffisamment travaillé (pour une comédie) pour qu’on ne s’ennuie pas trop. Pour ce nouvel opus, on prend littéralement les mêmes ingrédients et on recommence (ils nous le disent eux-même quelque chose comme 17 fois au début du film). Jenko et Schmidt sont envoyés à la fac pour démasquer les dealers d’une nouvelle drogue synthétique qui fait des ravages. Le duo de choc va être soudé, s’éloigner, être jaloux, tomber amoureux, remettre sa vie en question et arrêter les méchants. Étrangement, le résultat est plutôt similaire au premier, à savoir plutôt agréable à regarder. Ce n’est pas du cinéma d’auteur, c’est certain, mais 22 Jump Street est agréable à regarder, on passe un bon moment avec Jenko et Schmidt. De là à dire qu’on attend avec impatience la suite,…