Vu! Mowgli : la légende de la jungle, d’Andy Serkis.
Actualités , Films / 22 février 2019

Est-ce qu’un résumé est vraiment nécessaire ? Bon, puisque vous insistez. Mowgli est un jeune garçon sauvé et élevé par une meute de loups au cœur de la jungle indienne. Il devient l’un des leurs, surtout grâce aux soutients de Baloo (c’est un ours) et de Bagheera (c’est une panthère). Indépendamment de sa volonté, Mowgli va se retrouver au centre d’une guerre de clan entre Akela (c’est le chef des loups) et Shere Khan (c’est un tigre) avant de devoir affronter ses origines humaines. J’aime bien l’histoire du Livre de la Jungle. J’ai vu le dessin animé de Disney en grandissant, à une époque où il en fallait peu pour être heureux. J’ai regardé, récemment, la version de Jon Favreau (si vous voulez voir ce que j’en ai pensé). Puis j’ai entendu parlé de cette version, plus sombre, réalisée par Gollum, et je savais que je voudrais le voir aussi. Un jour, il faudra que je lise le roman de Kipling. Dire que de cette histoire culte de la littérature humaine, je ne connais que ce que j’apprécie le moins, les adaptations… Ceci dit, j’ai beaucoup aimé cette adaptation. Au début, j’ai cru que les animaux n’allaient pas parler, et…

Vu! Hostiles, Scott Cooper.
Films / 11 janvier 2019

À la fin du dix-neuvième siècle, dans le sud des États-Unis, la famille Quaid est attaquée par des guerriers comanches. Seule la mère, Rosalee, parvient à survivre à l’attaque. Au Nouveau-Mexique, le capitaine Joe Blocker et ses hommes ramènent une famille apache en fuite au Fort Berringer. Peu après, son colonel lui confie une dernière mission avant son retour à la vie civile, escorter le chef cheyenne mourant Yellow Hawk sur ses terres du Montana. Il suffit de jeter un coup d’œil aux différentes notes récoltées par Hostiles à droite à gauche pour voir que le film de Scott Cooper divise l’opinion. Il y a ceux qui l’ont adoré, qui l’érigent même au rang de chef d’œuvre, et ceux qui ne comprennent pas un tel engouement et, au contraire, le considèrent comme un western au rabais. J’aime les westerns récents, j’aime beaucoup Christian Bale et j’avais vu deux des trois premières réalisations de Scott Cooper. J’avais donc envie de me faire ma propre opinion. Je ne peux pas dire que j’ai adoré Hostiles. Je ne peux pas non plus dire que j’ai détesté. En fait, Hostiles me rappelle un peu le précédent film de Scott Cooper, Stritly Criminal. La réalisation…

Vu! Exodus : Gods and Kings, de Ridley Scott.
Films / 23 novembre 2016

Vu! Exodus : Gods and Kings, de Ridley Scott. Avant de lancer son armée contre celle des Hittites, Séthi consulte la prêtresse de la guerre. Elle ne lui prédit pas l’issue de la bataille, mais lui annonce qu’un leader sera sauver et que son sauveur deviendra leader. Moïse, neveu du pharaon et cousin de Ramsès II ne croit pas en cette prophétie. Ramsès lui demande néanmoins de ne pas le sauver sur le champ de bataille. Mais Moïse ne peut se résoudre à laisser faire quand celui qu’il considère comme son frère se retrouve en danger. Moïse se rend ensuite à Pithom pour rencontrer le Vice-Roi Hegep, qui supervise les esclaves hébreux. Lors de cette visite, un ancien, Noun, va révéler à Moïse qu’il est en fait né hébreux et que la prophétie l’annonce comme le sauveur. Moïse refuse de croire à cette histoire. De retour à Memphis, Séthi meurt et Ramsès devient pharaon. Rapidement, Hegep lui apprend le secret de Moïse. Plutôt que de le tuer, comme le voudrait sa mère, Ramsès exile Moïse. Après une traversée du désert, Moïse arrive dans un petit village, au pied de la montagne de Dieu, où il rencontre Séphorah. Elle devient sa…

Vu! Sacrifices of War, de Zhang Yimou.
Films / 8 novembre 2016

Vu! Sacrifices of War, de Zhang Yimou. En 1937, durant la bataille de Nankin, un ressortissant américain se retrouve coincé dans un couvent catholique avec une douzaines d’écolières et tout autant de prostituées chinoises. Lâche et alcoolique, il va pourtant devoir faire preuve de bravoure pour sauver les jeunes filles de l’envahisseur japonais. Ça fait quelques temps que Sacrifices of War traînait dans un coin (ouais, j’en ai un paquet de films qui traînent dans les coins…) et que je voulais le voir. Déjà parce que Christian Bale est un acteur que j’apprécie. Et puis parce que j’étais curieux de le voir en tête d’affiche d’un film chinois. Je ne connaissais rien de l’histoire et pas grand-chose des faits sur lesquels elle se base. Mais de toute façon, à l’exception de l’intérêt historique, pas besoin d’en savoir plus. La plupart des critiques négatives que j’ai pu lire sur ce film se plaignent de son aspect très manichéen. C’est vrai qu’on a l’impression de voir un film de guerre à l’américaine, où les chinois tiendraient le rôle habituellement dévolu aux américains. De la première à la dernière scène, les envahisseurs japonais sont considérés comme des monstres sanguinaires sans pitié ni humanité,…

Vu! The Big Short, d’Adam McKay.
Films / 8 mai 2016

Vu! The Big Short, d’Adam McKay. Michael Burry (Christian Bale) est un excentrique à tendance Asperger affublé d’un œil de verre. Ancien neurochirurgien devenu analyste financier, il arpente, pieds nus et métal à fond, son bureau à la recherche de failles dans le système financier. Avant tout le monde, il découvre que les subprimes, ces prêts très accessibles avec des taux d’apparences très faibles, sont en réalité des bombes à retardement. Tout le monde pense le système infaillible mais lui décide de miser contre la banque, persuadé que ce n’est qu’une question de temps avant que tout s’effondre et qu’il n’empoche le pactole. Sûrs d’eux, les banques acceptent avec joie de prendre son argent. Jared Vennett (Ryan Gosling) a vent de cette affaire et décide d’enquêter à son tour. En s’apercevant que Burry a raison, il contacte Mark Baum (Steve Carell), à la tête d’un fond spéculatif propre et indépendant, pour le mettre dans la combine. Plus encore que de faire de l’argent sur le dos du système, Mark Baum espère dénoncer la fraude massive qui régit l’économie américaine et punir les responsables. Charlie Geller (John Magaro) et Jamie Shipley (Finn Wittrock), deux jeunes investisseurs partis de rien, entendent parler par hasard…