Vu! Mr. Robot, saison 3.
Séries TV / 26 juin 2018

Vu! Mr. Robot, saison 3. Après avoir tiré sur Elliot, Tyrell appelle la Dark Army à la rescousse. Elliot est soigné et remis sur pieds, mais dès qu’il reprend conscience, son seul objectif est de réparer les dégâts causés par les événements du 5/9. Il met tout en œuvre pour tenter de contrecarrer les plans de Whiterose, avec l’aide de Darlene, devenue informatrice pour le FBI, et tandis que Mr. Robot et Angela travaillent de consort dans son dos pour mener leur mission à bien. Zhang reconsidère la position d’Elliot dans son plan mais décide de le laisser vivre tant qu’il n’aura pas servi son propos. Philip Price lui met la pression pour obtenir des garanties sur Ecoin en échange de son vote pour l’annexion du Congo par la Chine, et Zhang répond en menaçant Angela. Malgré le vote de Price au conseil de l’ONU, Zhang déclenche la Phase 2 le jour du vote pour lui donner une leçon. J’ai adoré la première saison de Mr. Robot, plus que ça, je l’avais dévorée avec un enthousiasme presque inédit. Cet espèce de mélange entre V pour Vendetta et Fight Club m’avait immédiatement et complètement conquis. J’avais trouvé la saison 2 légèrement…

Vu! Mr Robot, saison 2.
Séries TV / 14 février 2017

Vu! Mr Robot, saison 2. Un mois après le hacking d’E-Corp par Fsociety, Elliot s’est coupé du monde. Retranché chez sa mère, il s’impose une routine drastique pour tenter d’expulser définitivement Mr Robot de son esprit. Mais Mr Robot ne compte pas lâcher prise aussi facilement et un duel s’engage entre les deux. Dans le même temps, Darlene a repris les rênes de Fsociety et poursuit le combat contre E-Corp avec l’aide d’anarchistes. Tandis que le FBI poursuit son enquête d’envergure, bien décidé à traquer chaque membre de Fsociety et les mettre derrière les barreaux. Mr Robot, saison 1 est sortie en 2015 et ça a été sans doute la meilleure série que j’avais vu depuis longtemps. De la première minute du pilote à la dernière seconde du finale, j’étais captivé. Mieux, fasciné. Autant dire que mes attentes étaient élevées pour cette saison 2. Dès le premier épisode, je me suis replongé dans l’ambiance si particulière de la série créée (écrite et réalisée) par Sam Esmail. J’ai retrouvé avec le plus grand plaisir Elliot, Darlene, Angela et les autres, bien décidé à poursuivre le combat contre E-Corp. Mais Mr Robot n’est pas un simple thriller, c’est un thriller paranoïaque qui…

Vu! Mr. Robot, saison 1.
Séries TV / 30 septembre 2015

Vu! Mr. Robot, saison 1. Elliot Alderson (Rami Malek) est perclus d’angoisses, un handicapé social souffrant de dépression chronique. C’est également un hacker de génie, capable de pénétrer toutes les sécurités informatiques. La journée, il travaille aux côtés de son amie d’enfance Angela (Portia Doubleday), comme ingénieur en sécurité informatique chez Allsafe Security. La nuit, il se transforme en cyber-justicier et dénonce les gens qu’il estime dangereux. Un jour, il rencontre Mr Robot (Christian Slater) un anarchiste qui a pour objectif de renverser E(vil) Corp, un conglomérat responsable, entre autres, de la mort du père d’Elliot et de la mère d’Angela. Après la sortie de cette série « révolutionnaire » créée par Sam Esmail, beaucoup de mes amis et connaissances m’ont conseillé de la regarder. Ou, plus exactement, qu’il fallait absolument que je la voie. J’ai pour habitude de ne jamais regarder les séries en cours de diffusion. J’attends que les saisons se terminent, pour les visionner à mon rythme. C’est ce que j’ai fait avec celle-ci. Pour être honnête, j’avais un peu peur. Plus on me dit que tel film, roman ou série est génial, plus j’ai tendance à être déçu. Et j’ai cru que ça allait aussi être le cas avec…

(re)Vu! « Very Bad Things » de Peter Berg.
Films / 7 avril 2015

(re)Vu! « Very Bad Things » de Peter Berg. Alors que la date de son mariage avec Laura (Cameron Diaz) approche, Kyle (Jon Favreau) part célébrer son enterrement de vie de garçon à Las Vegas avec ses meilleurs amis. Mais tout ne se passe pas comme prévu et les personnalités des uns et des autres se révèlent face à la tragédie. Pour son premier long-métrage, Peter Berg (qui a depuis réalisé « Le Royaume », « Hancock » ou encore « Battleship »), s’est vu offert un sacré casting pour l’époque. Aux côtés d’une Cameron Diaz en pleine ascension (et qui tournait la même année dans « Mary à Tout Prix ») et du futur réalisateur d’Iron Man, on retrouve Christian Slater, Daniel Stern, Leland Orser, Jeremy Piven d’Entourage ou encore Jeanne Tripplehorn. Le film n’a pas vieilli, on le retrouve avec plaisir, même en sachant où il nous mène. Une fois lancée cette course contre l’inévitable, les évènements s’enchaînent en rythme, entre trash et drôle, avec les préparatifs du mariage en toile de fond et la cérémonie comme une apothéose. C’est horrible, mais on ne peut s’empêcher de rire des malheurs des personnages. Chef d’oeuvre de la comédie noire de la fin du siècle dernier, Very Bad Things pose…