Vu! Girlfriend’s Day, de Michael Stephenson.
Films / 6 janvier 2018

Vu! Girlfriend’s Day, de Michael Stephenson. Dans une ville où les écrivains de cartes de vœux sont célébrés comme des stars de cinéma, Ray était le roi de la romance et détenteur du record des ventes pendant trois années d’affilée. En manque d’inspiration depuis son divorce, il est viré par son patron et peine à remonter la pente. Mais lorsque le maire décide de créer une nouvelle fête, Girlfriend’s Day, et lance un concours ouvert à l’intention des écrivains de cartes de vœux, c’est l’occasion pour Ray de renouer avec la gloire. Avec son affiche de film noir et son casting mené par Bob Odenkirk, Girlfriend’s Day a de quoi susciter la curiosité. Si vous aimez le personnage de Saul Goodman et que vous avez Netflix, il y a fort à parier que vous êtes tombé sur cette production originale du site au N rouge. Et avec une durée de seulement 1h10 (moins le générique de fin), ça n’engage pas à grand-chose. C’est en tout cas ce que je me suis dit. Il y a pas mal de chose à dire sur ce Girlfriend’s Day. Et pas beaucoup en même temps. J’apprécie beaucoup Bob Odenkirk. Pour son rôle dans Breaking…

Vu! Fleabag, saison 1.
Séries TV / 13 juin 2017

Vu! Fleabag, saison 1. Fleabag est une trentenaire vivant à Londres. Elle a ouvert un café/sandwicherie avec Boo, sa meilleure amie. Si tout n’était pas parfait, rien ne va plus depuis que Boo s’est jetée devant un bus après avoir découvert que son petit copain avait couché avec une autre. Depuis, Fleabag met tout en œuvre pour s’auto-détruire. Et ses proches sont les premières victimes collatérales. Son couple chaotique avec Harry, qui la rassure autant qu’il l’agace ; sa relation avec sa grande sœur, Claire, celle avec son père. Et c’est sans compter son beau-frère ou sa marraine de belle-mère. Pour pimenter le tout, Fleabag s’envoie en l’air avec qui veut bien la prendre, ou presque, comme un moyen désespéré de garder le contrôle. Fleabag est une des peu nombreuses séries estampillée Amazon Original Series. Comme pour plusieurs séries originales Netflix, c’est avant tout une série diffusée en Angleterre puis récupérée par le géant américain pour venir garnir son catalogue. Peu importe. Ce qui compte, c’est que la création de Phoebe Waller-Bridge (qui est en fait l’adaptation par Phoebe Waller-Bridge de la pièce de théâtre du même nom qu’elle avait créée à la suite d’un défi lancé par un ami dans une…

Lu! Fourbi Étourdi, de Nick Gardel.
Romans / 10 mars 2017

Lu! Fourbi Étourdi, de Nick Gardel. Lorsque Jean-Édouard vole une antique DS dans un parking souterrain, il est bien loin de se douter des conséquences. Il veut simplement partir chercher Paul, son ami d’enfance qui l’a appelé à l’aide. Ce que Jed ignore, c’est qu’il trimbale dans le coffre le cadavre d’un curé au crucifix bien rangé ainsi qu’un sac contenant deux cent mille euros en petites coupures. Il a également les deux hommes de main particulièrement violents d’un maire corrompu de la région parisienne sur ses traces. Je connais Nick Gardel de nom, c’est un des auteurs indépendants dont on entend régulièrement parler sur les réseaux sociaux. Je voyais surtout de lui l’image de sa photo de profil, où il ressemble à un joueur de poker en train de prendre une décision difficile. J’avais entendu du bien de sa trilogie consacrée à Peter Raven et de son dernier, Droit dans le mur. Mais je n’avais pas encore sauté le pas pour le lire. Ce pas, Nick Gardel l’a sauté pour moi en m’envoyant son roman dans l’édition Friends Only. J’ai une PAL bien garnie, mais puisque je m’apprêtais à entamer le dernier Stephen King, je cherchais une lecture rapide et facile…

Vu! Thank You For Smoking, de Jason Reitman.
Films / 13 avril 2016

Vu! Thank You For Smoking, de Jason Reitman. Nick Naylor (Aaron Eckhart) est un communiquant talentueux. Porte-parole de Big Tobacco, il représente les plus grandes marques de cigarettes américaines et tente de redorer leur blason auprès du public. De talk-shows aux classes d’élèves, en passant par des interviews ou des entretiens avec des producteurs hollywoodiens, et jusqu’à une convocation devant le Sénat, il n’aura de cesse de trouver les bons arguments pour faire mouche. Mais à toujours être sur le fil du rasoir, on prend le risque de se couper. Premier film de Jason Reitman (qui a depuis réalisé, notamment Juno, In The Air ou Young Adult), Thank You For Smoking rassemble déjà les codes qui deviendront la marque de fabrique du fils d’Ivan Reitman, à savoir un sujet sensible, une approche satirique et des personnages attachants. Car si Nick Naylor représente le Mal en la personne des vendeurs de cigarettes, il n’en est pas moins sympathique et même charmant. Preuve en est la première scène du film. Invité dans le talk-show de Joan Lunden et face à un jeune garçon atteint d’un cancer en phase terminale, il arrive non seulement à éviter d’être lynché mais fini en plus acclamé par le…

Vu! Fargo, saison 2.
Séries TV / 12 mars 2016

Vu! Fargo, saison 2. Cette seconde saison revient sur des événements évoqués lors de la première saison, : le fameux massacre de Sioux Falls. 1979, au milieu d’une guerre de territoire entre deux organisations mafieuses, la vie d’Ed et Peggy Blumquist, respectivement boucher et coiffeuse, va prendre une tournure toute particulière. Dernièrement, la mode est d’adapter des films en série, quand c’était d’habitude le contraire. Adapter une histoire d’un support à un autre n’est jamais une mince affaire. Si en plus on adapte un film culte des frères Coen, ça laisse craindre un degré élevé de sado-masochisme chez l’instigateur du projet, à savoir Noah Hawley. Pourtant, ceux qui ont vu la première saison, magnifiquement portée par un casting de très haut-vol et une réalisation digne d’un grand film, savent qu’il ne s’agit pas là d’un simple découpage du film en dix épisodes d’une heure, mais d’une véritable série indépendante, prenante et jouissive, qui sait recréer à merveille l’ambiance de Fargo tout en réinventant Fargo. Fonctionnant sur le principe de l’anthologie, cette saison 2 ne reprend donc ni l’histoire de la première saison, ni les acteurs. Si on retrouve bien Lou Solverson, c’est Patrick Wilson qui incarne cette version plus jeune. On…