Vu! Thank You For Smoking, de Jason Reitman.
Films / 13 avril 2016

Vu! Thank You For Smoking, de Jason Reitman. Nick Naylor (Aaron Eckhart) est un communiquant talentueux. Porte-parole de Big Tobacco, il représente les plus grandes marques de cigarettes américaines et tente de redorer leur blason auprès du public. De talk-shows aux classes d’élèves, en passant par des interviews ou des entretiens avec des producteurs hollywoodiens, et jusqu’à une convocation devant le Sénat, il n’aura de cesse de trouver les bons arguments pour faire mouche. Mais à toujours être sur le fil du rasoir, on prend le risque de se couper. Premier film de Jason Reitman (qui a depuis réalisé, notamment Juno, In The Air ou Young Adult), Thank You For Smoking rassemble déjà les codes qui deviendront la marque de fabrique du fils d’Ivan Reitman, à savoir un sujet sensible, une approche satirique et des personnages attachants. Car si Nick Naylor représente le Mal en la personne des vendeurs de cigarettes, il n’en est pas moins sympathique et même charmant. Preuve en est la première scène du film. Invité dans le talk-show de Joan Lunden et face à un jeune garçon atteint d’un cancer en phase terminale, il arrive non seulement à éviter d’être lynché mais fini en plus acclamé par le…

Vu! Fargo, saison 2.
Séries TV / 12 mars 2016

Vu! Fargo, saison 2. Cette seconde saison revient sur des événements évoqués lors de la première saison, : le fameux massacre de Sioux Falls. 1979, au milieu d’une guerre de territoire entre deux organisations mafieuses, la vie d’Ed et Peggy Blumquist, respectivement boucher et coiffeuse, va prendre une tournure toute particulière. Dernièrement, la mode est d’adapter des films en série, quand c’était d’habitude le contraire. Adapter une histoire d’un support à un autre n’est jamais une mince affaire. Si en plus on adapte un film culte des frères Coen, ça laisse craindre un degré élevé de sado-masochisme chez l’instigateur du projet, à savoir Noah Hawley. Pourtant, ceux qui ont vu la première saison, magnifiquement portée par un casting de très haut-vol et une réalisation digne d’un grand film, savent qu’il ne s’agit pas là d’un simple découpage du film en dix épisodes d’une heure, mais d’une véritable série indépendante, prenante et jouissive, qui sait recréer à merveille l’ambiance de Fargo tout en réinventant Fargo. Fonctionnant sur le principe de l’anthologie, cette saison 2 ne reprend donc ni l’histoire de la première saison, ni les acteurs. Si on retrouve bien Lou Solverson, c’est Patrick Wilson qui incarne cette version plus jeune. On…