Vu! Friends From College, saison 1.
Séries TV / 16 septembre 2017

Vu! Friends From College, saison 1. Ethan Turner est un écrivain proche de la quarantaine qui, malgré un succès d’estime, peine à faire décoller sa carrière. Il est marié à Lisa, une avocate rencontrée à Harvard durant leurs études, avec qui il essaie d’avoir un enfant. Le couple est installé à Chicago mais décide, pour le travail de Lisa, de revenir vivre à New-York, où ils retrouvent plusieurs de leurs amis de la prestigieuse faculté. Dont Sam, l’ancienne petite amie de Ethan, avec qui il entretient une liaison extra-conjugale prolongée. Mais aussi Nick, un rentier qui se comporte toujours comme un ado et qui avait des sentiments sur Lisa ; Max, un agent littéraire gay en couple avec un médecin spécialisé dans la procréation assistée ; et Marianne, une prof de yoga et actrice de théâtre alternatif. Le titre n’est pas très engageant. Ça ressemble à une tripotée de comédies américaines dont c’était la mode il y a quelques années. Friends With Kids, Friends With Money, j’en passe. La recette est simple, on prend des amis et on les met dans des situations décalées, le reste se fera tout seul. Ce qui m’a poussé à regarder cette série Netflix créée par…

Vu! Atypical, saison 1.
Séries TV / 23 août 2017

Vu! Atypical, saison 1. Sam est un lycéen californien de 18 ans atteint d’autisme. Si toute sa famille est organisée pour qu’il puisse mener une vie la plus normale possible, tout bascule le jour où il décide de se trouver une petite amie. Passionné par l’Antarctique, les pingouins et les recherches en général, il approche la situation d’un point de vue scientifique, se documentant sur le sujet et cherchant les avis d’experts. Sa mère, très protectrice, est déstabilisée et désœuvrée par cette quête qui l’inquiète, tandis que son père se sent pour une fois un peu utile dans la vie de son fils. Sa sœur cadette, Casey, rencontre un garçon qui lui plaît et doit concilier ses envies avec les besoins de son frère. Créée par Robia Rashid pour Netflix, cette série est centrée sur le personnage de Sam, un jeune adulte diagnostiqué sur le spectre de l’autisme. Mais plus que de simplement suivre ses tribulations décalées (Sam est passionné par des sujets peu populaires chez les jeunes de son âge et prend tout de façon très littérale, créant régulièrement des situations comiques et/ou touchantes), la série suit chacun des membres de sa famille et de son entourage proche. C’est…

Vu! War Machine, de David Michôd.
Films / 5 août 2017

Vu! War Machine, de David Michôd. Lorsque la guerre en Afghanistan s’embourbe, le gouvernement américain fait appel au général Glen McMahon, déjà en place en Irak, pour remplacer le chef des opérations au pied-levé et mettre fin au conflit. Leader né plein de convictions, le général est persuadé d’avoir les solutions pour gagner la guerre et libérer le peuple afghan. Avec son équipe, il entreprend de mettre en action ses théories de contre-insurrection, mais il est vite rattrapé par le manque de bonne volonté du gouvernement et l’ingérence des médias. Un film original Netflix mettant en scène Brad Pitt, ça ne se loupe pas, n’est-ce pas ? Encore moins un film écrit et réalisé par David Michôd, l’australien à qui l’ont doit l’acclamé Animal Kingdom (que je n’ai toujours pas vu) et le western dystopique The Rover (que j’avais bien aimé). J’ai assez vite déchanté, même si j’ai longtemps gardé espoir qu’il se « passe » quelque chose qui me force à revoir mon jugement. War Machine est une adaptation du livre The Operators, écrit par Michael Hastings, un journaliste du magazine Rolling Stone et auteur d’un article pour le même magazine qui précipitera la chute du général. C’est d’ailleurs ce même Hastings,…

Vu! Master of None, saison 2.
Séries TV / 21 juin 2017

Vu! Master of None, saison 2. Dev tente de se remettre de sa rupture avec Rachel en apprenant à faire des pâtes dans une boutique familiale de Modène. Il se fait plusieurs amis, dont Francesca, la petite-fille de la patronne. Rachel reprend contact et le fait douter. Heureusement, Arnold lui rend visite en Italie pour lui changer les idées. Bientôt, Dev rentre à New-York et trouve un nouveau boulot comme présentateur d’une émission de cupcakes. La vie reprend son cours et les perspectives sont bonnes. Mais quand Francesca accompagne son fiancé à New York, il se rend compte qu’il a des sentiments pour elle. Master of None était une des très bonnes surprises de l’an dernier sur Netflix. Je dis surprise, mais je ne devrais pas. En fait, c’est tout sauf une surprise. Si vous connaissez déjà Aziz Ansari, vous savez ce que je veux dire. L’acteur parvient à communiquer une humanité et une joie de vivre en toute circonstances. Dans la continuité d’une excellente première saison, ces dix nouveaux épisodes alternent entre sujets sérieux comme la religion et d’autres plus légers comme les relations homme-femme. Mais ne croyez pas qu’ils manquent de surprises, comme cet épisode entier, articulé autour de…

Vu! The Boyfriend, de John Hamburg.
Films / 20 juin 2017

Vu! The Boyfriend, de John Hamburg. Lors de la fête organisée pour son cinquante-cinquième anniversaire, Ned Fleming reçoit un appel vidéo de Stephanie, sa fille, qui fait ses études en Californie. Pendant la communication, Laird, le petit-copain de Stephanie, arrive dans sa chambre d’étudiante et commence à se déshabiller. Ned, dont l’entreprise d’imprimerie est dans une mauvaise passe, décide d’emmener sa femme et son fils passer Noël avec Stephanie et faire officiellement connaissance avec son étrange petit-copain. Derrière ses airs d’éternel adolescent, Laird est en fait multi-millionnaire après le succès de son jeu vidéo pour mobile. Lorsque Laird fait part à Ned de ses intentions de demander Stephanie en mariage, le père inquiet met tout en œuvre pour faire capoter leur relation. Bon, qu’on se le dise tout de suite, j’ai lancé The Boyfriend (Pourquoi Lui ?) avec des attentes très mitigées. D’un côté j’aime beaucoup James Franco et Bryan Cranston, mais de l’autre je me méfie énormément de ces comédies construites selon des formules ultra-stéréotypées. Autant le dire de but en blanc, je n’ai pas aimé ce film. La principale raison est, évidemment, qu’il est construit selon une formule ultra-stéréotypée. Que voici : père coincé rencontre gendre déluré. Père coincé déteste…

Lu! L’Assassin qui Rêvait d’une Place au Paradis, de Jonas Jonasson.
Romans / 16 juin 2017

Lu! L’Assassin qui Rêvait d’une Place au Paradis, de Jonas Jonasson. Per Persson aurait pu être l’héritier d’une grande fortune, si son grand-père n’avait pas fait faillite et si son père n’avait pas accusé cette faillite en se noyant dans l’alcool. Au lieu de quoi, Per Persson est réceptionniste dans un ancien bordel reconverti en hôtel miteux. Parmi ses clients se trouve Johann Andersson, alias Dédé le Meurtrier, qui sort d’une vie passée derrière les barreaux. Après sa rencontre avec Johanna Kjellander, une pasteur sans foi ni scrupules, Per et elle décident de profiter de la mauvaise réputation de Dédé pour en faire un tabasseur à gage. Leur PME a rapidement du succès et l’argent coule à flots. Jusqu’au jour où Dédé se tourne vers Dieu. Il y a quelques années de ça, on m’a offert Le Vieux qui ne Voulait pas Fêter son Anniversaire, du même Jonas Jonasson. Ça a été ni plus ni moins qu’un coup de foudre. J’ai adoré l’histoire et le ton, et j’ai dévoré le roman en deux jours. Alors, évidemment, quand le journaliste suédois a sorti son second roman, L’Analphabète qui Savait Compter, je l’ai immédiatement ajouté à ma fameuse (et débordante) Pile à…

Vu! With Bob and David, saison 1.
Séries TV / 30 mai 2017

Vu! With Bob and David, saison 1. Je ne vais pas essayer de résumer cette mini-série de quatre épisodes complètement loufoque (re)créée pour Netflix par Bob Odenkirk et David Cross. Je dis re car l’équipe derrière ce délire est composée d’anciens de Mr. Show, une émission à sketchs mêlant fictions et séquences en public et mettant en scène (vous avez deviné ?) Bob Odenkirk et David Cross. Netflix s’est fait la spécialité de lancer des séries originales et novatrices comme Orange is the New Black ou Daredevil, pour ne citer qu’elle. Mais parallèlement, le site de streaming a également relancé des séries arrêtées trop tôt, comme Arrested Development. C’est dans cette seconde catégorie que tombe With Bob and David. Après quatre saisons sur HBO, Mr. Show est annulé en 1998. C’est cette même année que Bob et David empruntent la machine à voyager dans le temps réel d’un savant fou, direction 2015, pour poursuivre leurs aventures dans le futur. Je ne peux comparer Mr. Show avec Bob and David car je n’ai pas vu l’émission originale. Pour tout vous dire, j’en ignorais même jusqu’à l’existence avant de regarder ce revival sur Netflix. Tout ce que je savais, c’est que j’aime beaucoup…

Vu! Bill Nye Saves The World, saison 1.
Documentaires / 20 mai 2017

Vu! Bill Nye Saves The World, saison 1. Tout au long de cette saison de 13 épisodes d’un peu moins d’une demi-heure, Bill Nye et son équipe explorent divers problèmes qui touchent le monde grâce à la science. Les OGM, la sexualité, le réchauffement climatique, la vaccination et d’autres sujets sont ainsi abordés. Bill Nye est connu pour son émission « The Science Guy » diffusée sur Disney Channel dans les années 90. Vulgarisateur scientifique, il a donc construit sa carrière en expliquant la science à un public assez jeune. C’est peut-être ces fans devenus adultes qu’il vise aujourd’hui avec un choix de sujet bien mature et souvent polémique. Pour répondre aux questions que tout le monde se pose, Bill Nye s’est entouré de collaborateurs comme la top model Karlie Kloss ou le comique Nazeem Hussain, mais aussi de célébrités parmi lesquelles Zach Braff, Donald Faison, Joel McHale, Wil Wheaton ou Martin Starr. Il reçoit également des personnalité publiques et des universitaires pour débattre des différents sujets. Sur le papier, ça a l’air chouette. Il faut dire que j’aime bien les émissions scientifiques en règle générale, et d’autant plus celles qui vulgarisent des sujets complexes. Mais qu’on se le dise sans tarder, Bill Nye Saves…

Vu! Les Cerveaux, de Jared Hess.
Films / 1 avril 2017

Vu! Les Cerveaux, de Jared Hess. David Ghantt est un gentil loser à la vie ennuyeuse. Convoyeur de fond, il en vient à rêver de se faire braquer pour ressentir un peu d’adrénaline. Alors qu’il est sur le point de se marier, Kelly, son ancienne collègue pour qui il avait le béguin, lui propose de braquer l’entreprise pour laquelle il travaille. Ce qui le décide de sauter le pas, plus encore que l’argent, c’est la promesse d’une cavale aux côtés de la jeune femme. Une fois qu’il a remis les 17 millions de dollars dérobés à son employeur à Kelly et ses complices, il est envoyé au Mexique avec la promesse de retrouvailles prochaines. Mais, bien sûr, ils n’ont aucune intention de lui donner sa part du butin. Le film est inspiré d’une histoire vraie, celle de David Ghantt, qui est racontée dans les bonus du DVD, mais j’y reviendrai. Clairement, dès le début, il apparaît clair que l’on n’assiste pas à une fidèle reconstitution d’une histoire peu banale et au fort potentiel. Non, nous sommes face à une comédie basique qui enchaîne les gags comme un mauvais film des frères Farrelly. Certains passages font sourire, portés par le charisme de…

Vu! Bad Moms, de Jon Lucas et Scott Moore.
Films / 11 mars 2017

Vu! Bad Moms, de Jon Lucas et Scott Moore. Le quotidien d’Amy se résume à une course contre la montre pour faire tout ce qu’elle a à faire. Amener les enfants à l’école, aller travailler, retourner chercher ses enfants à l’école, les déposer à leurs différentes activités extra-scolaires, faire les courses, le ménage, préparer le repas, assister aux réunions des parents d’élèves, et tout ça pendant que son mari ne lève pas le petit doigt. Le jour où Amy le surprend à se masturber devant sa webcam avec une autre femme, elle le met à la porte. Elle se lie ensuite avec Kiki et Carla, deux autres mères fatiguées par la pression qu’elles subissent. Ensemble, elles décident d’être de mauvaises mères et de profiter un peu de la vie. Bon, autant le dire tout de suite, je ne sais pas ce qui m’est passé par la tête. J’hésitais à regarder plusieurs autres films et je me suis dis, tiens, celui-là n’est pas trop long, j’aime bien les actrices, ça peut être sympa. Erreur fatale. J’aime bien les actrices, c’est vrai. Et, à vrai dire, le casting est plutôt solide. Mila Kunis est parfaite dans ce type de rôle, capable de jouer…