Vu! GLOW, saison 2.
Séries TV / 11 septembre 2018

Vu! GLOW, saison 2. Toute l’équipe de GLOW s’applique pour les enregistrements de l’émission. Et, rapidement, leurs efforts paient puisque les filles commencent à être reconnues en dehors du studio. Tandis que Debbie accumule les casquettes et s’impose comme productrice, Ruth voit son rôle diminuer et, pire, alors qu’elle pensait avoir une opportunité de faire valoir ses talents, elle pourrait causer la fin prématurée de la série. Si la première saison était une introduction à l’univers coloré, excentrique et un brin désordonné de GLOW, cette nouvelle saison s’inscrit dans la lignée. Les bases sont déjà posés, avec une galerie de personnages secondaires attachants, comme une espèce de marque de fabrique de Jenji Kohan et son équipe. Mais, comme dans Orange is the New Black, il y a un petit soucis avec le personnage principal. Ici, il n’est pas question de Piper mais du duo Debbie/Ruth. La première, jouée par Betty Gilpin, est à la fois profonde, car elle touche à des sujets sensibles (les difficultés d’être mère ; les efforts qu’une femme doit faire pour s’imposer dans un domaine dominé par les hommes…) et profondément agaçante car elle cède beaucoup trop à la facilité, ce qui affaibli son personnage. Ruth,…

Vu! Grace and Frankie, saison 1.
Séries TV / 8 août 2018

Vu! Grace and Frankie, saison 1. Grace et Frankie n’ont rien en commun, à part peut-être le fait qu’elles se côtoient depuis des décennies, leurs maris étant partenaires dans un cabinet d’avocats. Grace a récemment pris sa retraite après avoir dirigé une entreprise de produits de beauté. Elle est élégante, soucieuse de son image et des convenances. Frankie est beaucoup plus libre, artiste hippie, elle donne des cours de peinture à d’anciens détenus, fait attention à ce qu’elle mange, pratique le yoga et a peur des tremblements de terre. Lorsque leurs maris leur annoncent qu’ils entretiennent une liaison depuis vingt ans et qu’ils désirent vivre leur amour au grand jour, Grace et Frankie deviennent colocataires par la force des choses et doivent apprendre à vivre ensemble. J’avais entendu du bien de Grace and Frankie depuis quelques années, si bien que je me suis décidé à visionner cette série crée et produite, entre autres, par Marta Kauffman, que les moins jeunes d’entre vous connaissent comme étant l’une des créatrices d’une certaine sitcom sobrement intitulée Friends. Grace and Frankie n’est pas l’histoire de jeunes trentenaires voisins de palier mais bien de deux hommes et deux femmes seniors. Le ton de la série…

Lu! Le Saumon du Doute, de Douglas Adams.
Romans / 3 août 2018

Lu! Le Saumon du Doute, de Douglas Adams. Résumer une histoire de Dirk Gently est un exercice à part entière. Résumer une histoire incomplète de Dirk Gently est tout autre chose encore. Mais, en gros, Dirk refuse de prendre une affaire de chat perdu, même si, techniquement, c’est seulement une moitié du chat qui a disparu, en partie parce que la maîtresse de l’animal est une charmante jeune femme et que les charmantes jeunes femmes l’intimident. Cherchant à se remettre en question, Dirk décide d’ouvrir ses relevés bancaires et découvre avec surprise que son compte est créditeur de plus de 20.000 livres (sterling, hein, pas 20.000 bouquins, ça n’aurait aucun sens, suivez un peu, s’il vous plaît, sinon on ne va pas y arriver…) suites aux virements réguliers d’un mystérieux donateur. Puisqu’il ne sait pas pourquoi ce client anonyme l’emploie, Dirk décide de suivre quelqu’un au hasard. La première chose que j’ai fait, en refermant Beau comme un Aéroport, c’est d’ouvrir Fonds de Tiroir, troisième et dernier roman consacré à Dirk Gently. En fait, je m’en suis vite aperçu, c’est un ouvrage hybride, composé de témoignages de proches de l’auteur, de nouvelles, d’essais, d’interviews. Le Saumon du Doute, le troisième roman…

Lu! Beau comme un Aéroport, de Douglas Adams.
Romans / 31 juillet 2018

Lu! Beau comme un Aéroport, de Douglas Adams. Beau comme un aéroport est une expression qui n’existe dans aucune langue. Ça n’empêche pas Kate de trépigner en essayant d’attraper son vol de 15h37 pour Oslo où elle s’apprête à retrouver un amant qui lui a probablement posé un lapin. Devant elle, un grand gaillard essaie d’acheter un billet mais n’a ni chéquier, ni carte bleue et encore moins de passeport. Son vol loupé, Kate est en plus blessée dans l’explosion soudaine du guichet du Terminal 2. Dirk Gently, détective holistique, est en retard pour son rendez-vous avec un client qui pense être en danger de mort. Après une sombre histoire de réfrigérateur qui l’oppose à sa femme de ménage, il arrive enfin chez son client. Seulement pour découvrir que ledit client a été assassiné et que sa tête décapitée tourne sur un tourne-disque qui passe en boucle le refrain d’un tube dont la victime est l’auteur. Comment tout ça est lié ? À Dirk de le découvrir. Et, pour ce faire, il compte bien laisser le hasard le guider. Après avoir adoré Un Cheval dans la Salle de Bain, la première aventure littéraire du détective le plus absurdement barré de…

Vu! The Alibi, de Matt Checkowski et Kurt Mattila.
Films / 27 juillet 2018

Vu! The Alibi, de Matt Checkowski et Kurt Mattila. Après avoir tout appris de son mentor depuis porté disparu, Ray Elliott a monté une société fournissant des alibis aux personnes mariées souhaitant tromper leur conjoint. Il embauche la jeune et jolie Lola pour être son assistante après avoir été impressionné par sa capacité d’improvisation et séduit par son charme ravageur. Peu après, un de ses plus anciens clients, Robert Hatch, lui demande de retourner sur le terrain pour fournir un alibi à son fils, Wendell, qui part en week-end avec sa maîtresse juste avant son mariage. Lors du week-end, Wendell tue accidentellement sa maîtresse. Et, bientôt, Ray se retrouve avec un nombre grandissant de personnes désirant sa mort. The Alibi est sorti dans un anonymat complet de notre côté de l’Atlantique il y a un peu plus de dix ans. Comment je suis tombé dessus, dans ce cas, vous demandez-vous ? La réponse à cette question, comme souvent, est, tout simplement, par hasard. Ou presque. Après avoir regardé, et adoré, la première saison de Fargo, je me suis intéressé au passé de son créateur, Noah Hawley, et je suis tombé sur ce film, le seul qu’il ait écrit (en date)…

Lu! Un Cheval dans la Salle de Bain, de Douglas Adams.
Romans / 20 juillet 2018

Lu! Un Cheval dans la Salle de Bain, de Douglas Adams. Richard McDuff, un développeur informatique gaucher, se rend à un dîner absolument barbant dans son ancienne université, sur l’invitation de Urban Chronotis, dit Reg, son ancien (et très vieux) directeur d’études. Lors de cette soirée est évoqué un ancien camarade de Richard, Svlad Cjelli, connu durant ses études pour ses dons de prémonitions, que l’intéressé a toujours nié. Lors de cette soirée, également, un cheval est retrouvé dans la salle de bain du vieux professeur. Toujours lors de cette soirée, Gordon Way, fondateur de l’entreprise d’informatique Way Forward Technologies II (la première a fait faillite) et ami et patron de Richard, est assassiné par un Moine électrique dans la campagne anglaise pendant qu’il était en train de laisser un message sur le répondeur téléphonique de Susan, sa sœur, petite-amie (un peu en froid) de Richard. Lorsque Richard est suspecté du meurtre, il va devoir compter sur l’expertise particulière de Svlad Cjelli, qui se fait maintenant appeler Dirk Gently et est devenu un détective holistique (est-ce utile de préciser qu’il est un brin excentrique et que ses méthodes sont pour le moins particulières ?) pour prouver son innocence et, surtout, comprendre…

Vu! Dirk Gently’s Holistic Detective Agency, saison 2.
Séries TV / 6 février 2018

Vu! Dirk Gently’s Holistic Detective Agency, saison 2. Todd et Farah, en cavale, débarquent dans la petite ville de Bergsberg, dans le Montana, à la recherche de Dirk Gently, prisonnier du Projet Blackwing, une organisation gouvernementale top secrète qui étudie les personnes avec des habilités particulières. Amanda et Vogel sont eux à la recherche des trois autres Rowdy 3, également capturés par Blackwing, et débarquent à leur tour à Bergsberg. Sauf qu’ils ont Mr Priest sur les talons, un assassin à la solde de l’agence. Bart arrive également à Bersberg, à la recherche de Ken, qui a, lui aussi, été fait prisonnier par Blackwing. Dirk Gently’s Holistic Detective Agency a été un de mes gros coups de cœur de 2017. J’ai adoré la série, son ton complètement décalé et son scénario tout aussi déjanté que cohérent, ses personnages hauts en couleurs et son humour implacable. Évidemment, quand la saison 2 est sortie, elle a immédiatement été propulsée en tête de mes séries à voir. Et ça commence très fort. Avec une scène d’intro dans un monde de chevaliers. Sauf que l’un des chevaliers a les cheveux roses et que son épée est, en fait, une énorme paire de ciseaux. Il…

Vu! Friends From College, saison 1.
Séries TV / 16 septembre 2017

Vu! Friends From College, saison 1. Ethan Turner est un écrivain proche de la quarantaine qui, malgré un succès d’estime, peine à faire décoller sa carrière. Il est marié à Lisa, une avocate rencontrée à Harvard durant leurs études, avec qui il essaie d’avoir un enfant. Le couple est installé à Chicago mais décide, pour le travail de Lisa, de revenir vivre à New-York, où ils retrouvent plusieurs de leurs amis de la prestigieuse faculté. Dont Sam, l’ancienne petite amie de Ethan, avec qui il entretient une liaison extra-conjugale prolongée. Mais aussi Nick, un rentier qui se comporte toujours comme un ado et qui avait des sentiments sur Lisa ; Max, un agent littéraire gay en couple avec un médecin spécialisé dans la procréation assistée ; et Marianne, une prof de yoga et actrice de théâtre alternatif. Le titre n’est pas très engageant. Ça ressemble à une tripotée de comédies américaines dont c’était la mode il y a quelques années. Friends With Kids, Friends With Money, j’en passe. La recette est simple, on prend des amis et on les met dans des situations décalées, le reste se fera tout seul. Ce qui m’a poussé à regarder cette série Netflix créée par…

Vu! Atypical, saison 1.
Séries TV / 23 août 2017

Vu! Atypical, saison 1. Sam est un lycéen californien de 18 ans atteint d’autisme. Si toute sa famille est organisée pour qu’il puisse mener une vie la plus normale possible, tout bascule le jour où il décide de se trouver une petite amie. Passionné par l’Antarctique, les pingouins et les recherches en général, il approche la situation d’un point de vue scientifique, se documentant sur le sujet et cherchant les avis d’experts. Sa mère, très protectrice, est déstabilisée et désœuvrée par cette quête qui l’inquiète, tandis que son père se sent pour une fois un peu utile dans la vie de son fils. Sa sœur cadette, Casey, rencontre un garçon qui lui plaît et doit concilier ses envies avec les besoins de son frère. Créée par Robia Rashid pour Netflix, cette série est centrée sur le personnage de Sam, un jeune adulte diagnostiqué sur le spectre de l’autisme. Mais plus que de simplement suivre ses tribulations décalées (Sam est passionné par des sujets peu populaires chez les jeunes de son âge et prend tout de façon très littérale, créant régulièrement des situations comiques et/ou touchantes), la série suit chacun des membres de sa famille et de son entourage proche. C’est…

Vu! War Machine, de David Michôd.
Films / 5 août 2017

Vu! War Machine, de David Michôd. Lorsque la guerre en Afghanistan s’embourbe, le gouvernement américain fait appel au général Glen McMahon, déjà en place en Irak, pour remplacer le chef des opérations au pied-levé et mettre fin au conflit. Leader né plein de convictions, le général est persuadé d’avoir les solutions pour gagner la guerre et libérer le peuple afghan. Avec son équipe, il entreprend de mettre en action ses théories de contre-insurrection, mais il est vite rattrapé par le manque de bonne volonté du gouvernement et l’ingérence des médias. Un film original Netflix mettant en scène Brad Pitt, ça ne se loupe pas, n’est-ce pas ? Encore moins un film écrit et réalisé par David Michôd, l’australien à qui l’ont doit l’acclamé Animal Kingdom (que je n’ai toujours pas vu) et le western dystopique The Rover (que j’avais bien aimé). J’ai assez vite déchanté, même si j’ai longtemps gardé espoir qu’il se « passe » quelque chose qui me force à revoir mon jugement. War Machine est une adaptation du livre The Operators, écrit par Michael Hastings, un journaliste du magazine Rolling Stone et auteur d’un article pour le même magazine qui précipitera la chute du général. C’est d’ailleurs ce même Hastings,…