Vu! Bad Moms, de Jon Lucas et Scott Moore.
Films / 11 mars 2017

Vu! Bad Moms, de Jon Lucas et Scott Moore. Le quotidien d’Amy se résume à une course contre la montre pour faire tout ce qu’elle a à faire. Amener les enfants à l’école, aller travailler, retourner chercher ses enfants à l’école, les déposer à leurs différentes activités extra-scolaires, faire les courses, le ménage, préparer le repas, assister aux réunions des parents d’élèves, et tout ça pendant que son mari ne lève pas le petit doigt. Le jour où Amy le surprend à se masturber devant sa webcam avec une autre femme, elle le met à la porte. Elle se lie ensuite avec Kiki et Carla, deux autres mères fatiguées par la pression qu’elles subissent. Ensemble, elles décident d’être de mauvaises mères et de profiter un peu de la vie. Bon, autant le dire tout de suite, je ne sais pas ce qui m’est passé par la tête. J’hésitais à regarder plusieurs autres films et je me suis dis, tiens, celui-là n’est pas trop long, j’aime bien les actrices, ça peut être sympa. Erreur fatale. J’aime bien les actrices, c’est vrai. Et, à vrai dire, le casting est plutôt solide. Mila Kunis est parfaite dans ce type de rôle, capable de jouer…

Vu! Haters Back Off, saison 1.
Séries TV / 24 février 2017

Vu! Haters Back Off, saison 1. Miranda habite dans la banlieue de Tacoma, dans l’État du Washington. Elle n’a qu’un but dans la vie : devenir célèbre. Pour atteindre son objectif, elle poste des vidéos de ses chansons sur YouTube et travaille d’arrache-pied avec son oncle pour se faire connaître. Dans sa quête de succès, Miranda a un atout considérable, elle croit en elle-même. Elle croit beaucoup en elle-même. En fait, c’est le seul atout qu’elle possède. Et il devient vite un poids. Car Miranda n’a aucun talent. À moins qu’être égocentrique ne compte comme un talent. Poussée par son oncle Jim, elle fait vivre l’enfer à sa mère, une hypocondriaque qui la conforte dans son fantasme, et surtout à Emily, sa sœur passionnée de peinture, la seule personne raisonnable de sa famille. Avant de devenir une production originale Netflix, le personnage de Miranda Sings s’est fait connaître sur YouTube. Elle est la création de Colleen Ballinger, une comédienne de stand-up américaine. En 2008, elle poste sa première vidéo de Miranda offrant des cours de chant complètement décalés. Depuis, elle accumule des millions de followers sur les réseaux sociaux et sa chaîne YouTube dépasse les 2 milliards de vues. Rien que ça….

Abandonné! Santa Clarita Diet, saison 1.
Séries TV / 17 février 2017

Abandonné! Santa Clarita Diet, saison 1. Sheila Hammond est une agent immobilier tout ce qu’il y a de plus classique. Elle habite avec Joel, son mari et collègue, et Abby, leur fille, dans le comté de Los Angeles. Elle mène une existence somme toute classique jusqu’au jour où elle se met à manger de la chair humaine. Joel et Abby doivent dès lors mettre tout en œuvre pour l’aider et la protéger tandis que Sheila devra apprendre à contrôler ses pulsions. La nouvelle production Netflix m’a attiré avec son pitch audacieux, traité sur le ton de l’humour. Les zombies sont à la mode depuis quelques temps et c’est rafraîchissant de voir des séries qui gardent le thème en variant le ton. Le seul élément qui me dérangeait, avant même de regarder le pilote, c’est la présence de Drew Barrymore dans le rôle-titre. Je ne saurais expliquer pourquoi, mais j’ai beaucoup de mal avec cette actrice. J’espérais que la qualité de la série et Timothy Olyphant suffiraient à compenser. Ça n’aura pas été le cas. Non pas que Timothy Olyphant soit mauvais dans son rôle de père de famille confronté à la transformation radicale de sa femme, même s’il surjoue un…

Vu! Agents Presque Secrets, de Rawson Marshall Thurber.
Films / 4 février 2017

Vu! Agents Presque Secrets, de Rawson Marshall Thurber. Star de la promo 1996 de son lycée, Calvin Joyner reçoit les honores de ses camarades et de son proviseur. Tandis que Robbie Wierdicht, un étudiant timide et en surpoids, est humilié devant toute l’assemblée par Trevor Olson et sa bande. Seul Calvin prend pitié de lui. 20 ans plus tard, Calvin, qui a épousé sa petite amie de l’époque et est devenu un comptable sans histoire, reçoit une invitation Facebook d’un certain Bob Stone, qui se révèle être Robbie Wierdicht. Lorsqu’ils se rencontrent, Calvin est surpris par la transformation physique de Robbie, qui lui demande son aide pour vérifier des comptes. Calvin accepte, et se retrouve rapidement avec la CIA sur le dos. Le point de départ est très simpliste et sent un peu le réchauffé, mais c’est également une recette à potentiel et il n’y a aucun mal à partir de bases éprouvées pour faire un bon film. Encore faut-il ensuite se distinguer des autres productions du même genre. Le début est d’ailleurs encourageant, avec ce mélange de comédie franche avec un soupçon d’humanité qui semble être devenue la norme américaine. La première scène, avec The Rock dans la peau d’un…

Vu! Célibataire, mode d’emploi, de Christian Ditter.
Films / 21 janvier 2017

Vu! Célibataire, mode d’emploi, de Christian Ditter. Il y a plusieurs façons d’être célibataire, des bonnes et des moins bonnes. Il y a Alice, qui ressent le besoin de faire un break avec son copain avec qui tout va bien pour se découvrir elle-même ; il y a aussi Meg, sa sœur, qui s’est consacrée corps et âme à sa carrière et décide à l’approche de la quarantaine de faire un bébé toute seule (ou presque) ; il y a encore Robin, la nouvelle collègue d’Alice, qui ne pense qu’à faire la fête et enchaîner les coups d’un soir ; ou Lucy, qui travaille sur un algorithme qui lui permettrait de trouver le partenaire idéal sur les sites de rencontres, et Tom, le propriétaire du bar en bas de chez elle, où elle vient profiter du wifi gratuit. J’aime beaucoup Rebel Wilson, et elle est sans doute la raison principale qui m’a décidé à regarder ce film. Bon, la présence d’Alison Brie au casting, a aidé aussi, puisque j’aime beaucoup tous les acteurs de Community. Le film en lui-même, adapté du roman de Liz Tuccillo, se veut une comédie romantique moderne. Il y a de l’amour et la quête de…

Vu! Elvis & Nixon, de Liza Johnson.
Films / 14 janvier 2017

Vu! Elvis & Nixon, de Liza Johnson. À quelques jours de Noël 1970, Elvis Presley se rend à la Maison Blanche et demande à parler au président Nixon. Il a avec lui une lettre manuscrite écrite durant son trajet en avion depuis la Californie, où il exprime son inquiétude pour les États-Unis et sa jeunesse décadente. Il souhaite mettre son image et sa personne au service de son pays en devenant un agent infiltré du bureau des narcotiques et des drogues dangereuses. Avant même que le président ne soit mis au courant, un de ses conseillers décide de tout faire pour que cette rencontre ait lieu, persuadé qu’elle a le potentiel de redorer l’image du président auprès de la jeunesse. Le film est présenté comme « une histoire vraie que vous aurez du mal à croire ». Et il tient ses promesses. Tout, dans ce troisième film de la réalisatrice américaine, laisse penser que c’est une fiction. Pourtant, le scénario est tiré des mémoires de deux des rares témoins de la rencontre, à savoir un des plus proches amis du King, Jerry Schilling, et un des conseillers de Nixon, Egil Krogh. Tout ne s’est évidemment pas déroulé exactement comme ça dans la réalité,…

Vu! SOS Fantômes, de Paul Feig.
Films / 10 janvier 2017

Vu! SOS Fantômes, de Paul Feig. Erin Gilbert est en passe de devenue professeure titulaire dans le département de physique quantique de l’université de Columbia. Son passé refait surface quand elle est abordée par le conservateur du musée du Manoir Aldridge, qui lui demande son aide concernant une affaire de fantômes et lui présente une copie d’un ouvrage sur le paranormal qu’elle a écrit des années plus tôt avec son ancienne amie d’enfance, Abby Yates. Erin rend visite à Abby et lui demande de cesser l’exploitation du livre sur Amazon, au moins jusqu’à ce qu’elle soit titularisée. Abby refuse, mais convainc Erin de les accompagner, elle et Jillian, sa nouvelle assistante, au manoir. Les trois femmes se retrouvent alors face à un spectre, ce qui confirme leurs théories. La vidéo de la scène fait le buzz et coûte son poste à Erin. Les trois filles n’ont plus le choix, pour poursuivre leurs recherches, que de monter une agence indépendante. SOS Fantômes a bercé mon enfance. Je ne sais pas combien de fois j’ai vu les deux premiers films, dont je garde un souvenir empli de nostalgie. La rumeur d’un troisième opus revenait régulièrement de temps en temps, comme c’était le cas pour Jurassic Park….

Vu! Nos Pires Voisins 2, de Nicholas Stoller.
Films / 26 novembre 2016

Vu! Nos Pires Voisins 2, de Nicholas Stoller. Mac et Kelly apprennent qu’ils vont avoir leur deuxième enfant. Et pour l’occasion, ils décident de mettre en vente leur maison et d’en chercher une plus grande. Ils trouvent leur bonheur et même un jeune couple prêt à acheter. Mais voilà que débarque, dans la maison d’à côté, une sororité 100% filles menée par Shelby, une jeune étudiante bien décidée à s’émanciper. Épaulée par Teddy, elle et ses copines vont tout faire pour renverser les préjugés véhiculés par les fraternités. Ce n’est bien sûr pas au goût de Mac et Kelly, qui vont devoir repartir en guerre pour se débarrasser de ce nouvel envahisseur. Je ne garde qu’un vague souvenir de Nos Pires Voisins, premier du nom. Je l’avais vu parce que je suis fan de Seth Rogen, et je crois me souvenir que j’avais été amusé, mais il ne m’a pas marqué plus que ça. J’ai quand même donné sa chance à cette suite. Et je ne regrette pas. Le couple Seth Rogen/Rose Byrne fonctionne toujours aussi bien. Et le fait que leur fille ait grandi permet quelques scènes très drôles (son jouet préféré est le godemiché rose de sa mère)…

Vu! Mascots, de Christopher Guest.
Films / 1 novembre 2016

Vu! Mascots, de Christopher Guest. Comme chaque année, les meilleures mascottes amateurs du monde entier se retrouvent pour tenter de remporter le prestigieux Gold Fluffy Award de la World Mascot Association. Les différents participants nous racontent leur passion, leur vision du mascoting et nous entraînent dans les coulisses de cet événement majeur de leur discipline. Production originale Netflix, Mascots est un mockumentary écrit (avec Jim Piddock) et réalisé par Christopher Guest. On y retrouve un casting composé de têtes qui seront familières pour ceux qui suivent les séries américaines. Le ton est immédiatement donné avec le couple formé par le génial Zach Woods et Sarah Baker. Ils s’accordent parfaitement, lui avec son visage naturellement crispé et elle avec ses faux-airs de Melissa McCarthy et passent leur temps à s’envoyer des piques avec une attitude passive-agressive. Parker Posey joue une danseuse expérimentale délurée, accompagnée de sa soeur,  jouée par Susan Yeagley ; Chris O’Dowd est le Fist, une mascotte de hockey rebelle ; Tom Bennett est venu spécialement d’Angleterre, avec son père (Jim Piddock) et sa femme (Kerry Godliman) où il représente la troisième génération de Sid le Hérisson ; Christopher Moynihan est une mascotte de plombier pour une petite université de Californie. Ed Begley Jr et Jane…

Vu! Our idiot Brother, de Jesse Peretz.
Films / 24 septembre 2016

Vu! Our idiot Brother, de Jesse Peretz. Ned travaille dans une ferme bio avec Janet, sa petite amie. Tandis qu’il vend ses fruits et légumes sur un marché, il est abordé par un policier local, qui lui demande de lui vendre de l’herbe. Ned refuse, puis, guidé par son idéalisme naïf et la fausse sincérité exprimée par l’agent de police, finit par lui vendre un petit sachet. Après avoir purgé sa peine de prison, il rentre à la ferme, pour découvrir que Janet l’a déjà remplacé. Elle refuse même qu’il récupère Willie Nelson, son chien. Ned retourne chez sa mère et est hébergé, à tour de rôle, chez chacune de ses trois sœurs. Our Idiot Brother est un de ces films injustement inédits en France. Certes, Jesse Peretz n’est pas un réalisateur particulièrement reconnu, n’ayant à son crédit, à part Son Ex et Moi, que quelques épisodes de séries et clips musicaux. Mais avec ce casting de qualité, Our Idiot Brother aurait dû attirer un peu plus d’attention. C’est d’ailleurs ce casting qui m’a poussé à me pencher sur cette comédie légère. Paul Rudd est absolument formidable dans son rôle de Ned. Il a cette capacité d’être lui-même en toute circonstance et peu importe son…