Vu! Brimstone, de Martin Koolhoven.
Films / 15 septembre 2017

Vu! Brimstone, de Martin Koolhoven. Liz est une sage-femme muette vivant dans une petite ville de l’ouest américain avec son mari et leur deux enfants. Lorsqu’un nouveau révérend arrive en ville, Liz est aussitôt terrifiée. Une des femmes du village perd les eaux à la sortie de la messe et Liz fait de son mieux pour l’accoucher dans l’église, mais doit choisir entre sauver la mère ou l’enfant. Alors qu’elle tente de convaincre son mari de quitter la région, le mari de la femme accouchée, débarque à leur ferme alcoolisé, accuse Liz du meurtre de son bébé et demande justice. Le révérend le raisonne au moment mais plutôt que d’apaiser les craintes de Liz, elle s’introduit dans l’église en pleine nuit pour l’assassiner. Quand elle trouve la poupée de sa fille dans son lit, elle comprend à quel point sa famille est en danger. J’avais mes doutes sur ce western franco-néerlandais (mais en fait américain). L’affiche, pourtant, fait envie. Mais je n’avais pas entendu parler de ce film et le casting laissant craindre un film assez générique. Je ne sais pas vraiment pourquoi je me suis laissé convaincre, peut-être parce que j’aime bien les westerns et que j’étais curieux de…

Lu! Surtensions, d’Olivier Norek.
Romans / 6 septembre 2017

Lu! Surtensions, d’Olivier Norek. « C’est une histoire qui a plusieurs commencements… » Voilà comment le capitaine Coste entame sa consultation avec la psy de la police. Il est là parce qu’il a tué deux personnes, même si les conditions sont peu claires. Et puisque c’est la procédure, il raconte les faits. En débutant par un kidnapping. Pendant qu’un braqueur de bijouterie se retrouve en prison. Et que l’équipe du capitaine Coste se lance après des criminels qui possèdent toujours une longueur d’avance. Olivier Norek, c’était ma découverte surprise de l’été 2016. Je dis surprise, mais ça n’aurait pas vraiment dû l’être. Parce que bien avant de me plonger dans Code 93, j’avais déjà entendu nombre de louanges sur sa série consacrée au capitaine Coste. Le truc, c’est que j’ai tendance à me méfier de ce que tout le monde encense. Mais là, force est de constater que tout le monde n’avait pas tort. J’ai beaucoup aimé Code 93, le style brut de l’auteur et son vécu évident. Je ne vais pas vous refaire la biographie de monsieur Norek, mais les flics et la réalité de la Seine-Saint-Denis, ça le connait. Bref, j’ai attendu plusieurs mois avant de lire Territoires, parce que…

Vu! Toni Erdmann, de Maren Ade.
Films / 18 juillet 2017

Vu! Toni Erdmann, de Maren Ade. Winfried Conradi est un prof de musique allemand d’une soixantaine d’années. Son quotidien n’est pas des plus trépidants, et il fait de son mieux pour l’égayer en employant un humour pince-sans-rire. Ines, sa fille, consultante pour une grande entreprise à Bucarest, passe en coup de vent quelques semaines avant son anniversaire. À la suite d’un drame personnel, il décide de lui rendre une visite surprise avec dans l’idée de s’assurer qu’elle est heureuse dans sa vie. Après quelques jours décevants, il lui annonce qu’il rentre en Allemagne pour la laisser se concentrer sur l’important contrat qu’elle doit conclure. Mais, en réalité, il décide de s’immiscer encore plus dans sa vie professionnelle et personnelle en s’inventant le personnage d’un coach de vie/ambassadeur allemand nommé Toni Erdmann. J’avais entendu parler de ce film allemand en tombant par hasard sur l’émission Le Cercle, sur Canal +, au moment où Toni Erdman était présenté à Cannes. Un des chroniqueurs, dont le nom s’est depuis perdu dans les méandres de ma mémoire, a réussi à me convaincre, extraits à l’appui, de noter le titre sur un bout de feuille volante, avec dans l’idée de me procurer le DVD un…

Vu! Split, de M. Night Shyamalan.
Films / 12 juillet 2017

Vu! Split, de M. Night Shyamalan. Claire fête son anniversaire avec ses copines dans un diner. Après le dessert, le père de Claire, qui s’apprête à partir avec sa fille et son amie Marcia, remarque que personne ne vient chercher Casey, l’asociale de la classe, et propose de la ramener également. Pendant que le père range les cadeaux dans le coffre. il est attaqué par un homme qui kidnappe les trois adolescentes et les séquestre dans une petite chambre fermée à clefs. Durant leur captivité, le ravisseur révèle différentes personnalités distinctes, dont une qui les prévient que la Bête est en route et qu’elles lui serviront de nourriture. À sa sortie en salle, fin février dernier, Split a remporté un joli succès. Plusieurs personnes me l’ont vivement conseillé et je l’avais noté sur ma liste de films à voir. J’ai ensuite appris qu’il était réalisé par M. Night Shyamalan et je me suis un peu crispé. J’ai adoré, comme beaucoup, Sixième Sens, le film qui a révélé le réalisateur indien au grand public. J’ai également adoré Incassable, et aimé Signes ou Le Village. Je n’ai pas (encore) vu La Jeune Fille de l’Eau ou Le Dernier Maître de l’Air, mais…

Lu! De Cauchemar et de Feu, de Nicolas Lebel.
Romans / 27 juin 2017

Lu! De Cauchemar et de Feu, de Nicolas Lebel. Le 24 mars 2016, à quelques jours du dimanche de Pâques, un homme est retrouvé assassiné dans les toilettes d’un pub irlandais. Les analyses révèlent rapidement l’appartenance de la victime à l’IRA. En plein état d’urgence, le capitaine Mehrlicht et son équipe doivent résoudre l’affaire au plus vite, tandis que les cadavres s’accumulent et que le spectre d’une légende gaélique se dessine sur les scènes de crime. De Cauchemar et de Feu est le quatrième roman de Nicolas Lebel. C’est également la quatrième aventure du capitaine Mehrlicht et de toute son équipe. Avant même d’ouvrir le livre et d’en commencer la lecture, j’ai été séduit par cette magnifique couverture. Les couvertures sont toujours intrigantes, chez Nicolas Lebel, mais celle-là est la meilleure en date car, plus encore que les autres, elle tape immédiatement à l’œil, capte l’attention et stimule l’imagination. Après une montée en pression très bien menée pendant les trois premiers romans, il n’y aurait rien d’étonnant à ce que ce quatrième opus soit un peu en-dessous. Après tout, on retrouve la même structure, ces meurtres qui s’enchaînent en même temps qu’arrive un nouveau stagiaire dans l’équipe ; le téléphone de Mehrlicht met…

Vu! Fleabag, saison 1.
Séries TV / 13 juin 2017

Vu! Fleabag, saison 1. Fleabag est une trentenaire vivant à Londres. Elle a ouvert un café/sandwicherie avec Boo, sa meilleure amie. Si tout n’était pas parfait, rien ne va plus depuis que Boo s’est jetée devant un bus après avoir découvert que son petit copain avait couché avec une autre. Depuis, Fleabag met tout en œuvre pour s’auto-détruire. Et ses proches sont les premières victimes collatérales. Son couple chaotique avec Harry, qui la rassure autant qu’il l’agace ; sa relation avec sa grande sœur, Claire, celle avec son père. Et c’est sans compter son beau-frère ou sa marraine de belle-mère. Pour pimenter le tout, Fleabag s’envoie en l’air avec qui veut bien la prendre, ou presque, comme un moyen désespéré de garder le contrôle. Fleabag est une des peu nombreuses séries estampillée Amazon Original Series. Comme pour plusieurs séries originales Netflix, c’est avant tout une série diffusée en Angleterre puis récupérée par le géant américain pour venir garnir son catalogue. Peu importe. Ce qui compte, c’est que la création de Phoebe Waller-Bridge (qui est en fait l’adaptation par Phoebe Waller-Bridge de la pièce de théâtre du même nom qu’elle avait créée à la suite d’un défi lancé par un ami dans une…

Vu! The Keepers, saison 1.
Documentaires / 3 juin 2017

Vu! The Keepers, saison 1. Le 7 novembre 1969, Sœur Cathy Cesnik sort faire quelques courses dans la ville de Baltimore. Elle encaisse un chèque dans le but d’acheter un cadeau pour les fiançailles de sa petite sœur. Puis elle disparaît. Sa voiture est retrouvée maculée de boue le lendemain matin, garée illégalement devant l’appartement qu’elle partageait avec une amie également nonne. Son corps sera découvert, abandonné près d’une décharge à l’écart de la ville, quelques mois plus tard. Quatre jours après Cathy, une autre jeune femme, Joyce Malecki, disparaît à son tour. Son corps est retrouvé au bout de deux jours dans une réserve fédérale. Près de cinquante années plus tard, d’anciennes élèves de Cathy, des proches des victimes, des journalistes et d’autres victimes continuent de témoigner et de collecter les preuves pour découvrir qui sont les coupables des meurtres, mais aussi pour faire le jour sur une grave affaire de pédophilie remontée depuis à la surface. Après Making a Murderer, Netflix nous livre une nouvelle série documentaire captivante sur un faits divers sordide aux multiples ramifications. Une nouvelle fois, l’enquête est passionnante, mêlant témoignages, reconstitutions et rebondissements. Une nouvelle fois, la réalité dépasse la fiction. Je ne connaissais rien de cette histoire avant de…

Lu! Sans Pitié ni Remords, de Nicolas Lebel.
Romans / 31 mai 2017

Lu! Sans Pitié ni Remords, de Nicolas Lebel. Au lendemain de l’arrestation de l’Empoisonneuse, le capitaine Mehrlicht, accompagné par son équipe, assiste à l’enterrement de son meilleur ami, Jacques Morel, décédé d’un cancer. Juste avant un repos bien mérité auprès de Mado, Mehrlicht se rend chez le notaire pour découvrir le testament de Jacques. Le capitaine Kabongo, de la police de l’Art, est également présent. Lorsque Mehrlicht trouve un diamant brut dans une enveloppe qui lui est destinée, Kabongo lui explique qu’il enquête sur la disparition d’une statue africaine, le Gardien des Esprits, lors du déménagement du Musée des arts africains et océanien, douze ans plus tôt. Déménagement supervisé par Jacques lui-même. Ne pouvant croire à la culpabilité de son ami, Mehrlicht décide de repousser ses vacances le temps de prouver son innocence. Dans le même temps, une avalanche de suicides tombe sur Latour et Dossantos, qui se retrouvent sous la coupe d’un nouveau chef. Juste après avoir dévoré Le Jour des Morts, je poursuis ma mise à jour dans les enquêtes du capitaine Mehrlicht et de son équipe avec cette suite plus que directe, puisque l’action débute quelques jours à peine après la fin du précédent. Autant dire qu’on est immédiatement…

Lu! Le Jour des Morts, de Nicolas Lebel.
Romans / 26 mai 2017

Lu! Le Jour des Morts, de Nicolas Lebel. Le capitaine Mehrlicht ne trouve rien de mieux, pour célébrer le Jour des Morts, que de concocter un canular avec son ami Jacques, hospitalisé pour un cancer et condamné, où ce dernier interprète le rôle de la Faucheuse. Le lendemain, quand il est de retour à l’hôpital Saint-Antoine, l’esprit n’est plus aux pieds-de-nez à la mort. Avec son équipe, il doit enquêter sur la mort suspecte d’un patient. Bientôt, les cadavres s’accumulent et la pression est mise sur Mehrlicht et ses lieutenants pour arrêter celle que l’on surnomme déjà l’Empoisonneuse. Ça fait environ un an que j’ai lu et beaucoup aimé le premier roman de Nicolas Lebel, L’Heure des Fous. À peine le Jour des Morts entamé, j’ai retrouvé la plume habile du linguiste avec bonheur. Nicolas Lebel, avant tout, est un écrivain au sens noble du thème. Le goût du bon mot et de la phrase bien construite crève la page. Les descriptions sont précises, les références nombreuses et la culture omniprésente. Nicolas Lebel est également un narrateur doué. Il sait parfaitement distiller les informations pour nous faire entrer immédiatement dans l’histoire, tout en la dévoilant au fur et à mesure, au rythme…

Vu! Nous Trois ou Rien, de Kheiron.
Films / 12 mai 2017

Vu! Nous Trois ou Rien, de Kheiron. Hibat Tabib est un jeune avocat iranien issu d’une famille de douze enfants. Engagé politiquement et fermement opposé au régime du shah, il est emprisonné avec l’un de ses frères pendant sept années. Il sera finalement libéré après de grandes manifestations. Bien décidé à poursuivre le combat, il tombe en parallèle amoureux de Fereshteh. Alors que le shah est remplacé au pouvoir par l’ayatollah Khomeini, qui impose la charia, Feresteh donne naissance à un petit garçon, Manouchehr. Avec le durcissement du régime, Hibat et Fereshteh décident de poursuivre le combat depuis l’étranger et se lancent, avec leur fils, dans un périple à travers l’Europe, pour arriver en Seine-Saint-Denis, où un tout autre combat commence. J’étais tombé, en zappant, sur une interview de Kheiron au moment de la sortie du film. Il m’avait donné envie d’y jeter un coup d’œil et j’avais donc ajouté Nous Trois ou Rien à la longue liste de films que j’ai à voir. Un peu moins de deux ans plus tard, je l’ai enfin regardé. Et mon seul regret, c’est de ne pas l’avoir vu plus tôt. Autant le dire tout de suite, Nous Trois ou Rien est un énorme coup…