Vu! Moonlight, de Barry Jenkins.
Films / 28 avril 2018

Vu! Moonlight, de Barry Jenkins. Juan, un dealer de Miami, prend sous son aile Chiron, un garçon chétif et introverti d’une dizaine d’années, qui subit les brimades des autres enfants du quartier. Élevé par une mère célibataire accro au crack, Chiron voit en Juan une figure paternelle à travers laquelle il cherche à se construire. Moonlight a fait parler de lui après avoir raflé l’Oscar du meilleur film en 2017 à la surprise générale. C’est un des rares films (si ce n’est le seul) à évoquer le parcours d’un enfant noir américain homosexuel. En adaptant la pièce In Moonlight Black Boys Look Blue de Tarell Alvin McCraney, Barry Jenkins livre un film très personnel sur le parcours de ce jeune garçon, Chiron. L’histoire de décompose en trois actes et s’articulent autour de trois événements fondateurs dans sa vie. D’abord à 9 ans, puis à 17 et enfin à 25. Au cours de ces différentes périodes, Chiron tente de se construire dans un environnement hostile où il subit à la fois sa différence et son contexte familial difficile. Pour raconter cette histoire complexe et très intimiste, Alex R. Hibbert, Ashton Sanders et Trevante Rhodes se succèdent pour interpréter Chiron respectivement à…

Vu! The Lobster, de Yorgos Lanthimos.
Films / 25 avril 2018

Vu! The Lobster, de Yorgos Lanthimos. Dans une société où le célibat est illégal, David, récent veuf, est envoyé à l’hôtel, où il a 45 jours pour trouver l’âme sœur, sous peine d’être transformé en l’animal de son choix. Les célibataires peuvent gagner du temps en capturant des solitaires lors des chassent quotidiennes. Si ça n’est pas un pitch profondément original, je ne sais pas de quoi je parle. Dire que j’étais passé complètement à côté de ce film lors de sa sortie en 2015. Peut-être parce qu’il avait remporté le Prix du Jury à Cannes cette année-là et que, globalement, je me méfie des films primés à Cannes (à tort ou à raison). J’ai récemment été attiré par Mise à mort du cerf sacré, du même réalisateur. Après quelques recherches, j’ai décidé de commencer mon immersion dans l’univers du réalisateur grec Yorgos Lanthimos avec son film précédent, The Lobster. Et je ne regrette pas. Le film se déroule sur un rythme étrange, faussement lent, qui pourrait en rebuter plusieurs mais qui m’a séduit immédiatement. Un rythme qui convient parfaitement à cette histoire cruellement loufoque qui tire sur le ridicule sans perdre un sérieux à la limite du pathétique. Colin…

Vu! Annihilation, d’Alex Garland.
Films / 4 avril 2018

Vu! Annihilation, d’Alex Garland. Lena est professeure de biologie cellulaire. Elle se remet difficilement de la disparition de son mari, Kane, survenue un an plus tôt au cours d’une mission militaire. Lorsqu’il réapparaît, un soir, Lena est d’abord submergée par la joie. Mais, très vite, elle comprend que Kane est différent. Et il se met à saigner. Les secours l’emmènent d’urgence à l’hôpital, mais le convoi est intercepté par des véhicules de l’armée. En tant qu’ex-militaire, Lena accompagne son mari mourant dans la Zone X, où il est mis en quarantaine pendant que des équipes de l’armée observent le Miroitement, un phénomène inexplicable qui gagne chaque jour un peu plus de terrain. Lena, désireuse d’aider son mari, décide de prendre part à la prochaine expédition à l’intérieur du Miroitement pour essayer de comprendre le phénomène. Alex Garland n’en est pas à son coup d’essai. Après avoir publié La Plage au milieu des années 90, il a sorti quatre autres romans, dont plusieurs ont été adaptés au cinéma, mais il est surtout devenu scénariste, pour les adaptations de ses œuvres (28 Jours Plus Tard ou Sunshine) ou d’autres adaptations (Auprès de moi toujours, Dredd), avant de passer lui-même derrière la caméra…

Lu! Rien ne s’oppose à la nuit, de Delphine de Vigan.
Romans / 14 mars 2018

Lu! Rien ne s’oppose à la nuit, de Delphine de Vigan. À la suite du suicide de Lucile, sa mère, Delphine de Vigan décide d’écrire sur sa vie. Sur son enfance dans une fatrie nombreuse, sur sa vie d’adulte, ses amours, ses enfants, ses faiblesses, sa maladie. Sur sa famille aussi, sur les joies, les peines, les drames, les secrets. Sur l’écriture également, la mise en place d’un tel projet et tout ce que cela implique, personnellement. J’ai découvert la plume de Delphine de Vigan avec son roman Les Heures Souterraines, qui m’a immédiatement séduit, même si ce n’est pas mon genre de prédilection. J’ai aimé l’histoire, j’ai adoré la façon de la raconter. Lorsque D’Après une Histoire Vraie est sorti, je l’ai acheté sans hésité et l’ai dévoré avec plaisir, même si j’avais percé le mystère rapidement. J’ai aimé parce qu’au-delà de l’histoire, très personnelle, je retrouvais cette plume qui m’avait tant séduit. Mais j’ai rencontré Delphine de Vigan pour la première fois au moment où tout le monde parlait d’elle, après la sortie et le succès du roman autobiographique consacré à sa mère, Rien ne s’oppose à la nuit. J’ai été marqué par la couverture sobre, cette belle…

Vu! Wind River, de Taylor Sheridan.
Films / 10 mars 2018

Vu! Wind River, de Taylor Sheridan. Cory exerce ses talents de chasseur dans les montagnes enneigées du Wyoming pour le compte du United States Fish and Wildlife Service, éliminant les prédateurs menaçant le bétail local. Marqué par la mort de son aînée, il se plonge dans son travail, tout en essayant de consacré du temps à son fils, Casey. Il est appelé sur la réserve indienne de Wind River pour chasser un puma. Durant sa traque, il découvre le corps d’une adolescente locale, Natalie, morte après avoir fui pieds nus dans la neige. Jane Banner, une jeune agent du FBI en formation à Las Vegas, est dépêchée sur place pour classifier l’affaire. Elle comprend rapidement que Natalie a été victime d’un viol et demande à Cory de l’aider à retrouver le coupable. Pour son troisième scripte porté à l’écran, après l’excellent Sicario et le très bon Comancheria, Taylor Sheridan est passé derrière la caméra. Il explique dans une interview que ce film lui tenait particulièrement à cœur. Après avoir passé beaucoup de temps dans la réserve de Wind River à écouter et recueillir les histoires et témoignages des amérindiens y vivant, il ne pouvait pas confier le scénario à un…

Vu! Westworld, saison 1.
Séries TV / 24 février 2018

Vu! Westworld, saison 1. Westworld est un parc d’attractions d’un tout nouveau genre. Recréant le Far West américain, il permet à ses visiteurs de s’immerger dans un univers ultra-réaliste grâce aux hôtes, des androïdes programmés pour être aux plus proche des comportements humains. Chaque visiteur peut ainsi vivre des aventures extraordinaires en repoussant ses limites. Dolores et Maeve, deux hôtes, commencent à se rappeler des souvenirs de leurs précédentes boucles pendant que d’autres hôtes présentent des bugs mis sur le compte des « rêveries », un nouveau sous-programme inscrit dans leur code lors de la dernière mise à jour. William, venu au parc avec son futur beau-frère, Logan, tombe amoureux de Dolores et voit en elle plus qu’un simple robot destiné à imiter les émotions humaines. Un homme en noir parcourt le parc à la recherche d’un mystérieux labyrinthe qui serait la clef pour atteindre un niveau supérieur. En coulisse, sous la pression du conseil d’administration, les différentes équipes s’évertuent de corriger les problèmes pour garder le parc fonctionnel et sécurisé pendant que Robert Ford, le fondateur du parc, met en place sa nouvelle grande histoire. Westworld est une série HBO produite, entre autres, par J. J. Abrams. C’est surtout une série…

Vu! The End of the F***ing World, saison 1.
Séries TV / 20 février 2018

Vu! The End of the F***ing World, saison 1. James, un lycéen de 17 ans d’une petite ville d’Angleterre, vit seul avec son père. Persuadé d’être un psychopathe, il tue régulièrement de petits animaux, mais a envie de passer à l’étape supérieure et de tuer un humain. Le hasard place Alyssa sur son chemin. Elle voit en James un moyen d’échapper à son quotidien, notamment sa vie chez sa mère et son beau-père, qu’elle méprise. Si James est pour elle un petit ami potentiel, Alyssa est pour lui une victime potentielle. Mais il repousse le moment et se laisse influencer par Alyssa qui l’embarque dans un road-trip bancal après avoir volé la voiture de son père. Dès les premières secondes, j’ai reconnu en The End of the F***ing World une comédie noire britannique comme je les aime. Le ton de l’histoire, la présentation des personnages, de leurs motivations, leur physique, leur accent, j’adore ! Il faut dire que les britanniques savent faire des séries originales, différentes, audacieuses. The End of the F***ing World est l’une d’elles. L’intrigue paraît simple : deux ados perturbés qui, ensemble, deviennent un peu malgré eux un couple rebelle en fugue. Mais l’histoire est bien plus…

Vu! Dirk Gently’s Holistic Detective Agency, saison 2.
Séries TV / 6 février 2018

Vu! Dirk Gently’s Holistic Detective Agency, saison 2. Todd et Farah, en cavale, débarquent dans la petite ville de Bergsberg, dans le Montana, à la recherche de Dirk Gently, prisonnier du Projet Blackwing, une organisation gouvernementale top secrète qui étudie les personnes avec des habilités particulières. Amanda et Vogel sont eux à la recherche des trois autres Rowdy 3, également capturés par Blackwing, et débarquent à leur tour à Bergsberg. Sauf qu’ils ont Mr Priest sur les talons, un assassin à la solde de l’agence. Bart arrive également à Bersberg, à la recherche de Ken, qui a, lui aussi, été fait prisonnier par Blackwing. Dirk Gently’s Holistic Detective Agency a été un de mes gros coups de cœur de 2017. J’ai adoré la série, son ton complètement décalé et son scénario tout aussi déjanté que cohérent, ses personnages hauts en couleurs et son humour implacable. Évidemment, quand la saison 2 est sortie, elle a immédiatement été propulsée en tête de mes séries à voir. Et ça commence très fort. Avec une scène d’intro dans un monde de chevaliers. Sauf que l’un des chevaliers a les cheveux roses et que son épée est, en fait, une énorme paire de ciseaux. Il…

Vu! Game of Thrones, saison 7.
Séries TV / 23 janvier 2018

Vu! Game of Thrones, saison 7. Winter is here. L’hiver est arrivé sur Westeros. Daenerys Targaryen, accompagnée par son armée, est arrivée à Dragonstone. Tyrion lui conseille de s’entourer d’alliés et monter sur le trône de fer sans violence pour ne pas reproduire les mêmes erreurs que son père. En manque cruel de soutiens dans la guerre à venir, Cersei repousse néanmoins la proposition de mariage d’Euron Greyjoy, qui lui promet de revenir avec un cadeau pour la convaincre. Dans le Nord, et malgré les réticences de Sansa, Jon accueille les représentants des familles dont les armées ont combattu aux côtés de Ramsay. Il comprend que les Marcheurs Blancs sont en route pour le Mur et que s’ils le passent, ce sera la fin. Alors quand Daenerys lui propose une rencontre à Dragonstone, il saisit l’opportunité. Bon, avant de lancer cette septième saison de Game of Thrones, il m’a fallu me remettre un peu à niveau. C’est toujours pareil. Il se passe tellement de choses, dans Game of Thrones, il y a tellement de personnages que tout bien garder en tête d’une saison à l’autre est presque impossible. Mais même en ayant regardé un récap de la saison 6, j’avais oublié…

Vu! The Punisher, saison 1.
Séries TV / 2 janvier 2018

Vu! The Punisher, saison 1. Alors que la ville de New-York croit le Punisher mort peu après son procès très médiatique, Pete Castiglione travaille sur un chantier de construction et passe ses journées à abattre des murs à la masse. Donny, un de ses collègues tente de sympathiser avec lui tandis que le reste de l’équipe ne l’apprécie guère. Malgré les provocations et les insultes, Pete fait de son mieux pour garder son calme. Mais lorsque Donny est embarqué dans un braquage qui tourne mal, Pete révèle sa vraie nature. Dans la foulée, il est contacté par Micro, un mystérieux homme qui lui demande son aide. Dans le même temps, Dinah Madani, de la Sécurité Intérieure, de retour d’Afghanistan, mène une enquête clandestine sur l’assassinat de son ancien partenaire, Ahmed Zubair, qui enquêtait sur un trafic d’héroïne organisé par des militaires américains. L’apparition de Frank Castle, alias le Punisher, était probablement l’événement marquant de la deuxième saison de Daredevil. L’interprétation de Jon Bernthal a immédiatement donné corps au personnage. Le voir dans sa propre série n’est pas une surprise. Mieux, c’est une excellente chose. The Punisher n’est pas un super-héros comme les autres. Il n’a pas de super pouvoir, c’est…