Lu! La Dent du Serpent, de Craig Johnson.
Romans / 30 décembre 2017

Lu! La Dent du Serpent, de Craig Johnson. Lorsque Barbara, une des citoyennes modèles de Durant, raconte que des anges s’occupent des menus travaux chez elle, qu’il lui suffit de leur laisser à manger pour qu’ils fassent les réparations nécessaires dans sa maison, le shérif Walt Longmire décide de mener l’enquête. Une enquête rapide, simple et efficace, qui révèle que les anges sont en fait un ado mormon maigrichon prénommé Cord, qui squatte le cabanon de Barbara depuis quelques semaines. Mais l’affaire se corse lorsque débarque à Durant un vieil homme ressemblant comme deux gouttes d’eau à Orrin Rockwell Porter, pourtant décédé près d’un siècle et demi plus tôt. Et elle se corse encore plus lorsqu’elle met une communauté de mormons dissidents, armés jusqu’aux dents, sur la route du shérif du comté le moins peuplé de l’état le moins peuplé des États-Unis. Je l’ai déjà dit (sans doute) mais je le répète (peut-être). Je crois que la collection Neo-Noir des éditions Gallmeister (qui est devenue, si j’ai bien compris, la collection Americana) est une de mes préférées. À tel point que quand je me balade chez mon dealer d’histoires et que je croise une de ces couvertures noires à la sobriété…