Vu! Stranger Things, saison 3.
Séries TV / 18 juillet 2019

Durant l’été 85, le tout nouveau centre commercial Starcourt est devenu le point central de la petite ville d’Hawkins. Si les petites boutiques sont fortement impactées, ça permet aux adolescents de trouver du boulot, notamment Steve, qui bosse dans une boutique de glaces. Alors que Jim s’inquiète du rapprochement entre Eleven et Mike et tente de s’immiscer dans leur relation. Que Dustin revient de sa colo, où il a rencontré la jolie Suzie. Mais le calme ne va pas durer et plusieurs habitants commencent à se comporter étrangement. Très franchement, je n’aurais pas été déçu que la saison 2 de Stranger Things conclue la série. Non pas que la saison 2 était mauvaise, mais je l’avais trouvée moins bonne que la première et sa conclusion obligeait une manipulation scénaristique pour relancer la machine. Eh bien, qu’à cela ne tienne. Puisque de toute façon, Stranger Things est une série hommage aux productions des années 80, il suffit de mettre quelques russes dans le coup et hop, le tour est joué. J’avais peur (et pas dans le bon sens) en lançant cette troisième saison, mais je trouve que les frères Duffer ont réussi, une nouvelle fois, à créer une ambiance. Et heureusement,…

Vu! Stranger Things, saison 2.
Séries TV / 27 décembre 2017

Vu! Stranger Things, saison 2. En 1984, dans la petite ville d’Hawkins, Indiana, une année s’est écoulée depuis la disparition d’Eleven et le retour de Will. Les habitants sont encore marqués par les événements, notamment Will, qui a des vision de plus en plus puissante de l’Upside Down et plus particulièrement d’une créature tentaculaire gigantesque dont la menace s’intensifie. Joyce est inquiète et les explications du docteur Sam Owens ne la convainquent pas. Mike, Dustin et Lucas voient l’arrivée de Maxine chambouler la communion de leur groupe. Stranger Things, c’était la sérié phare de l’été dernier. Cette seconde saison était évidemment très attendue par les fans. On retrouve immédiatement l’ambiance des films de science-fiction des années 80 et des livres de Stephen King et on se replonge sans mal dans la ville d’Hawkins. Le casting, déjà très solide, s’est encore étoffé. Les expérimentés Sean Astin et Paul Reiser rejoignent la troupe et se fondent tellement bien dans le moule qu’on a l’impression qu’ils ont toujours été là. Brett Gelman, que l’on croise normalement dans des comédies, hérite lui d’un petit rôle intéressant. Côté ados, impossible de passer à côté de Sadie Sink et de son personnage de Maxine, et encore…