Vu! Tomb Raider, de Roar Uthaug.
Films / 18 août 2018

Vu! Tomb Raider, de Roar Uthaug. Sept ans après la disparition de son père, le célèbre explorateur Richard Croft, Lara Croft, âgée de 21 ans, peine à se remettre. Elle refuse d’accepter la mort de son père ou de réclamer l’héritage qui l’attend, dont la reprise de l’entreprise familiale. Elle se contente de gagner sa vie comme livreuse à vélo à Londres. Mais lorsqu’elle se fait arrêter à la suite d’une course urbaine pour gagner quelques billets, elle est récupérée par Ana, une associée proche de son père, qui lui rappelle que si elle ne signe pas l’acte de décès de son père, elle pourrait tout perdre pour toujours. Finalement, Lara accepte de signer les papiers. Elle se voit alors remettre un ancien artefact, qui se révèle être une clef. Rapidement, elle découvre les travaux secrets de son père sur la légende d’Himiko et décide de partir sur ses traces pour comprendre ce qui lui est arrivé. Adolescent, j’ai très peu joué aux jeux Tomb Raider. Je ne suis même pas sûr d’avoir vu les deux premiers films avec Angelina Jolie – probablement pas. Mais, depuis, j’ai joué à Rise of the Tomb Raider, un jeu qui reprend les mêmes…

Vu! Warcraft : le Commencement, de Duncan Jones.
Films / 23 octobre 2016

Vu! Warcraft : le Commencement, de Duncan Jones. Lorsque Draenor, leur monde, se meurt, le sorcier Gul’dan unifie les différents clans orcs au sein de la Horde. Grâce à la magie du Fel, il ouvre un portail vers Azeroth. Voyant les villages pillés, Sir Lothar, le commandant des troupes de Hurlevent, demande l’aide du Gardien. Parallèlement, le roi Wrynn mène une troupe en terre orc avec Garona, une hybride orc faite prisonnière. Warcraft, c’est avant tout une série de jeux vidéos dans un univers fantasy. Il y a longtemps (avant que ça ne devienne un des MMORPG les plus populaires du monde), j’avais passé quelques heures à créer des armées pour combattre l’envahisseur. Depuis sa première version dans les années 90, Warcraft est devenue une marque, déclinée en jeux de plateaux, de rôle, en mangas, comics, romans et donc, tout naturellement, en film. Je ne dirais pas que j’attendais beaucoup de ce blockbuster annoncé, n’étant pas un inconditionnel de la franchise, mais j’étais curieux. Avec son univers fantasy et sa légion de fans, Warcraft avait tout pour s’imposer dans un genre trop peu représenté sérieusement au cinéma (Le Seigneur des Anneaux et Le Hobbit mis à part). Pourtant, dès les premières minutes, il apparaît évident…