Vu! Unbreakable Kimmy Schmidt, saison 1.
Séries TV / 7 février 2016

Vu! Unbreakable Kimmy Schmidt, saison 1. Depuis quinze ans, Kimmy Schmidt (Ellie Kemper), Cindy Pokorny (Sara Chase), Gretchen Chalker (Lauren Adams) et Donna Maria Nuñez (Sol Miranda) vivent enfermées dans un bunker, sous l’emprise du révérend Richard Wayne Gary Wayne (Jon Hamm), qui leur fait croire que la fin du monde à amené l’enfer sur Terre. Lorsqu’elles quittent enfin leur prison, les Mole Women d’Indiana sont invitées sur tous les plateaux pour témoigner de leur calvaire. Kimmy décide de rester à New-York. Initialement prévue pour être diffusée sur le réseau NBC, c’est finalement Netflix qui rachète les droits de la nouvelle série créée par Tina Fey et Robert Carlock pour Ellie Kemper. Dès les premières minutes et le générique, on découvre le ton très décalé que va prendre la série. L’humour est loufoque et décalé, à l’image des personnages qui peuple cette sitcom. De Kimmy, qui découvre le monde avec quinze ans de retard à son colocataire, Titus Andromedon (Tituss Burgess), un extravagant noir homosexuel rêvant de percer à Broadway, en passant par leur propriétaire, Lillian Kaushtupper (Carol Kane) ou Jacqueline Voorhees (Jane Krakowski), une femme riche et excentrique qui embauche Kimmy comme nanny. Et restent encore les guest-stars qui…

Abandonné! Under The Dome.
Séries TV / 3 septembre 2015

Abandonné! Under The Dome. Du jour au lendemain, la petite ville de Chester’s Mill, dans le Maine, se retrouve prisonnière d’un dôme gigantesque qui la recouvre. Coupés du monde, les habitants vont se révéler sous leur véritable jour. Adaptation télévisée de l’excellent roman de Stephen King, j’ai tenté l’aventure Under The Dome plus par curiosité qu’autre chose. J’avais adoré l’histoire originale et, comme de par hasard, j’ai été très déçu par la transposition sur le petit écran. Comme c’est (trop) souvent le cas avec des adaptations, l’histoire a été sensiblement modifiée. Les personnages principaux du roman sont bien présents, mais leur identité, leur rôle ou leur relation sont parfois différentes, ce qui m’a perturbé (en plus du fait que je n’en comprenne pas l’intérêt). Sans compter que des passages importants ont été passés sous silence et d’autres largement édulcorés pour pouvoir être diffusés sur le grand réseau national qu’est CBS. La première saison ne m’a pas convaincue, mais j’ai quand même essayé de regarder la deuxième, en espérant que la contribution du maître au scénario fasse une différence. Ce n’est pas le cas. Après trois épisodes et malgré les cliffhangers, je jette l’éponge. J’ai trouvé les personnages trop lisses et…