Vu! Aquaman, de James Wan.
Films / 24 juillet 2019

Au milieu des années 80, dans le Maine, un gardien de phare recueille et soigne une femme retrouvée sur la berge qui se révèle être Atlanna, la reine d’Atlantis. Ils tombent amoureux et ont un enfant ensemble, Arthur. Atlanna doit retourner en Atlantis pour évider que le roi ne les tue tous les trois. Trente ans plus tard, Arthur est devenu Aquaman grâce à son mentor, Vulko. Lors d’une mission de sauvetage d’un sous-marin, il se fait un ennemi chez le pirate David Kane en laissant mourir son père. La mission est mandatée en secret par Orm, roi d’Atlantis et demi-frère d’Arthur, qui veut débarrasser la planète des Surfaciens. Après avoir regardé Justice League, mes attentes concernant les films DC ont été drastiquement revues à la baisse. Quand Aquaman (personnage qui m’avait profondément déçu dans Justice League) est sorti, j’ai préféré rester à une distance de sécurité pour regarder les retombées. Les premiers retours ne m’ont clairement pas donné envie de me lancer tête baissée au cinéma. Je me disais que je finirai par le regarder, plus tard. Entre-temps, j’ai lu plusieurs commentaires élogieux sur la réalisation de James Wan et les décors. Et très franchement, ces commentaires sont tout…

Vu! Ave, César !, de Joel et Ethan Coen.
Films / 2 novembre 2016

Vu! Ave, César !, de Joel et Ethan Coen. Dans le Hollywood des années 50, Eddie Mannix est le fixer du studio Capitol Pictures. Lien direct avec le grand patron à New York, il doit veiller au bon fonctionnement du studio, à éviter que les facéties de ses stars soient découvertes par le grand public tout en réglant les divers problèmes et en orientant la presse dans la bonne direction. Attendu avec beaucoup d’espoirs, le dernier film en date des Frères Coen promettait d’excellentes choses. On connait le duo de scénaristes/réalisateurs pour ses histoires loufoques et ses personnages pittoresques, alors les imaginer revisitant l’Âge d’Or des studios de cinéma Hollywoodiens était alléchant. D’autant plus quand on voit le casting avec lequel ils travaillent ici. Jugez plutôt : Josh Brolin dans le rôle d’Eddie Mannix (inspiré par le célèbre fixer Eddie Mannix) ; George Clooney en star de cinéma, qui joue un centurion romain dans un péplum sur Jésus (et auquel le film emprunte le titre) ; Channing Tatum en star de comédie musicale ; Scarlett Johansson en starlette à la vie privée chaotique ; Aiden Ehrenreich dans le rôle d’un acteur de western propulsé à l’affiche d’une drame psychologique ;…

Vu! The Expendables 3, de Patrick Hughes.
Films / 19 janvier 2015

Vu! The Expendables 3, de Patrick Hughes. Après avoir vu le 1, je m’étais dit que je ne regarderai pas le 2 tant j’avais trouvé que c’était nul. Arpès avoir vu le 2, je m’étais promis de ne pas regarder le 3, tant c’était encore plus plus nul. Après avoir vu le 3, je me dit qu’à ce rythme-là, ils n’auront plus assez de deux heures pour faire apparaître à l’écran tous les noms inscrits au casting. Notons quand même les ajouts de Mel Gibson, Harrison Ford et Ronda Rousey. Les deux premiers relèvent le niveau d’acting (autrement pitoyable, merci messieurs Stallone et Schwarzy) et la troisième (actuelle championne du monde des poids coq de l’UFC) apporte de la crédibilité par ses scènes de combats. Antonio Banderas a un personnage rigolo également. Pour le reste, c’est dans la même veine que les deux volets précédents, le scénario tient sur une feuille de PQ usagé, les personnages sont… minces et les explosions abusées. Et, vraiment, Stallone et Schwarzy (et Dolph Lundgren aussi) devraient (auraient dû) arrêter de faire des films urgemment (depuis longtemps) pour éviter de ternir un peu plus leur carrière. Pour résumer, on peut dire que je n’ai pas trop aimé.