Vu! 3 Billboards, de Martin McDonagh.
Films / 13 juin 2018

Vu! 3 Billboards, de Martin McDonagh. Dans la petite ville d’Ebbing, Missouri, près d’un an après le viol et le meurtre d’Angela Hayes, personne n’a été arrêté. Pour mettre la pression sur le chef de la police de la ville, Mildred Hayes, la mère d’Angela, décide de louer trois panneaux publicitaires sur le bord d’une petite route à la sortie de la ville. Sur les panneaux, elle invective la police pour le manque de résultat. Si son geste provoque la colère des habitants, qui soutiennent Bill Willoughby, le chef de la police, atteint d’un cancer en phase terminal, il a le mérite de faire reparler de l’affaire et de relancer l’enquête. J’avais entendu parler de 3 Billboards à sa sortie ciné, le film ayant récolté plusieurs prix dans des festivals. De toute façon, avec un casting réunissant Frances McDormand, Woody Harrelson et Sam Rockwell en têtes d’affiche, il n’était pas question que je passe à côté. Et puis j’aime bien les histoires de vengeance. J’aime bien également les histoires qui se passent dans les petites villes où tout le monde connaît tout le monde, à la Stephen King, et où les rancœurs sont facilement exacerbées. Je pensais ne pas connaître…

Vu! Moonlight, de Barry Jenkins.
Films / 28 avril 2018

Vu! Moonlight, de Barry Jenkins. Juan, un dealer de Miami, prend sous son aile Chiron, un garçon chétif et introverti d’une dizaine d’années, qui subit les brimades des autres enfants du quartier. Élevé par une mère célibataire accro au crack, Chiron voit en Juan une figure paternelle à travers laquelle il cherche à se construire. Moonlight a fait parler de lui après avoir raflé l’Oscar du meilleur film en 2017 à la surprise générale. C’est un des rares films (si ce n’est le seul) à évoquer le parcours d’un enfant noir américain homosexuel. En adaptant la pièce In Moonlight Black Boys Look Blue de Tarell Alvin McCraney, Barry Jenkins livre un film très personnel sur le parcours de ce jeune garçon, Chiron. L’histoire de décompose en trois actes et s’articulent autour de trois événements fondateurs dans sa vie. D’abord à 9 ans, puis à 17 et enfin à 25. Au cours de ces différentes périodes, Chiron tente de se construire dans un environnement hostile où il subit à la fois sa différence et son contexte familial difficile. Pour raconter cette histoire complexe et très intimiste, Alex R. Hibbert, Ashton Sanders et Trevante Rhodes se succèdent pour interpréter Chiron respectivement à…

Vu! The Lobster, de Yorgos Lanthimos.
Films / 25 avril 2018

Vu! The Lobster, de Yorgos Lanthimos. Dans une société où le célibat est illégal, David, récent veuf, est envoyé à l’hôtel, où il a 45 jours pour trouver l’âme sœur, sous peine d’être transformé en l’animal de son choix. Les célibataires peuvent gagner du temps en capturant des solitaires lors des chassent quotidiennes. Si ça n’est pas un pitch profondément original, je ne sais pas de quoi je parle. Dire que j’étais passé complètement à côté de ce film lors de sa sortie en 2015. Peut-être parce qu’il avait remporté le Prix du Jury à Cannes cette année-là et que, globalement, je me méfie des films primés à Cannes (à tort ou à raison). J’ai récemment été attiré par Mise à mort du cerf sacré, du même réalisateur. Après quelques recherches, j’ai décidé de commencer mon immersion dans l’univers du réalisateur grec Yorgos Lanthimos avec son film précédent, The Lobster. Et je ne regrette pas. Le film se déroule sur un rythme étrange, faussement lent, qui pourrait en rebuter plusieurs mais qui m’a séduit immédiatement. Un rythme qui convient parfaitement à cette histoire cruellement loufoque qui tire sur le ridicule sans perdre un sérieux à la limite du pathétique. Colin…

Vu! Black Mirror, saison 2.
Séries TV / 7 avril 2018

Vu! Black Mirror, saison 2. Une fois n’est pas coutume, je ne débute pas cette chronique par un résumé. La raison est simple, Black Mirror n’est pas vraiment une série comme les autres. Certes, les séries britanniques sont régulièrement des séries pas comme les autres. Mais celle-là, encore moins. Black Mirror est une anthologie. Pas dans le sens American Horror Story, où chaque saison raconte une histoire différente. Ici, chaque épisode est une nouvelle histoire mettant en avant une technologie futuriste. Après une première saison de trois épisodes, Charlie Brooker revient avec quatre nouvelles histoires (oui, j’inclus le Christmas special, puisque je l’ai regardé). Comme lors de la première saison, Black Mirror saison 2 brille par son inventivité et par la qualité de son casting. Le revers de la médaille, c’est la qualité aléatoire de ses épisodes. Le premier épisode, intitulé Be Right Back, raconte l’histoire d’un jeune couple, Ash et Martha, qui s’installent dans la maison de campagne où Ash a grandi. L’emménagement accompli, Ash part rendre le camion de location. Il meurt sur la route, laissant Martha dévastée. Aux funérailles, elle apprend l’existence d’un service utilisant l’historique internet des défunts pour recréer une présence virtuelle. La technologie est…

Vu! Annihilation, d’Alex Garland.
Films / 4 avril 2018

Vu! Annihilation, d’Alex Garland. Lena est professeure de biologie cellulaire. Elle se remet difficilement de la disparition de son mari, Kane, survenue un an plus tôt au cours d’une mission militaire. Lorsqu’il réapparaît, un soir, Lena est d’abord submergée par la joie. Mais, très vite, elle comprend que Kane est différent. Et il se met à saigner. Les secours l’emmènent d’urgence à l’hôpital, mais le convoi est intercepté par des véhicules de l’armée. En tant qu’ex-militaire, Lena accompagne son mari mourant dans la Zone X, où il est mis en quarantaine pendant que des équipes de l’armée observent le Miroitement, un phénomène inexplicable qui gagne chaque jour un peu plus de terrain. Lena, désireuse d’aider son mari, décide de prendre part à la prochaine expédition à l’intérieur du Miroitement pour essayer de comprendre le phénomène. Alex Garland n’en est pas à son coup d’essai. Après avoir publié La Plage au milieu des années 90, il a sorti quatre autres romans, dont plusieurs ont été adaptés au cinéma, mais il est surtout devenu scénariste, pour les adaptations de ses œuvres (28 Jours Plus Tard ou Sunshine) ou d’autres adaptations (Auprès de moi toujours, Dredd), avant de passer lui-même derrière la caméra…

Vu! Mute, de Duncan Jones.
Films / 27 février 2018

Vu! Mute, de Duncan Jones. Au milieu du vingt-et-unième siècle, dans un Berlin au milieu d’une guerre entre l’Est et l’Ouest, Leo est un serveur muet à la suite d’un accident quand il était enfant. En couple avec Naadirah, qui travaille dans le même bar que lui, il goûte au bonheur. Jusqu’à ce que Naadirah disparaisse mystérieusement. Leo traverse alors la ville d’indice en piste, prêt à tout pour la retrouver. Dans le même temps, Cactus, un chirurgien américain déserteur, travaille pour Maksim, un mafieux qui promet de nouveaux papiers pour lui et sa fille. Mute est le plus récent film original Netflix. Présenté comme le projet d’une vie de Duncan Jones, le fils de David Bowie (qui lui dédie d’ailleurs son film), Mute avait un potentiel séduisant. Annoncé comme un film de science-fiction noir, intimiste, influencé par Blade Runner, j’ai eu envie de le voir dès que j’en ai entendu parler, espérant retrouver ce qui avait fait de Moon, la première réalisation de Duncan Jones, un film de science-fiction original, avant qu’il ne nous ponde un Warcraft tout pourri. L’ambiance est sombre avec un côté très européen, à l’opposé de l’esthétisme léché de Blade Runner 2049 de Denis Villeneuve….

Vu! Westworld, saison 1.
Séries TV / 24 février 2018

Vu! Westworld, saison 1. Westworld est un parc d’attractions d’un tout nouveau genre. Recréant le Far West américain, il permet à ses visiteurs de s’immerger dans un univers ultra-réaliste grâce aux hôtes, des androïdes programmés pour être aux plus proche des comportements humains. Chaque visiteur peut ainsi vivre des aventures extraordinaires en repoussant ses limites. Dolores et Maeve, deux hôtes, commencent à se rappeler des souvenirs de leurs précédentes boucles pendant que d’autres hôtes présentent des bugs mis sur le compte des « rêveries », un nouveau sous-programme inscrit dans leur code lors de la dernière mise à jour. William, venu au parc avec son futur beau-frère, Logan, tombe amoureux de Dolores et voit en elle plus qu’un simple robot destiné à imiter les émotions humaines. Un homme en noir parcourt le parc à la recherche d’un mystérieux labyrinthe qui serait la clef pour atteindre un niveau supérieur. En coulisse, sous la pression du conseil d’administration, les différentes équipes s’évertuent de corriger les problèmes pour garder le parc fonctionnel et sécurisé pendant que Robert Ford, le fondateur du parc, met en place sa nouvelle grande histoire. Westworld est une série HBO produite, entre autres, par J. J. Abrams. C’est surtout une série…

Vu! Manchester by the Sea, de Kenneth Lonergan.
Films / 20 septembre 2017

Vu! Manchester by the Sea, de Kenneth Lonergan. Lee Chandler est un homme-à-tout-faire et gardien d’immeuble taciturne vivant seul à Quincy, Massachusetts. Lorsque son frère fait une crise cardiaque, Joe retourne dans sa ville natale de Manchester-by-the-sea. En s’occupant des formalités administratives, il découvre que son frère l’a nommé tuteur légal de son neveu adolescent, Patrick. Perdu et perturbé, Lee voit remonter les souvenirs difficiles des événements qui l’ont poussé à s’exiler. Manchester by the Sea est un film indépendant américain présenté au festival de Sundance l’année dernière. Les droits ont aussitôt été rachetés par Amazon Studios, pour connaître un franc succès, à la fois au box-office, mais également aux yeux de la critique. Puisque j’en ai entendu du bien, que j’aime beaucoup Casey Affleck, que j’apprécie Michelle Williams et que même Kyle Chandler ne m’est plus insupportable, je me suis dit que j’allais tenter le coup. Le personnage de Lee est très réussi, cet homme en pénitence, détruit par la culpabilité et le chagrin, complètement perdu est interprété à merveille par un formidable Casey Affleck. Mention spéciale à toute la séquence dans le commissariat. Je me répète, j’adore cet acteur et le voir tenir un excellent premier rôle n’est pas…

Vu! The Lost City of Z, de James Gray.
Films / 26 août 2017

Vu! The Lost City of Z, de James Gray. Au tout début du vingtième siècle, Percy Fawcett, un major britannique, déplore l’absence de reconnaissance de sa hiérarchie. En cause, non pas ses capacités, mais la réputation de son père, qui était joueur et alcoolique. Lorsque la Société Géographique Royale lui propose alors de partir en mission dans la forêt Amazonienne pour cartographier la frontière entre le Bolivie et le Brésil, Fawcett est d’abord sceptique. La relation entre les deux pays est tendue à cause du business lucratif du caoutchouc, et les risques sont grands, mais, en échange, Fawcett sera réhabilité et médaillé. Malgré les difficultés, Fawcett remplit sa mission de remonter à la source du Rio Verde. Mieux, il prend rapidement goût à l’exploration et, en découvrant des poteries anciennes dans la jungle, est persuadé que la forêt abrite une grande cité antique, qu’il nomme Z. Dès lors, Percy Fawcett est mué par une obsession grandissante de découvrir la cité perdue de Z. J’avais entendu parler de ce film au moment de sa sortie en salle. Je sais, pour avoir vu The Yards et La Nuit Nous Appartient, le goût de James Gray pour les films bien faits. Même si…

Vu! Bloodline, saison 1.
Séries TV / 19 août 2017

Vu! Bloodline, saison 1. La famille Rayburn est une institution d’Islamorada, une île au Sud de Miami. 45 ans plus tôt, Robert et Sally Rayburn y ont bâti leur hôtel et élevé leurs enfants. Depuis, John Rayburn est devenu inspecteur au bureau du shérif, Kevin gère une marina et Meg est avocate. Mais lorsque Danny, le fils aîné, revient après un exil de plusieurs années pour participer aux célébrations du quarante-cinquième anniversaire de l’hôtel, les tensions familiales se font rapidement sentir. En même temps que des corps de femmes brûlées sont retrouvés dans l’eau, les secrets de la famille Rayburn remontent à la surface et menacent de faire imploser la famille. Bloodline est une série originale Netflix qui traîne dans ma Liste depuis un certain temps. J’en avais entendu du bien, mais je n’avais pas pris le temps d’y jeter un coup d’œil. Est-ce le fait qu’elle ait pris fin après trois saisons qui m’a décidé ? Peut-être. En tout cas, ça n’a pas pu jouer en sa défaveur. J’aime les séries terminées. Je sais dans quoi je me lance et, en général, les histoires sont mieux racontées quand on sait dès le début dans quelle direction on va. Dès…