Vu! Live by Night, de Ben Affleck.
Films / 7 juillet 2017

Vu! Live by Night, de Ben Affleck. Après avoir combattu les allemands en France durant la Première Guerre Mondiale, Joe Coughlin, le fils du commissaire adjoint de Boston, revient au pays un hors-la-loi. Il enchaîne les braquages et n’hésite pas à s’en prendre à un tripot d’Albert White, le chef de la mafia irlandaise. Mais plus que l’argent qu’il lui dérobe, il entame une relation avec sa maîtresse principale, Emma Gould. Dès que White apprend la trahison, sa vengeance est terrible. Joe échappe de peu à la mort, mais pas à la prison. Emma n’aura pas cette chance. À sa sortie de prison, Joe fait un pacte avec le parrain de la mafia italienne et principal concurrent de White. Il se voit confier le marché du rhum en Floride et la possibilité de prendre sa revanche sur White. À quelques exceptions près, je ne suis pas fan de Ben Affleck l’acteur. Je trouve son charisme bancal et son jeu souvent peu subtil. Par contre, j’aime beaucoup Ben Affleck le réalisateur. Avec Gone Baby Gone, The Town et Argo, il a démontré un réel talent derrière la caméra, dans trois genres différents. De prime abord, les films de gangsters du temps…

Vu! The Neon Demon, de Nicolas Winding Refn.
Films / 10 février 2017

Vu! The Neon Demon, de Nicolas Winding Refn. Jesse est une jeune orpheline tout juste débarquée à Los Angeles. Elle vit dans un motel glauque à la périphérie de la ville en rêvant de réussir comme mannequin. Très rapidement, dès le début de son ascension fulgurante dans le monde de la mode, elle suscite la jalousie et la convoitise des autres femmes, qui ne reculeront devant rien pour lui dérober son innocence. Nicolas Winding Refn est un réalisateur que j’apprécie particulièrement. Je l’ai découvert, comme beaucoup, par la trilogie Pusher. Puis je l’ai vu évoluer et confirmer tout son talent avec ses films suivants, Bronson, Valhalla Rising, Only God Forgives et son plus gros succès, Drive. J’aime chez lui cette capacité, cette volonté, même, de réaliser des histoires différentes, s’appuyant sur les codes d’un genre dans l’univers d’un autre. J’attendais donc The Neon Demon avec une certaine impatience. Puis j’ai vite compris à la lecture de plusieurs critiques que le film était loin de faire l’unanimité et j’ai retardé un peu son visionnage pour laisser retomber mes attentes. Malheureusement, je n’ai pas réussi à éviter la déception. Le début, sombre et coloré, porté par une musique techno largement présente dans le…

Vu ! Young Ones, de Jake Paltrow.
Films / 18 février 2015

Vu ! Young Ones, de Jake Paltrow. Le pitch est assez simpliste, dans un futur plus ou moins proche, la Terre vit une pénurie d’eau. Ernest Holm (le très bon Michael Shannon) est propriétaire d’une parcelle de terre aride. Il sait qu’avec de l’eau, il pourrait la cultiver à nouveau, mais les responsables de l’acheminent ne le voient pas de cet œil. Jerome, son fils, le soutien et l’admire, tandis que Flem Lever, (Nicholas Hoult), le petit ami de Mary (Elle Fanning), la fille conflictuelle d’Ernest, à d’autres plans. Pour son deuxième long-métrage en tant que réalisateur (et scénariste), Jake Paltrow, le petit frère de Gwyneth, signe un film indépendant plus qu’honnête à mon goût. Impossible de ne pas remarquer le léger manque de moyens dans certaines scènes qui auraient méritées de meilleurs effets spéciaux, mais c’est largement compensé par la créativité de plusieurs éléments (pensez « caddie sur pattes ») et surtout le jeu des acteurs. Si Elle Fanning manque encore d’expérience, elle ne manque pas de talent. Le reste des acteurs est parfaitement mené par un Michael Shannon taillé pour ce rôle, en tant que père impitoyable, torturé par le passé et les conséquences de ses choix de la vie,…