Vu! Maniac, mini-série.
Séries TV / 31 octobre 2018

Vu! Maniac, mini-série. Sous la pression de son père, Owen Milgrim doit témoigner et commettre un parjure pour éviter à son frère de faire de la prison. Schizophrène à tendance paranoïaque, il est submergé par la culpabilité et contrarié par les sentiments troublants qu’il éprouve pour sa belle-sœur. Encore plus fragilisé par la perte de son emploi, il décide de participer à un essai clinique qui a pour but de créer un traitement permettant de guérir tous les troubles psychiques. Annie est accroc à l’une des pilules administrées durant l’essai. En manque et sans argent, elle s’incruste dans l’étude pour avoir sa dose. Lorsqu’il la voit, Owen est persuadé qu’elle a été envoyée pour l’aider à sauver le monde. Maniac a beaucoup fait parlé depuis sa sortie, fin septembre dernier. Développée librement par Patrick Somerville à partir d’une série norvégienne du même nom, la série est réalisée par Cary Joji Fukunaga, à qui l’ont doit notamment la réalisation du bijou qu’est la première saison de True Detective. Plutôt que de faire miroiter une longue histoire complexe et une multiplication des saisons, Maniac est une mini-série inclassable, qui oscille selon les épisodes entre thriller psychédélique, drame, comédie noire, science-fiction et fantasy….

Vu! Birdman, de Alejandro Gonzalez Iñarritu.
Films / 20 octobre 2016

Vu! Birdman, de Alejandro Gonzalez Iñarritu. Il y a vingt ans, Riggan Thomson était la star d’Hollywood en prêtant ses traits au super-héros Birdman. À la recherche de reconnaissance et pour relancer sa carrière, il décide d’adapter la nouvelle de Raymond Carver, Parlez-moi d’Amour, à Broadway. Mais à mesure que la première approche, Riggan doit composer avec ses angoisses personnelles ainsi qu’avec les contretemps qui surviennent, mettant en péril son fragile équilibre psychologique. Alejandro Gonzalez Iñarritu restera dans l’Histoire du Cinéma comme un des très rares réalisateurs a avoir remporté l’Oscar du Meilleur Réalisateur deux années de suite (et pour la première fois depuis le début des années 50). De ses débuts remarqués avec Amours Chiennes et 21 Grammes, à ses magnifiques Babel et Biutiful jusqu’à sa double consécration avec Birdman et The Revenant, il a réussi à faire des films à la fois expérimentaux et marquants. Birdman s’ouvre sur la séquence magnifique de la chute d’une météorite dans le ciel. Puis nous nous retrouvons dans une loge de théâtre, où Riggan Thomson est face à lui-même et doit lutter contre la voix de son personnage historique. C’est le début d’un plan séquence de près de deux heures pendant lequel on assiste…

Vu! The Rocker, de Peter Cattaneo.
Films / 17 mai 2016

Vu! The Rocker, de Peter Cattaneo. Fish est le batteur de Vesuvius, un groupe de métal au succès grandissant. Mais quand un producteur offre au groupe un contrat à la seule condition de remplacer Fish par le fils du patron de la maison de disque, les autres membres acceptent. 20 ans plus tard, alors qu’il se fait virer de son boulot de télé-opérateur à cause d’une dispute à propos du nouvel album de Vesuvius, et qu’il se fait quitter par sa petite amie, Fish est obligé d’aller vivre chez sa sœur. Son neveu, Matt, a un groupe appelé ADD, qui doit se représenter au bal du lycée. Mais leur batteur se fait virer de l’école quelques jours avant le concert et ils doivent trouver un nouveau batteur d’urgence. Je vous laisse deviner vers qui ils se tournent. Je suis tombé sur ce petit film de 2008 par hasard. Attiré par la présence de Rainn Wilson, l’excellent Dwight Schrute de la géniale sitcom The Office, je me suis laissé tenté par ce qui ressemblait à une comédie à la con. Mais The Rocker se révèle être une comédie légère plutôt qu’un simple enchaînement de gags. L’histoire est simpliste, c’est celle de…

Vu! Magic in the Moonlight de Woody Allen.
Films / 13 avril 2015

Vu! Magic in the Moonlight de Woody Allen. L’histoire se situe à la fin des années 20. Stanley Crawford (Colin Firth), magicien et illusionniste connu sous le pseudo de Wei Ling Soo, est un homme aussi rationnel qu’acariâtre qui aime à démasquer les médiums. En conclusion de sa tournée, Howard Burkan (Simon McBurney), un ami d’enfance, magicien lui aussi, lui parle d’une jeune femme, médium, qu’il aimerait que Crawford aide à démasquer. Crawford le suit sur la Côte d’Azur pour exposer Sophie Baker (Emma Stone) et sauver la riche famille dont elle a séduit l’héritier. Mais dès les premiers moments, Crawford, la jeune femme le perturbe par les annonces qu’elle fait. Et Crawford se met à douter. Le scénario mêle légèreté et mystère, avec quelques rebondissements bien sentis dont Woody Allen à l’habitude. Sophie Baker est-elle une réelle médium ou juste une arnaqueuse particulièrement douée? Crawford est-il aigri ou seule désabusé? L’histoire donne envie, le casting encore plus, avec de très bons acteurs. Mais l’ensemble peine à prendre. On sourit sans vraiment rire. Les personnages, bien que charmants (à leur façon pour certains), manquent de ce petit quelque chose qui les rendraient réels. Le film se regarde sans mal, mais…