Vu! Harry Potter et les Reliques de la Mort, de David Yates.
Films / 13 avril 2018

Vu! Harry Potter et les Reliques de la Mort, de David Yates. Après la mort de Dumbledore et tandis que Voldemort sème la terreur sur le monde, Harry met les Dursleys à l’abri. Hermione, elle, pour protéger ses parents, s’efface de leur mémoire. L’Ordre du Phénix exfiltre ensuite Harry jusqu’au Terrier en formant plusieurs duos composés de clones grâce au Polyjuice pour tromper les Death Eaters qui les attendent, renseignés par Severus Snape. L’opération n’est pas sans victimes et le répit est de courte durée. Rufus Scrimgeour, le Ministre de la Magie, exécute le testament de Dumbledore en remettant trois objets à Harry, Hermione et Ron. Pendant le mariage de Bill Weasley et Fleur Delacour, les Death Eaters attaquent, obligeant Harry et ses amis à fuir pour Londres.Ils doivent à la fois échapper aux Death Eaters de Voldemort mais aussi retrouver puis détruire les Horcrux restants. Pour ce dernier volet des aventures de Harry Potter, j’ai décidé de visionner le film comme s’il était en un seul morceau (avec une courte pause entre les deux parties, quand même). Clairement, quand je repense aux deux premiers films, je me dis qu’ils ont fait du chemin pour en arriver là. L’omniprésence de…

Vu! Harry Potter et l’Ordre du Phénix, de David Yates.
Films / 2 mars 2018

Vu! Harry Potter et l’Ordre du Phénix, de David Yates. Encore marqué par la mort de Cédric Diggory et le retour de Voldemort, Harry Potter fait des cauchemars récurrents. Durant son été chez les Dursley, il est attaqué par des Dementors en présence de son cousin Dudley. Il les repousse avec un sort et sauve son cousin, ce qui résulte en son exclusion d’Hogwarts pour avoir utilisé sa magie en présence d’un Muggle. Dumbledore parvient à lui obtenir une audience devant le Ministère de la Magie, où la décision est renversée. Malgré tout, le ministère et la presse magique refusent de croire Harry concernant Voldemort. À son retour à l’école, Harry est considéré par une partie des élèves comme un menteur. Une nouvelle professeure intègre l’école, Dolores Ombrage, sur les ordres de Cornelius Fudge. Ombrage prend rapidement du pouvoir et applique une discipline de fer tout en combattant l’influence de Dumbledore. Pendant ce temps, Harry, Hermione et Ron montent une armée secrète avec d’autres étudiants pour se préparer à affronter les Death-Eaters. Arrivé à la moitié de la saga, j’avais besoin de faire une pause, surtout après le décevant Harry Potter et la Coupe de Feu. Sur les quatre premiers…

Vu! Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban, d’Alfonso Cuaron.
Films / 7 février 2018

Vu! Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban, d’Alfonso Cuaron. Une nouvelle fois maltraité par les Dursley, Harry se rebelle en faisant gonfler Marge, la sœur de Vernon, puis s’enfuit. Il prend un bus magique, qui l’emmène au Leaky Cauldron. Il y retrouve Hermione et les Weasley, et apprend l’évasion d’Azkaban de Sirius Black, sorcier qui aurait trahi ses parents pour Voldemort. Supposant que Sirius Black va chercher à se venger d’Harry, Hogwarts est encadrée par des Dementors, les gardiens d’Azkaban, mais ceux-ci s’en prennent à Harry durant un match de Quidditch et manquent de le tuer. Alors que l’année touche à sa fin, des attaques mystérieuses se produisent dans l’enceinte de l’école, laissant penser que Sirius Black a réussi à s’y infiltrer. C’est dingue ce qu’un simple changement de réalisateur peut apporter. Exit Chris Columbus, réalisateur des deux premier opus, remplacé par le talentueux Alfonso Cuaron. Le réalisateur mexicain parvient à installer une ambiance sombre et plus adulte dès les premières minutes. Même la séquence chez les Dursley n’est pas insupportable. Mieux, elle devient sympathique. Les effets spéciaux sont beaucoup mieux travaillés et apportent au film au lieu de le desservir. Même le personnage de Dumbledore, que je surnommais le Gandalf…