Lu! Le Cycle de Barcil, 1 et 2, de Jean-Marc Dopffer.
Romans / 9 février 2018

Lu! Le Cycle de Barcil, 1 et 2, de Jean-Marc Dopffer. Nouvelle 1 – Orglin la Primitive. Retirée aux confins des royaumes jumeaux de Tigyl et de Derhil, la petite Orglin vit à l’écart de la civilisation. La demi-elfe ne connaît que sa forêt originelle et l’amour que lui porte ses parents, égalé seulement par l’azur sans fond de la voûte céleste. Cependant les plans échafaudés par Yencil, le Dieu de la Guerre à l’ambition sans borne, n’oublient pas cette créature. Il l’a compris : dans ses veines coule la science du combat, héritée du passé sanglant de ses parents. Nouvelle 2 – Étolien le Manchot. Étolien, un aventurier aussi taciturne que solitaire, est un étranger dans la cité du Val d’Aquelys, la capitale aux mille facettes du royaume de Tigyl. Traînant dans son sillage un passé chargé, le géant natif des contrées lointaines de l’Ouest vient tenter le sort là où tout reste possible, où chaque rencontre peut ouvrir une brèche dans le tissu du destin. Quelque chose se trame dans les rouages du pouvoir de Tigyl, le colosse le sent. Les ténèbres frissonnent là où le roi n’est plus vraiment le roi, où la loi n’est plus édictée que par…

Vu! Rogue One : A Star Wars Story, de Gareth Edwards.
Films / 9 mai 2017

Vu! Rogue One : A Star Wars Story, de Gareth Edwards. Sur la petite planète de Lah’mu, Galen Erso vit de la terre avec sa famille. Ancien ingénieur militaire de l’Empire, il s’est échappé pour ne plus participer à l’œuvre de terreur de l’empereur. Il est finalement retrouvé par Orson Krennic, un dirigeant de l’empire, qui tue sa femme sous ses yeux et le force à reprendre du service pour terminer une arme ambitieuse, capable de faire taire la rébellion dans la galaxie : l’Étoile de la Mort. Jyn Erso, la fille de Galen, parvient à s’enfuir. Elle est élevée par Saw Guerrerra, un opposant radical, ami de la famille. Quinze ans plus tard, vivant sous une fausse identité, Jyn Erso est capturée et envoyée dans un camp de travail. Sur le trajet, le convoi est intercepté par les forces de l’Alliance Rebelle qui, connaissant sa véritable identité, la libèrent. Ils veulent se servir d’elle pour entrer en contact avec Saw et récupérer le message d’un pilote de cargo déserteur qui aurait des informations capitales sur l’Étoile de la Mort. Qu’on se le dise, je n’ai jamais été un inconditionnel de Star Wars. Si j’ai vu tous les films (sauf peut-être…

Vu! Kung Fury, de David Sandberg.
Films / 28 avril 2017

Vu! Kung Fury, de David Sandberg. Kung Fury est un superflic de la police de Miami. En 1985, il doit combattre une machine d’arcade devenue folle et sauver la ville de la destruction. Suite aux dégâts importants engendrés par le combat, son chef le force à faire équipe avec Triceracops, un tricératops policier. Kung Fury refuse, repensant à la mort de Dragon, son ancien partenaire, qu’il considérait comme un père, lors de l’interpellation d’un maître ninja criminel. C’est ce jour-là qu’il est devenu l’élu, le légendaire Kung Fury, après avoir été frappé par la foudre et mordu par un cobra. Alors que Kung Fury démissionne de la police, Hitler, le plus grand méchant de tous les temps et spécialiste en arts martiaux, voyage dans le futur et attaque le commissariat en tirant des coups de feu à travers un téléphone, faisant de nombreux morts. Bien décidé à neutraliser celui qui se fait appeler Kung Führer, Kung Fury demande à Hackerman de le renvoyer dans le temps pour détruire la menace nazi. Mais la technologie n’est pas au point et Kung Fury se retrouve à l’ère Viking, face à un Laser Raptor. Kung Fury est sorti en 2015 après une campagne…

Vu! Warcraft : le Commencement, de Duncan Jones.
Films / 23 octobre 2016

Vu! Warcraft : le Commencement, de Duncan Jones. Lorsque Draenor, leur monde, se meurt, le sorcier Gul’dan unifie les différents clans orcs au sein de la Horde. Grâce à la magie du Fel, il ouvre un portail vers Azeroth. Voyant les villages pillés, Sir Lothar, le commandant des troupes de Hurlevent, demande l’aide du Gardien. Parallèlement, le roi Wrynn mène une troupe en terre orc avec Garona, une hybride orc faite prisonnière. Warcraft, c’est avant tout une série de jeux vidéos dans un univers fantasy. Il y a longtemps (avant que ça ne devienne un des MMORPG les plus populaires du monde), j’avais passé quelques heures à créer des armées pour combattre l’envahisseur. Depuis sa première version dans les années 90, Warcraft est devenue une marque, déclinée en jeux de plateaux, de rôle, en mangas, comics, romans et donc, tout naturellement, en film. Je ne dirais pas que j’attendais beaucoup de ce blockbuster annoncé, n’étant pas un inconditionnel de la franchise, mais j’étais curieux. Avec son univers fantasy et sa légion de fans, Warcraft avait tout pour s’imposer dans un genre trop peu représenté sérieusement au cinéma (Le Seigneur des Anneaux et Le Hobbit mis à part). Pourtant, dès les premières minutes, il apparaît évident…

Lu! Le Sorceleur : Le Dernier Vœu, de Andrzej Sapkowski.
Romans / 21 juin 2016

Lu! Le Sorceleur : Le Dernier Vœux, de Andrzej Sapkowski. Geralt de Riv est Sorceleur. Il a été recueilli enfant, entraîné et modifié par le biais de magie et d’expériences pour devenir un tueur parfait. Sa mission, débarrasser le monde des monstres qui les peuplent et mettent en danger les populations. Mais le monde est en train de changer et les monstres sont de plus en rares. Le Sorceleur doit donc parcourir les routes à la recherche de travail, un peu comme un exterminateur itinérant. Il parcourt des lieues pour remplir des contrats, rencontre des créatures étranges et des personnes qu’il devra protéger ou exécuter. Monument de la littérature fantasy polonaise, le Sorceleur a transcendé les frontières de son pays (où il est plus vendu que Stephen King) notamment grâce à son adaptation en jeu vidéo sous le titre The Witcher (ainsi qu’un série polonaise en attendant un film international pour les années à venir). La saga met en scène Geralt de Riv, donc, un mutant aux cheveux blancs et aux yeux nyctalopes. Il porte un long manteau noir ainsi que deux glaives, un en fer pour les hommes et un en argent pour les monstres. Il n’est pas bavard…

Vu! Game of Thrones, saison 4.
Séries TV / 4 mars 2015

Vu! Game of Thrones, saison 4. Après avoir vu récemment la saison 3, il aurait été dommage de ne pas enchaîner avec la quatrième de la série tirée de la saga de George R.R. Martin et, ainsi, risquer d’oublier à nouveau l’intrigue et me perdre dans l’histoire. Cette fois, j’entame la saison sans le « Previously on… » et parfaitement au fait de qui est qui, qui fait quoi, qui est pote avec qui, qui cherche qui/quoi et qui veut tuer qui (je passe qui baise qui volontairement, mais je le sais aussi…). Et, comme c’est devenu une habitude, les épisodes s’enchaînent avec une facilité déconcertante, telle que ça donne presque envie de prendre une journée pour regarder la prochaine saison d’une traite. Oui, en ce qui me concerne, Game of Thrones c’est addictif à ce point-là. Les 50 minutes de moyenne que durent les épisodes passent à une vitesse folle et on a envie de savoir la suite, encore et toujours. Les acteurs, les intrigues, tout est d’excellente facture. Et les rebondissements aussi. Car GoT reste une des séries les plus imprévisibles de la télé américaine (si ce n’est LA plus imprévisible). Quand tant de séries s’évertues à protéger leurs personnages…

Vu ! Game of Thrones, Saison 3.
Séries TV / 12 février 2015

Vu ! Game of Thrones, Saison 3. Après un hiatus de quelques années, j’ai enfin visionné la troisième saison de la série culte adaptée de la saga fleuve de George R. R. Martin. J’avais adoré les deux premières saisons, puis j’avais accordé la priorité à d’autres séries. Je savais que ce n’était qu’une question de temps avant de m’y replonger, et à l’approche de la sortie en Blu-Ray de la quatrième saison, j’ai enfin pris le temps de rattraper une partie de mon retard. Il m’aura fallu un petit temps d’adaptation avant de bien resituer l’intrigue, les différentes (nombreuses) trames et ses personnages hauts en couleur. J’avoue avoir eu un peu de mal à bien visualiser qui est qui, qui est où et qui fait quoi, mais une fois que c’était fait, j’étais de nouveau pleinement immergé dans cet univers rappelant un Seigneur des Anneaux pour adulte. Toujours aussi sanglants et impitoyables, j’ai pris beaucoup de plaisir à enchaîner les 10 épisodes de cette troisième saison, avec ses quelques rebondissements chocs (dont beaucoup de scénaristes/auteur devraient s’inspirer) et ses développements à suivre. Game of Thrones confirme haut la main son statut de série culte, avec sa qualité vidéo digne d’un…