Vu! Ghost in the Shell, de Rupert Sanders.
Films / 1 août 2017

Vu! Ghost in the Shell, de Rupert Sanders. Major est la première de son espèce. Sauvée in extremis après un grave accident, son cerveau a été placé dans un organisme cybernétique. Tête de proue d’une unité gouvernemental traquant les cybercriminels, elle est d’une efficacité redoutable. Un terroriste nommé Kuze frappe la ville, avec sa capacité de hacker l’esprit humain. En même temps que Major prend tous les risques pour affronter cette menace d’un nouveau genre, des souvenirs enfouis en elle remontent à la surface. Ghost in the Shell, avant d’être un film américain, c’est un manga culte de Masamune Shirow sorti à la fin des années 80, puis un animé, tout aussi culte, sorti en 1995. Je dis culte, mais pour tout vous avouer, je n’ai jamais lu le manga et jamais vu l’animé. Donc, au moment où je lance le film, je n’ai qu’une très vague idée de ce à quoi m’attendre. Tout ce que je sais, c’est que Scarlett Johansson est super sexy et que Rupert Sanders signe là son deuxième long-métrage après le très commercial Blanche-Neige et le Chasseur. Je n’ai donc pas d’attentes particulières, ce qui est compensé par une appréhension assez prononcé d’assister à un…

Vu! Rogue One : A Star Wars Story, de Gareth Edwards.
Films / 9 mai 2017

Vu! Rogue One : A Star Wars Story, de Gareth Edwards. Sur la petite planète de Lah’mu, Galen Erso vit de la terre avec sa famille. Ancien ingénieur militaire de l’Empire, il s’est échappé pour ne plus participer à l’œuvre de terreur de l’empereur. Il est finalement retrouvé par Orson Krennic, un dirigeant de l’empire, qui tue sa femme sous ses yeux et le force à reprendre du service pour terminer une arme ambitieuse, capable de faire taire la rébellion dans la galaxie : l’Étoile de la Mort. Jyn Erso, la fille de Galen, parvient à s’enfuir. Elle est élevée par Saw Guerrerra, un opposant radical, ami de la famille. Quinze ans plus tard, vivant sous une fausse identité, Jyn Erso est capturée et envoyée dans un camp de travail. Sur le trajet, le convoi est intercepté par les forces de l’Alliance Rebelle qui, connaissant sa véritable identité, la libèrent. Ils veulent se servir d’elle pour entrer en contact avec Saw et récupérer le message d’un pilote de cargo déserteur qui aurait des informations capitales sur l’Étoile de la Mort. Qu’on se le dise, je n’ai jamais été un inconditionnel de Star Wars. Si j’ai vu tous les films (sauf peut-être…

Vu! Assassin’s Creed, de Justin Kurzel.
Films / 2 mai 2017

Vu! Assassin’s Creed, de Justin Kurzel. Enfant, Callum est témoin de l’assassinat de sa mère par son propre père. Poussé par ce dernier, il s’enfuit tandis que des véhicules noirs entourent la propriété familiale. Trente ans plus tard, Callum est exécuté par injection létale après avoir commis un meurtre. Il se réveille après quelques heures, à l’intérieur d’un grand complexe futuriste appartenant à l’entreprise Abstergo Industries. Le Docteur Sophia Rikkin lui explique alors qu’il est le descendant d’Aguilar, un maître de la confrérie des assassins qui opérait durant l’Inquisition espagnole. Grâce à l’Animus, une machine capable de synchroniser les souvenirs d’Aguilar contenus dans son ADN, Callum va pouvoir revivre des passages de la vie de son ancêtre et ainsi découvrir où il a caché la Pomme d’Eden, artefact ancien qui contiendrait les clefs pour éradiquer la violence. Plusieurs choses à dire, avant de rentrer dans le vif du sujet. Premièrement, j’ai joué à quelques épisodes de la saga vidéo-ludique. Le premier, que j’avais trouvé très beau mais ultra-répétitif, et qui ne m’avait pas donné envie de joué au deuxième. J’ai essayé un peu le troisième, sans rentrer dedans. J’ai pris plus de plaisir avec le quatrième, qui ressemblait un peu à…

Vu! Kung Fury, de David Sandberg.
Films / 28 avril 2017

Vu! Kung Fury, de David Sandberg. Kung Fury est un superflic de la police de Miami. En 1985, il doit combattre une machine d’arcade devenue folle et sauver la ville de la destruction. Suite aux dégâts importants engendrés par le combat, son chef le force à faire équipe avec Triceracops, un tricératops policier. Kung Fury refuse, repensant à la mort de Dragon, son ancien partenaire, qu’il considérait comme un père, lors de l’interpellation d’un maître ninja criminel. C’est ce jour-là qu’il est devenu l’élu, le légendaire Kung Fury, après avoir été frappé par la foudre et mordu par un cobra. Alors que Kung Fury démissionne de la police, Hitler, le plus grand méchant de tous les temps et spécialiste en arts martiaux, voyage dans le futur et attaque le commissariat en tirant des coups de feu à travers un téléphone, faisant de nombreux morts. Bien décidé à neutraliser celui qui se fait appeler Kung Führer, Kung Fury demande à Hackerman de le renvoyer dans le temps pour détruire la menace nazi. Mais la technologie n’est pas au point et Kung Fury se retrouve à l’ère Viking, face à un Laser Raptor. Kung Fury est sorti en 2015 après une campagne…

Vu! Premier Contact, de Denis Villeneuve.
Films / 18 avril 2017

Vu! Premier Contact, de Denis Villeneuve. Louise Banks est la mère d’Hannah, une petite fille pleine de vie. Malgré la maladie qui lui coûtera la vie à l’adolescence, Louise ne regrette rien, ni le bon, ni le mauvais. Devenue professeur de langue en université après avoir travaillé pour le gouvernement américain, elle est contacté par un colonel de l’armée suite à l’apparition subite de douze objets volants non identifiés à travers le monde. Grâce à ses talents de linguiste, Louise est chargée, en collaboration avec le physicien théoricien Ian Donnelly, d’établir un contact avec les extraterrestres pour clarifier leur intention envers l’humanité. Il y a quelques années, une personne de mon entourage m’a fortement conseillé de regarder Incendies, un film québécois d’un réalisateur inconnu. Depuis ce jour, Denis Villeneuve est un nom que je suis avec intérêt. J’ai vu tous les films qu’il a sorti depuis et, à chaque fois, je suis un peu plus convaincu qu’il est l’un des réalisateurs les plus talentueux de sa génération. Même si j’ai quelques retenues concernant Premier Contact, cette affirmation n’est pas pour autant remise en question et Denis Villeneuve reste un des réalisateurs les plus intéressants du cinéma actuel. Avec Premier Contact, il fait…

Vu! Explorer, de Jesse O’Brien.
Films / 4 octobre 2016

Vu! Explorer, de Jesse O’Brien. Dans un monde divisé à la suite d’une guerre civile, Kye Cortland, mercenaire de son état, se voit confier une mission par le chef de la résistance. Il doit s’infiltrer dans un vaisseau de recherche ultra-sécurisé et pirater le système. Pris dans une tempête magnétique, le vaisseau est obligé de se crasher sur une lune déserte. Quand Kye se réveille, il doit trouver un moyen de survivre, et de s’enfuir. J’avais lu des commentaires intéressants sur ce film de science-fiction australien à petit budget. Des commentaires qui louaient notamment son originalité. J’y ai cru. Honte à moi. Il y a bien quelques tentatives scénaristiques visant à distinguer Explorer des vrais films de science-fiction se déroulant sur des planètes inhospitalières, mais si peu, et pas toujours réussies. Et quand bien même, ce qui passe bien (comme les dialogues entre notre cher Kye et son ordinateur de bord, par exemple) est ruiné par l’interprétation digne d’une mauvaise série de son principal interprète. Dan Mor, inconnu au bataillon, est mauvais. Autant les petits films peuvent révéler des acteurs prometteurs, autant là, rien à sauver de ce côté-là. Aleisha Rose, déjà aperçue brièvement dans Wolverine, est certes charmante, mais c’est tout….

Vu! Midnight Special, de Jeff Nichols.
Films / 5 août 2016

Vu! Midnight Special, de Jeff Nichols. La disparition du petit Alton, huit ans, occupe les journaux télévisés et les flashs spéciaux du Texas. L’enfant, kidnappé par un certain Roy Tomlin, est activement recherché par la police. Deux hommes, dont Roy, accompagnés de l’enfant, s’engouffrent dans une voiture à la nuit tombée. Quels sont leurs liens ? Où vont-ils ? Qui les poursuit ? Pourquoi ? C’est à ces questions, et une tripoté d’autres, que le film va tenter de répondre, ou pas. Tout commence par une fuite en voiture, tous phares éteints, à pleine vitesse sur les routes du Texas. Nous sommes maintenus à dessein dans le noir, littéralement. Et, à mesure que les réponses aux premières questions nous parviennent enfin, savamment distillées au compte-goutte (« plus tard, là j’ai besoin de dormir »), d’autres questions apparaissent. L’aura mystérieuse qui entoure l’enfant fait penser aux films de M. Night Shyamalan, mais aussi à ceux de Steven Spielberg. Mais le mystère n’est pas la donnée primaire du film. Son noyau se trouve, comme dans les précédents long-métrages de Jeff Nichols (en tout cas les excellents Take Shelter et Mud), dans la foi. Il y a bien la présence d’une secte, qui avait fait de l’enfant…

Vu! Star Wars Épisode 7 : Le Réveil de la Force, de J.J. Abrams.
Films / 14 mai 2016

Vu! Star Wars Épisode 7 : Le Réveil de la Force, de J. J. Abrams. A long time ago in a galaxy far, far away…. Après la destruction de l’Étoile Noir et la disparition de Luke Skywalker, la guerre continue entre la République et le Premier Ordre, qui a pris la relève de l’Empire. Leia Organa, à la tête de la Résistance, envoie son meilleur pilote, Poe Dameron, sur Jakku, pour mettre la main sur une carte qui pourrait permettre de localiser le dernier Jedi. Attaqué par les troupes du Capitaine Phasma et Kylo Ren, Dameron cache la carte dans son droïde, BB-8, avant de se faire capturer. FN-2187, un Stormtrooper, panique et ne fait pas feu pendant que ses semblables exécutent les villageois. BB-8 s’échappe à travers les dunes de sable, jusqu’à tomber sur une jeune pilleuse d’épave, Rey, qui le sauve d’un démantèlement certain. Autant le dire tout de suite, je ne suis pas un fan inconditionnel de Star Wars. La preuve, je n’ai vu ce septième épisode qu’en mai et non en décembre dernier, lors de sa sortie cinéma. Mais j’ai quand même vu tous les épisodes d’une des franchises les plus emblématiques de l’Histoire du Cinéma….

Vu! Mr. Nobody, de Jaco Van Dormael.
Films / 16 avril 2016

Vu! Mr. Nobody, de Jaco Van Dormael. Nemo Nobody célèbre son 118ème anniversaire. Nous sommes en 2092 et il est le dernier homme mortel sur la planète. Face à son psychiatre, il essaie de faire de l’ordre dans ses souvenirs et se rappeler de son passé. Puis, interrogé par un journaliste, il raconte ses différentes vies, tandis que le monde vote pour savoir s’il doit être maintenu en vie ou si l’on doit le laisser mourir. Ça fait six ans que Mr. Nobody est sorti et six ans que je me dis qu’il faut que je le voie. J’adore Jared Leto, mais il n’avait, jusque-là, pas été un argument suffisant pour me décider à plonger dans 2h30 d’un film contemplatif. J’ai enfin pris le temps de regarder ce film, dont j’avais entendu beaucoup de bonnes choses. Près de  15 ans après le Huitième Jour, le réalisateur belge nous revient avec une histoire originale, entre science-fiction et philosophie. Le thème central du film sont les choix. Les choix que nous faisons et qui conditionnent notre existence. Entre futur et passé, on suit tour à tour un Nemo à 9 ans, au moment de la séparation de ses parents, et qui doit…

Vu! Jupiter : le Destin de l’Univers, de Lana et Andy Wachowski.
Films / 10 avril 2016

Vu! Jupiter : le Destin de l’Univers, de Lana et Andy Wachowski. Née d’un père fils de diplomate britannique et passionné par les étoiles, et d’une mère russe, Jupiter Jones (Mila Kunis) gagne sa vie en nettoyant des toilettes. Jusqu’au jour où, voulant vendre ses ovules pour s’acheter un télescope, elle subit une tentative d’assassinat par des extra-terrestres. Sauvée in extremis par Caine (Channing Tatum), un mercenaire interplanétaire, ce qu’elle va apprendre sur elle-même va changer à tout jamais sa vision du monde et de l’univers. Quand j’avais découvert l’affiche de ce film, j’avais pensé me tenir aussi éloigné que possible de ce qui m’apparaissait comme un très probable navet. Puis j’ai appris que le film était écrit, produit et réalisé par les frères sœurs Wachowski (Andy étant depuis la sortie du film devenu Lilly). Je garde un très bon souvenir de la trilogie Matrix et si j’avais moins accroché sur Speed Racer, j’avais été bluffé par son univers visuel époustouflant. Et j’avais beaucoup aimé Cloud Atlas, sorti un peu dans l’indifférence, par sa capacité de narration. Je m’attendais donc à retrouver dans ce Jupiter Ascending les ingrédients qui ont fait jusque-là le succès du duo. Et j’en ai retrouvé certains,…