fbpx
Lu! Invasion, de Luke Rhinehart.
Romans / 3 mai 2019

Des boules de poils intelligentes débarquent sur Terre. Venues d’un autre univers, elles n’ont d’autre but que de s’amuser. L’une d’entre elles, Louie, est adoptée par Billy Morton, un Américain moyen plein de bon sens. Quand les autorités décident de se saisir de ces bestioles, Billy et sa famille, échaudés par l’Amérique contemporaine où ils se sentent de moins en moins à l’aise, prennent la tangente : peut-être que, finalement, la sagesse n’est pas du côté du pouvoir politique, mais du côté de cette anarchie sympathique, de cette libération improbable que cette invasion apporte. J’ai découvert Luke Rhinehart il y a déjà quelques temps. En fait, pour être tout à fait honnête, je devrais dire on m’a fait découvrir Luke Rhinehart il y a déjà quelques temps. Vous connaissez l’histoire : une discussion somme toute anodine, et puis ah, tiens, tant que j’y pense, il y a ce roman qu’il faut absolument que tu lises, je suis sûr que tu adorerais ! Moi, un peu sceptique, comme toujours quand quelqu’un m’assure que je vais adorer quelque chose, ah ouais, c’est quoi ? Très vite, l’Homme-Dé (puisque c’était de ce roman dont il s’agissait) m’a intrigué. À tel point que je…

Lu! État de Nature, de Jean-Baptiste de Froment.
Romans / 20 février 2019

Éternel célibataire, Claude ne vit que pour le pouvoir, qu’il exerce dans l’ombre d’une présidente vieillissante. Jusqu’à ce que ses conseillers le convainquent de prend la tête du pays. Dans le même temps, dans la Douvre, Barbara, une jeune préfète charismatique, devient l’incarnation des envies de révolution des français. Je voyais ce titre passer à droite et à gauche. Ce premier roman écrit par un ancien conseiller de l’Élysée sur les coulisses du pouvoir. Normalement, la politique, c’est pas trop mon truc. Je préfère garder mes distances avec ce sport étrange, sinon ça me file de l’urticaire. Mais État de Nature récoltaient de bonnes critiques, et j’aime beaucoup les éditions Aux Forges de Vulcain, alors je me suis laissé tenter. Dès les premières pages, j’ai trouvé une écriture travaillée. Pas toujours très fluide (forcément, avec des phrases à rallonge, dans la grande tradition, même si ce n’est peut-être pas la meilleure, de la littérature française, si tant est qu’on puisse résumer la littérature française à des phrases à rallonge, truffées de virgules), mais travaillée. L’histoire oscille entre tragédie et grand guignol, avec ces jeux de manipulation pour savoir qui aura le pouvoir. Malheureusement, j’ai eu du mal à me passionner…

Lu! Le Tour de l’Inde en 80 Trains, de Monisha Rajesh.
Essais / 2 décembre 2018

Lu! Le Tour de l’Inde en 80 Trains, de Monisha Rajesh. Inspirée par le roman de Jules Verne, Monisha Rajesh, une journaliste londonienne, décide de se lancer dans un défi pour redécouvrir le pays de ses parents. Accompagnée par Passepartout, un photographe indépendant, elle va parcourir le sous-continent à bord de tous types de trains, à la rencontre d’une culture et d’un pays qui lui en apprendront autant sur ses origines que sur elle-même. Les récits de voyage, c’est pas vraiment mon truc. Alors pourquoi diable ai-je laissé Monisha Rajesh m’embarquer dans ce périple ? 2018 ne restera pas, pour moi, une grande année, lecturalement parlant. Dernièrement, en particulier, j’ai eu beaucoup de mal à trouver des bouquins qui m’accrochent, dans lesquels je rentre facilement et qui me donne envie de lire. Et ce n’est pas seulement dû au temps qui me manque mais également à cette envie de prendre un livre qui me fait défaut. Je me dit plus : « il faut que je lise un peu » que « j’ai envie de bouquiner ». Et je ne peux même pas tout remettre sur le choix de mes lectures (même si certaines ont leur part de responsabilité). Toujours est-il que je me…

Lu! Contretemps, de Charles Marie.
Romans / 22 mai 2018

Lu! Contretemps, de Charles Marie. Melvin Epineuse se voit confier, par une société secrète, la mission de retrouver Bruno Bar, dont l’une des occupations favorites consiste à baptiser, contre leur gré, les militants anticléricaux. Pour ce faire, Melvin décide d’opérer de la même manière que lorsqu’il perd ses clefs, et donc de ne pas le chercher. Puisqu’il tombait souvent sur Bruno par hasard, il allait donc laisser le hasard mettre Bruno sur sa route. Plus tard, ceci dit, car pour l’instant il se sentait fatigué de faire des projets. Oui, plus tard il partirait pour Florence, car il avait envie d’Églises. Si vous me suivez un peu, vous savez sans doute que j’apprécie tout particulièrement les romans publiés par les éditions Aux Forges de Vulcain. Chaque année, lors de la grande messe parisienne des éditeurs, je repars avec un nouveau sésame. Cette année, c’était Contretemps, de Charles Marie. J’ai été attiré par la quatrième de couverture loufoque présentant une histoire décalée tout en excentricité. Lorsque je me suis plongé dans ma lecture, je me suis dit qu’avec moins de deux cent pages, ce roman serait avalé en un rien de temps. Ça ne s’est pas tout à fait passé comme…

Lu! Supernormal, de Robert Mayer.
Romans / 13 mai 2017

Lu! Supernormal, de Robert Mayer. David Brinkley est rédacteur dans un journal new-yorkais. Il s’occupe principalement de corriger les fautes et de trouver les titres. Puis il rentre chez lui, en banlieue et retrouve sa femme, Pamela et leurs deux filles. La dépression le guette, mais il s’en accommode. Certes, il repense parfois à sa vie d’avant, quand il était un des plus grands super-héros de la planète. Voilà huit ans qu’il est à la retraite, huit ans que ses pouvoirs s’estompent et qu’il prend de la bedaine. Mais quand une menace nouvelle frappe la Grosse Pomme, il doit renfiler ses collants, sa surculotte et son masque. Car il est le seul espoir qui reste à l’humanité. Supernormal, ou Super Normal, c’est un roman fondateur pour le genre des super-héros. Publié il y a exactement 40 ans outre-Atlantique, il aura fallu attendre le tout début de l’année pour le voir enfin traduit en français. Étrange, quand on sait que ce roman a inspiré des personnes comme Stan Lee, Grant Morrison ou Alan Moore et a contribué à révolutionner le genre des comics. Il n’est d’ailleurs pas compliqué, après avoir lu Supernormal (ou Super Normal) et lu ou vu Watchmen (qui…

Lu! Nous Entrerons dans la Lumière, de Michèle Astrud.
Romans / 8 avril 2016

Lu! Nous Entrerons dans la Lumière, de Michèle Astrud. Dans une France ravagée par la sécheresse et en proie à un exode massif, Antoine a décider de rester. Alors que les autres se barricadent chez eux, se battent pour récupérer de l’eau, de la nourriture ou de l’essence pour fuir, n’hésitent pas à voler et piller, Antoine n’a qu’une priorité, sa fille, Chloé, qui vit dans une maison pour enfants malades et qu’il refuse de laisser derrière lui. Dès la sortie du roman, j’ai été attiré par sa couverture. Quelque chose dans la posture de la jeune femme sur la barrière m’est hypnotisant, comme si j’attendais de la voir se jeter de l’autre côté et disparaître dans le champ. Je n’avais aucune idée de ce dont l’histoire parlait, seulement qu’elle devait être de qualité, puisque parue aux éditions Aux Forges de Vulcain. Le décor est plutôt bien posé. On découvre l’environnement d’Antoine non pas grâce à de longs paragraphes descriptifs qui poseraient les raisons de cette déchéance, mais par de petits détails disséminés au fil du récit et qui nous permettent une compréhension globale de l’état des choses. Il reste beaucoup de zones d’ombre et de questions en suspens, mais on en sait suffisamment, souvent autant qu’Antoine, et c’est…

Lu! Jésus de Nazareth, de Paul Verhoeven.
Essais / 3 avril 2015

Lu! Jésus de Nazareth, de Paul Verhoeven. Dès que j’ai entendu parler de ce livre, ma curiosité a été piquée. Quand j’ai découvert la couverture, j’ai su qu’il fallait que je mette la main dessus. Je ne me considère pas comme un fan inconditionnel de Paul Verhoeven, mais j’ai vu ses films les plus connus, que j’ai apprécié, et qui témoignent de son côté provocateur. Alors s’il avait écrit un livre sur Jésus, ça devait assurément valoir le détour. Et puis le fait que ce livre soit publié Aux Forges de Vulcain de l’ami David Meulemans ne gâche rien. J’ai profité de ma visite au salon du livre pour mettre la main sur mon sésame et sitôt terminée ma dernière lecture en cours, j’en ai fait mon livre de chevet. L’ouvrage se trouve être le condensé des recherches de l’auteur sur l’homme Jésus (à dissocier du personnage de fiction christique présenté par l’Église ou de l’icône pop de la culture américaine). 30 ans de recherches, d’études en vue d’un film réaliste sur ce qu’a pu être la vie de cet homme dont tout le monde parle depuis 2000 ans mais dont personne, finalement, ne sait véritablement grand-chose. Très rapidement après…