Vu! The Standups, saison 1.
Spectacle / 8 septembre 2017

Vu! The Standups, saison 1. Une des forces de Netflix, en plus de son catalogue toujours grandissant de séries et de documentaires, de films et d’animés, c’est la volonté de la plate-forme de streaming de proposer de nombreux specials consacrés à des comedians talentueux, d’Aziz Ansari à Joe Rogan en passant par Louis C.K., Amy Schumer, Chris D’Elia, Sarah Silverman, Iliza Shlesinger ou Jen Kirkman, pour n’en citer qu’une poignée. Mais non content de capitaliser sur des noms reconnus par les connaisseurs ainsi que le grand public, Netflix n’hésite pas à mettre en avant de jeunes talents. Voilà le principe même de The Standups. Avec six épisodes de 30 minutes, six jeunes comedians ont la chance de montrer au monde ce qu’ils sont capable de faire. À l’exception de Fortune Feimster, déjà vue dans un épisode de Chelsea Does… sur Netflix, je n’ai jamais entendu parler des autres. Le stand-up est un exercice difficile, qui demande de la présence, un ton, une ambiance, plus encore que des vannes percutantes. Le premier épisode présente Nate Bargatze. Avec sa chemise à carreaux et son air pince-sans-rire, il m’a captivé dès les premières minutes. Ce n’est pas tant ses blagues, qui sont drôles…

Vu! Joyeux Bordel, de Josh Gordon et Will Speck.
Films / 25 août 2017

Vu! Joyeux Bordel, de Josh Gordon et Will Speck. À la veille de noël, Josh Parker est officiellement divorcé. Il est le bras-droit de Clay Vandstone, loufoque directeur d’une branche de Chicago de l’entreprise informatique Zenotek, et le supérieur de Tracey Hughes, qui travaille sur un projet de réseau internet révolutionnaire. Carol Vendstone, la sœur de Clay et PDG de Zenotek, débarque dans les bureaux pour exiger le licenciement de près de la moitié de l’équipe en compensation des mauvais chiffres annuels. Déterminé à sauver ses employés, Clay décide de donner une fête de noël anthologique, dans le but d’impressionner un gros client et signer le contrat qui pourrait tout changer. Il suffit de jeter un rapide coup d’œil à l’affiche pour savoir immédiatement à quel genre de film on a affaire. Les présences au casting de Jason Bateman et Jennifer Aniston ne font que confirmer ce que l’on savait déjà : Joyeux Bordel est une comédie américaine basique. Le début est relativement lent, focalisé sur le personnage de Josh avec l’accent mis sur son divorce et les répercussions sur sa vie personnelle comme pour tenter de donner de la profondeur au film. Peu importe qu’on ne connaisse même pas le…