Vu! Taboo, saison 1.
Séries TV / 27 mars 2018

Vu! Taboo, saison 1. James Delaney, supposé mort en Afrique depuis plusieurs années, réapparaît à Londres pour assister à l’enterrement de son père. Sa demi-sœur, Zilpha, ne voit pas son retour d’un bon œil, de peur que la relation incestueuse qu’ils entretenaient soit révélée au grand jour. Son mari, Thorne Geary, veut quant à lui empêcher James de prétendre à l’héritage familial. Sir Stuart Strange, président de la Compagnies des Indes Orientales, souhaite mettre la main sur la baie de Nootka, qui revient de droit à James. Mais lorsque ce dernier refuse de négocier, il devient un ennemi de la Compagnie, et bientôt de la couronne. Avant même de savoir de quoi parle Taboo, j’ai vu l’affiche. Et l’affiche est diablement efficace pour susciter l’intérêt. Il faut dire que j’apprécie beaucoup Tom Hardy. Avec sa gueule de bagarreur britannique et sa volonté de s’impliquer dans ses personnages, aussi bien physiquement que psychologiquement, il est difficile de rester insensible à ses interprétations. Pour Taboo, il collabore avec Steven Knight, qui a notamment créé Peaky Blinders et qui a également travaillé avec Hardy sur le film Locke. Taboo est situé un siècle plus tôt que Peaky Blinders, mais on retrouve un Londres…

Vu! Conjuring 2, le Cas Enfield, de James Wan.
Films / 1 février 2017

Vu! Conjuring 2, le Cas Enfield, de James Wan. À la fin des années 70, les époux Warren, dorénavant célèbre couple de démonologues, conclut son enquête sur la maison d’Amityville. Fatiguée des horreurs subies dans la maison, Lorraine désire laisser leurs enquêtes de côté pour se remettre. Quelques mois plus tard, le couple est sollicité par l’Église pour aider une famille de la banlieue de Londres, en proie à des phénomènes paranormaux. Janet, une des quatre enfants de Peggy Hodgson semble tourmentée par Bill Watkins, le précédent habitant de la maison, mort sur les lieux. Si la presse locale dénonce la supercherie, Lorraine est convaincue qu’ils ont affaire à une entité puissante. Conjuring : les Dossiers Warren était une bonne surprise du cinéma d’épouvante de ces dernières années. Avec une histoire classique, James Wan avait réussi à réaliser un film très efficace. Les films d’épouvante de qualité ne sont pas légions, mais celui-ci en faisait clairement partie. J’avais donc des attentes assez élevées pour cette suite. Et en même temps, les critiques très mitigées me laissait présager le pire. Autant le dire tout de suite, ce second volet des aventures du couple Warren n’est pas au niveau de son prédécesseur….